John GREEN Qui es-tu Alaska?

John GREEN Qui es-tu Alaska?





QUI ES-TU ALASKA?
de John Green



• 404 pages
• Édition Gallimard Jeunesse
• Publié en 2014
• ISBN : 9782070695799
• Collection Pôle fiction







_● RÉSUMÉ ●_
Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante. Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l'instant d'après...



_● EXTRAIT ●_
« De toute façon, qu'était au juste une mort instantanée ? Combien de temps durait l'instant ? Une seconde ? Dix ? La douleur de ces secondes avait dû être horrible, tandis que son c½ur éclatait, que ses poumons succombaient, que l'air venait à manquer, que son cerveau n'était plus irrigué, cédant à une panique à l'état pur. Qu'existe-t-il d'instantané ? Rien. Le riz instantané prend cinq minutes, le gâteau instantané, une heure. Je doute qu'un instant de douleur aigue soit ressenti de façon particulièrement instantanée. »




_● MON AVIS ●_
En cette deuxième lecture commune avec x-Ipso-Facto, que je remercie, Qui es-tu Alaska? est un livre qui me laisse indécise. Le genre de lecture qui te plait à un certain moment, mais que, plus tu tournes les pages, plus tu réalises que cette lecture te plait moins.

Commençons par le point fort du roman, la plume de l'auteur. Après l'avoir découvert avec Nos étoiles contraires, John Green était un auteur que j'avais envie de découvrir davantage, donc cette lecture commune m'a permis de sortir ce roman de ma bibliothèque. Il a une plume d'or, employant les mots avec une telle fluidité qu'on ne peut qu'apprécier son écriture. Le genre de plume qui t'apporte à réfléchir avec des paroles censées et qui te fournies des comparaisons amusantes. John Green est un auteur qui me plait beaucoup et je souhaite lire d'autres de ses livres, pour voir jusqu'où il peut aller.

Par contre, je n'ai pas trop accroché avec les personnages. Miles, le personnage principal, est amusant, avec une personnalité touchante, pour lequel on s'attache rapidement. Mais, au fil des pages, je le trouvais lassant. Alaska Young, une jeune femme impulsive, qui aime faire les meilleures blagues, défendant toujours les femmes. Un personnage pour lequel je n'ai eu aucun attachement, qui n'a pas réussi m'accrocher vraiment, peut-être parce que je n'arrivais pas à la comprendre. Et Chip, un personnage amusant, mais un peu énervant par moment. De plus, c'est le genre d'histoire où les personnages sont hyper importants, où tu dois les aimer et les comprendre pour vraiment apprécier l'histoire.

Aussi, certaines choses m'ont déplu avec l'histoire. Au début, c'était une lecture plaisante, dans laquelle tu comprenais l'expression « vivre le moment présent » et « profiter de votre jeunesse ». C'était joyeux, plaisant et cela me faisait sourire. Mais cela revenait principalement au même, donc je me suis lassé. Ensuite, vient le moment choc, pour lequel je n'ai ressenti aucune émotion. Et puis la suite, qui m'a découragé. Miles qui se reproche encore et encore ce qui est arrivé, qui ne pense qu'à lui et à « est-ce qu'elle m'aimait? ». Ce livre, selon moi, ne mène nulle part. C'est seulement une lecture plaisante durant la première moitié du livre, et, par la suite, c'est légèrement ennuyant. J'avais hâte que l'auteur amène l'histoire quelque part, ce qui n'est pas arrivé. La fin m'a bien plu, même si cela fut long avant que j'apprécie vraiment quelque chose dans l'histoire.

Bref, ce livre fut plaisant, mais énormément lassant. Ce qui m'a vraiment fait tenir jusqu'à la fin, c'est la plume de l'auteur, car, l'histoire ne mène nul par, c'est simplement des jeunes qui s'amusent à faire des blagues en buvant beaucoup de la boisson, quand un choc arrive et tout bascule. Un livre que je ne conseille pas vraiment, selon moi c'est loin d'être le meilleur de cet auteur. Je compte toujours lire d'autres livres de John Green, mais j'espère sincèrement que je serai pas autant déçu qu'avec celui-ci.


Lecture commune avec x-Ipso-Facto


Personnages préférés : Miles & Chip
Genre littéraire : Jeunesse
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆


John GREEN Qui es-tu Alaska?

Tags : John Green - Jeunesse - Gallimard Jeunesse

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.92.160.119) if someone makes a complaint.

Comments :

  • CANTIO

    01/04/2017

    Bon je m'abstiendrai de le lire alors...

  • Wolkaiw

    01/04/2015

    Nos Etoiles Contraires ne m'avait pas transportée... et je pense qu'il en serait de même avec ce livre, lassant comme tu dis...

  • sweetness-book

    18/03/2015

    Je dois acheter ce livre à ma soeur =)

  • Mille-et-deux-livres

    04/03/2015

    Je me tâte pour le lire ^^

  • BibliSentimentale

    26/02/2015

    Personnellement, j'ai lu Qui es-tu Alaska ? il y a un an et en temps que premier roman de Green, je n'ai pas été déçue. Comme tu l'as dis l'auteur à une très belle plume et je pense que son style est nouveau. C'est peut-être ce qui m'a plu. En tout cas, je n'ai pas encore lu TFIOS, l'engouement était trop important pour le lire. Mais vue que ça c'est calmé je pense caser cette lecture pour cet été.

  • tvcine02

    24/02/2015

    ce livre était bien mais pas transcendant non plus, j'attendais mieux.

  • Magie-Litteraire

    22/02/2015

    Mes amis m'ont achter le coffret avec La face Cachée de Margo, Will & Will et celui-ci, j'espère plus aimé que toi, sincèrement

  • BO-o-M

    21/02/2015

    Malgré ton avis, c'est un roman qui me tente énormément :)

  • Miss-Sakura-loves-Sasuke

    21/02/2015

    Il est dans ma PAL, mais en lisant ton avis, j'ai encore moins envie de le lire.. :/

  • BookinetteGirl

    19/02/2015

    J'ai trouvé ça lassant et inintéressant. C'est peut-être un portrait "juste" de la jeunesse mais je l'ai trouvé assez réducteur. Miles a soif de vivre ? Génial il part à l'internat pour faire des farces, se mettre à fumer à boire et se trouver une copine... Ce n'est pas désagréable en soit mais juste... inutile

Report abuse