3 tagged articles Horreur

15/04/2015

Stephen KING Carrie 15/11/2014






CARRIE
de Stephen King



• 283 pages
• Édition Le livre de poche
• Publié en 2010
• ISBN : 9782253096764
Adaptation cinématographique







_● RÉSUMÉ ●_
Carrie White, dix-sept ans, solitaire, timide et pas vraiment jolie, vit un calvaire : elle est victime du fanatisme religieux de sa mère et des moqueries incessantes de ses camarades de classe. Sans compter ce don, cet étrange pouvoir de déplacer les objets à distance, bien qu'elle le maîtrise encore avec difficulté... Un jour, cependant, la chance paraît lui sourire. Tommy Ross, le seul garçon qui semble la comprendre et l'aimer, l'invite au bal de printemps de l'école. Une marque d'attention qu'elle n'aurait jamais espérée, et peut-être même le signe d'un renouveau ! Loin d'être la souillonne que tous fustigent, elle resplendit et se sent renaître à la vie. Mais c'est compter sans la mesquinerie des autres élèves. Cette invitation, trop belle pour être vraie, ne cache-t-elle pas un piège plus cruel encore que les autres?



_● EXTRAIT ●_
« [...] Mais ils s'attendent à ce que vous soyez désolée. Ils s'attendent à vous voir pleurer, vous vêtir de noir de la tête au pieds, boire trop ou vous droguer. Ils font des phrases dans le genre de : "Oh, c'est une chose navrante. Mais vous savez bien ce qui lui est arrivé..." et bla, bla, bla...
Mais la désolation est l'exutoire des émotions humaines. On se dit désolé quand on a renversé une tasse de café ou raté un lancer de boule au bowling devant son équipière.
Le chagrin véritable est aussi rare que l'amour véritable. »




_● MON AVIS ●_
Le célèbre roman Carrie de Stephen King fut une agréable et toute première lecture commune avec Wolkaiw et book-worm. J'ai décidé d'écrire mon avis immédiatement après avoir fini ce livre car j'en ressors un peu perplexe. Je dois dire que je ne sais pas trop quoi en penser, je ne sais pas si j'ai aimé ou pas, si ce fut une bonne ou une mauvaise lecture. Pour commencer, comme j'avais vu l'adaptation de 2013, j'avais une brève idée de l'histoire en générale. Bien sûr, le film n'est pas identique au livre, mais l'essentiel s'y retrouve. Par la suite, j'ai bien aimé les personnages, qui étaient assez similaire dans les deux cas, quoique je n'arrivais pas à m'attacher à eux. On retrouve la jeune Carrie qui souffre de la religion de sa mère et des moqueries des élèves de l'école, qui se sent perdu au fond d'elle-même et qui ne supporte plus d'être traité de la sorte. On retrouve ensuite sa mère, Margaret White, qui est une fanatique religieuse, qui traite sa fille comme le démon en personne et qui ne cesse de se faire du mal. Donc on retrouve quelque peu des personnages étranges, digne de film d'horreur. Il y a aussi le personnage de Sue, une jeune fille rempli de remord, qui cherche à racheter ses fautes. Par contre, je trouvais que l'histoire était mal structurée. Oui, elle était originale en soi, mais je n'ai pas aimé comment l'auteur a amené le tout. On peut donc passé d'un article de journal à un témoignage et d'un interrogatoire à la suite de l'histoire. Parfois, cela apportait des spoilers de la fin, donc ce n'était plus une surprise. D'autre fois, on retrouvait des scènes finales, décrites pour la commission. De plus, on retrouvait des pensés entre parenthèse, en plein centre d'une phrase, mais structuré avec un changement de paragraphe. Je dois dire qu'au début j'étais légèrement perdu avec ces phrases. Ensuite, je ne sais pas si j'ai réellement aimé la plume de Stephen King. Bien sûr, il a une écriture remarquable, fluide, très intéressante à lire et poétique, d'un sens. Mais, par moment, je sentais que l'auteur s'égarait dans son propre roman, que cela devenait aucunement pertinent et qu'il aurait pu ne pas développer autant sur ce point inintéressant. Bref, Carrie fut une lecture agréable, quoique étrange pour son histoire, mais qui fut, d'une certaine façon, mal exploité par l'auteur, donc mal structuré, avec une écriture intéressante mais parfois peu pertinente à l'histoire.


Lecture commune avec Wolkaiw & book-worm


Personnages préférés : Sue & Tommy
Genre littéraire : Horreur
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆

Tags : Stephen King - Horreur - Le Livre de Poche

Josh MALERMAN Bird Box 15/08/2016

Josh MALERMAN Bird Box





BIRD BOX
de Josh Malerman



• 373 pages
• Édition Calmann-Lévy
• Publié en 2014
• ISBN : 9782702156476


Coup de





_● RÉSUMÉ ●_
La plupart des gens n'ont pas voulu y croire. Les incidents se passaient loin, sans témoins. Mais bientôt, la menace s'est rapprochée, a touché les voisins. Ensuite, Internet a cessé de fonctionner. La télévision et la radio se sont tues. Les téléphones ne sonnaient plus. Certains, barricadés derrière leurs portes et leurs fenêtres, espéraient pouvoir y échapper.

Depuis qu'ils sont nés, les enfants de Malorie n'ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l'abri du danger qui s'est abattu sur le monde. Elle a perdu des proches, a assisté à leur fin cruelle. On dit qu'un simple coup d'½il suffit pour perdre la raison, être pris d'une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger son petit garçon et sa petite fille. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l'extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés.

Arriveront-ils à bon port, guidés par leur seule ouïe et leur instinct ?

En ne décrivant jamais ces créatures mortifères, Josh Malerman joue sur nos peurs les plus profondes et se classe, dans ce premier roman aux droits achetés par le cinéma, parmi les tout nouveaux maîtres du thriller.



_● EXTRAIT ●_
« Non.
C'est toi qui ajoutes les détails, s'avise-t-elle. Tu les imagines ainsi, et tu enrichis de détails un corps et une forme qui t'échappent complètement. Pour ce que tu en sais, elles pourraient ne même pas avoir de visage.
Dans son esprit, les créatures arpentent sans but les terres autrefois peuplées par les hommes. Elles vont se poster à la fenêtre d'anciennes maisons pour lancer des regards curieux à travers les vitres. Elles étudient. Examinent. Observent. Font la seule chose que Malorie n'a pas le droit de faire.
Elle regardent. »




_● MON AVIS ●_
Bird Box est définitivement mon deuxième coup de c½ur de l'année. Je commençais à croire que j'étais condamnée à ne lire que des livres mitigés, mais voilà que je termine ce bouquin et que j'en suis toute chamboulée! Le résumé m'intriguait beaucoup et lorsque j'ai vu qu'il était disponible à la bibliothèque, j'ai sauté sur l'occasion pour l'emprunter. Je ne regrette absolument pas mon choix.

Nous suivons donc l'histoire de Malorie et de ses enfants, confronté à rester enfermé à l'intérieur de la maison, à l'abri du danger sans nom qui s'est abattu sur le monde. Ils doivent sortir dehors les yeux bandés, car un seul coup d'½il suffit pour perdre la raison, être pris d'une pulsion meurtrière contre soi. Mais un jour, ils devront entamer un voyage à l'extérieur, pour rejoindre une colonie de rescapés, avec pour seul guide leur ouïe.

Il y a plusieurs points positifs, aussi minimes soient-ils, à l'histoire de ce roman. L'histoire nous plonge dans une angoisse du début à la fin, nous plongeant dès le début dans une ambiance sombre et pesante. L'auteur a réussi à rendre cette lecture addictive en nous faisant suivre Malorie et ses enfants, mais aussi, entre deux chapitres, des retours en arrière avec Malorie et d'autres personnages. Ça donnait un bon rythme à la lecture, ça me poussait toujours à continuer de lire sans m'arrêter. Tu as envie de savoir, tout au long, comment Malorie en est arrivé là où le bouquin commence. Tout au long de l'histoire, tu te poses des questions sur ce danger sans nom, sur ces « créatures », pour finalement avoir plus ou moins la réponse, ce qui n'est pas un problème, car ça nous permet d'imaginer ce que l'on veut. La fin m'a vraiment surprise et en même temps elle m'a fait encore plus aimer le livre.

J'ai adoré tous les personnages de ce bouquin, même ceux que je détestais, car ils apportaient quelque chose de plus à l'histoire. Malorie est une mère très forte, qui se bat pour ses enfants et pour sa survie. J'ai bien aimé que l'auteur ne donne pas vraiment de nom aux enfants, il ne faisait que les appeler Garçon et Fille. Au début, cela fait bizarre, mais on s'habituer et on comprend finalement pourquoi s'en est ainsi. Les deux enfants m'ont surprise par leur capacité d'entendre les moindres bruits. C'est sûr qu'ils ont été élevé ainsi dès leur naissance, mais quand même! Sinon, j'ai beaucoup apprécié Tom, Jules, Félix, Cheryl, Olympia & Victor, le chien. J'ai aimé détester, par moment, Don, mais sans plus.

La plume de l'auteur est incroyable! Pour un premier roman, je suis surprise de découvrir une plume aussi belle. C'est sûr que l'auteur est parolier et chanteur dans un groupe de musique, donc ça peut aider. Une plume fluide, qui dégage beaucoup d'émotions. L'auteur a su employé les bons mots pour créer une ambiance aussi sombre.

Pour conclure, je ne peux que vous conseiller ce roman. L'histoire est addictive et incroyable, les personnages sont attachants et la plume de l'auteur est magnifique. J'ai passé un agréable moment avec ce livre entre les mains et c'est mon deuxième coup de c½ur de l'année!



Personnages préférés : Malorie, Tom & Jules
Genre littéraire : Horreur - Thriller
Ma note : ★ ★ ★ ★ ★


Josh MALERMAN Bird Box

Tags : Josh Malerman - Horreur - Thriller - Calmann-Lévy - Coup de coeur

Patrick SENÉCAL Le vide 11/01/2014

Patrick SENÉCAL Le vide






Le vide
de Patrick Senécal
642 pages
Édition Alire (2007)
ISBN : 9782896150120










_● RÉSUMÉ ●_
Pierre Sauvé : À l'orée de la quarantaine, veuf, père d'une fille de vingt ans. Sergent-détective à la police municipale de Drummondville, il enquête sur un quadruple meurtre qui a toutes les apparences d'un crime passionnel. Frédéric Ferland : Début de la cinquantaine, divorcé, père de deux adultes qu'il ne voit guère, il cherche depuis des années l'excitation ultime, celle qui donnera un sens à son existence et à la vie en général, qu'il a toujours trouvée terne. Psychologue, il exerce sa profession dans la ville de Saint-Bruno. Maxime Lavoie : Trente-sept ans, célibataire, idéaliste... et milliardaire. Il y a deux ans, il a quitté ses fonctions de président de Lavoie inc. pour devenir le producteur et l'animateur de Vivre au Max, l'émission de téléréalité la plus controversée de l'heure... mais aussi la plus populaire. Trois hommes différents, trois existences que tout sépare. Or, contre toute attente, leurs chemins se croiseront bientôt et leur vie en sera bouleversée à jamais. Tout comme celle de milliers de gens... tout comme la vôtre!



_● EXTRAIT ●_
« Sachant que votre vie est finie, que pour vous tout est terminé de toute façon, seriez-vous prête à le faire, pour une dernière satisfaction, pour un ultime moment de bonheur? Le feriez-vous? »




_● MON AVIS ●_
Je voulais me lancer dans la lecture de ces livres, alors j'ai commencé avec celui-ci. Le résumé était pas pire, et beaucoup de gens adorent cet auteur, alors je me suis lancé. Malheureusement, je n'ai peut-être pas commencé avec le bon. Patrick Senécal à une écriture macabre, avec un langage vulgaire. Je peux l'avouer, son histoire avait un certain but, mais ce n'est franchement pas mon genre d'histoire. J'ai eu beaucoup de misère à finir ce livre, mais comme je suis du genre à finir tout livre que je commence, je l'ai fini. Il a l'écriture facile, mais ce n'est pas mon genre d'écriture. Avec plein de détail sur les scènes érotiques, des personnages qui, selon moi, sont fous, avec pas vraiment de but précis à l'histoire. J'aimerais en lire un autre de cet auteur, mais je suis réticente. Bref, c'était une certaine perte de temps. Je n'ai absolument pas aimé le côté macabre, le côté fou et étrange. Les personnages ne m'ont pas rejoins, absolument pas. Une déception, mais je ne m'attendais pas vraiment à quelque chose de très bon. Bref, je ne conseil pas ce livre, mais pas du tout.



Personnage préféré : Pierre Sauvé
Genre littéraire : Horreur
Ma note : ★ ☆ ☆ ☆ ☆


Patrick SENÉCAL Le vide

Tags : Patrick Senécal - Horreur - Alire