18 tagged articles Jeunesse

15/04/2015

Malorie BLACKMAN Boys don't cry 12/10/2013






BOYS DON'T CRY
de Malorie Blackman



• 320 pages
• Édition Milan
• Publié en 2011
• ISBN : 2745954997
• Collection Macadam







_● RÉSUMÉ ●_
Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...



_● EXTRAIT ●_
« – Quoi ? ai-je craché avec violence.
Ils se sont détournés avec des marmonnements indignés. J'avais envie de tout casser. Ou de frapper quelqu'un. J'avais envie de sauter dans le premier train pour n'importe où et de tout abandonner derrière moi. J'avais envie de m'enfoncer dans un trou noir et d'être englouti à jamais.
C'était comme si j'avais reçu une tonne de briques sur la tête. Il n'y avait pas moyen de s'en sortir.
Quand j'avais acheté mon téléphone, on m'avait fourni une notice.
Quand papa avait acheté l'ordinateur familial, on lui avait fourni un mode d'emploi.
Quand Mélanie m'avait mis Emma sur les bras, je n'avais eu ni manuel, ni explications, ni mise à niveau. Rien.
Je faisais de mon mieux mais si Emma restait avec moi, j'allais devoir subir ces commentaires, condamnations et autres critiques sans arrêt. Et si je ne la gardais pas... Ce serait pareil.
Quoi que je fasse, quelque soient mes efforts, ce ne serait jamais suffisant. »




_● MON AVIS ●_
Petit livre simple, qui se lit très rapidement. Boys don't cry n'a rien de bien exceptionnelle, et il est loin d'être meilleur que Entre chiens et loups, mais il reste tout de même agréable pour cette histoire réaliste et touchante. Malorie Blackman a su, à nouveau, nous captiver par son écriture et par son imagination.

Une histoire fort simple, mais traité avec une sincérité, qui rend le tout magnifique et apaisant. Les personnages sont tout simplement attachants, principalement Dante, Adam et la petite Emma. L'auteur m'a surprise en ajoutant un sujet encore sensible aujourd'hui, l'homophobie. Comme toujours, dans les livres de Malorie Blackman, il y a deux histoire, en quelque sorte liée. Dans celui-ci, l'histoire de Dante et de sa fille, Emma, et l'histoire de son frère, Adam, qui se bat contre l'homophobie. Un sujet touchant, mais qui rend ce livre encore plus vrai et encore plus magnifique. On y retrouve aussi le lien de la famille, un sujet important dans ce genre d'histoire.

Rien de bien cliché, pas d'histoire d'amour qui finit bien, mais une famille qui surmonte des obstacles, ensemble, liée par l'amour l'un pour les autres. Un livre agréable à lire, qui vaut la peine d'être lu.



Personnages préférés : Dante & Emma
Genre littéraire : Jeunesse
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Malorie Blackman - Jeunesse - Milan

Jennifer BROWN Hate List 21/01/2014






HATE LIST
de Jennifer Brown



• 391 pages
• Édition Albin Michel
• Publié en 2012
• ISBN : 9782226239747
• Collection Wiz







_● RÉSUMÉ ●_
Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l'école, tuant une dizaine d'élèves avant de se suicider. Des élèves agaçants, pénibles et arrogants qui figuraient sur la liste que Valérie et Nick ont tenue pour se défouler. Pourquoi ce qui n'était qu'un jeu est devenu un drame ? Comment va-t-on accueillir son retour au lycée ? Est-elle aussi coupable que Nick ?



_● EXTRAIT ●_
« Est-ce que j'avais des envies de suicide, sans même m'en rendre compte ? Et là je passais au moins une heure, alors que ma chambre devenait de plus en plus sombre, à me demander ce qui avait bien pu se passer pour que j'aie de tels doutes sur qui j'étais. Savoir qui vous êtes devrait être une des chose les plus évidentes, non ? Sûrement, mais pas chez moi, ça faisait longtemps que ça n'était plus évident. Et peut-être que ça ne l'avait jamais été. Parfois, dans le monde dans lequel je vivais, un monde où les parents se haïssaient et où le lycée était un champ de bataille permanent, être qui j'étais c'était dur. Nick était mon échappatoire. La seule personne qui me comprenait. Ça me faisait du bien de sentir qu'avec lui j'appartenais à un "nous", qu'il partageait mes sentiments, mes pensées, mes problèmes. A présent, la moitié de ce "nous" avait disparu et là, alors que j'étais allongée dans la pénombre de ma chambre, je prenais conscience que je n'avais plus la moindre idée de la façon dont je pourrais retrouver ce sentiment d'être de nouveau moi, simplement moi. »




_● MON AVIS ●_
J'appréhendais légèrement ce livre, mais finalement j'ai bien aimé. J'ai trouvé le début long à démarrer et beaucoup trop centré sur la petite personne de Valérie. Bien qu'elle soit la narratrice du livre, j'ai trouvé la première partie trop concentré sur ses sentiments, sur comment elle vit tout ça. Par contre, j'ai bien aimé la troisième partie, où l'on voit la reprise en main de Valérie. Une histoire assez bien, mais pas très originale.

J'ai bien aimé l'écriture de l'auteur, elle employait les mots justes pour mettre un côté dramatique à cette histoire. Je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher au personnage principale, je la trouvais légèrement étrange. Bien que ce livre soit bien, il n'a rien de bien extraordinaire. Une histoire touchante, qui fait assez réfléchir, avec des personnages un peu trop stéréotypés, mais assez attachants pour certains. Il y a une certaine réalité frappante dans ce livre qui m'a encouragé à lire.

J'avais bien hâte de voir comment tout ça allait se terminé et franchement, c'était assez prévisible, mais cela ne me déplaît pas. Il ne se passe pas grand chose, au départ, on est centré sur les sentiments de Valérie, ensuite on en apprend un petit peu plus sur la tuerie et finalement, on assiste a la reprise en main de Valérie. Un livre assez psychologique. J'ai bien aimé, mais sans plus.



Personnages préférés : Valérie & Jessica
Genre littéraire : Drame - Jeunesse
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆

Tags : Jennifer Brown - Drame - Jeunesse - Albin Michel

Cat CLARKE Cruelles 17/01/2014






CRUELLES
de Cat Clarke



• 419 pages
• Édition Robert Laffont
• Publié en 2013
• ISBN : 9782221134092
• Collection R







_● RÉSUMÉ ●_
Alice King ne s'attend certes pas aux vacances de sa vie lorsqu'elle part avec sa classe pour un séjour dans la nature écossaise, mais elle n'est pas non plus préparée à la tournure plus que cauchemardesque que vont prendre les événements. Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l'associale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d'humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu'il est grand temps de donner à Tara une leçon qu'elle n'est pas prête à oublier. Se met alors en marche une succession d'événements qui vont changer la vie de ces filles à tout jamais. Une irrésistible histoire de secrets coupables et d'amitiés troubles...



_● EXTRAIT ●_
« - Alice, tu crois que ça va s'arranger ?
Je ne sais pas si elle parle de notre amitié ou de quelque chose de bien plus énorme. Mais peu importe de quoi elle parle, parce que je sais qu'il n'y a qu'une seule réponse. Je le sais avec une certitude glacée, acérée.
Non. Les choses ne vont pas s'arranger.
- Oui. ça va aller. Je te le promets. »




_● MON AVIS ●_
Ce livre se retrouvait sur beaucoup de blog, et j'avais très envie de lire un livre de cette auteur, alors j'ai choisi celui-ci. Franchement, je l'ai lu en deux jours. J'ai trouvé l'écriture très simple, mais on s'attache bien à Alice, le personnage principal. J'ai tout de même trouvé cette histoire peu originale et étant du déjà vu, principalement côté cinéma, mais cela reste qu'il n'y a rien de bien nouveau. Le tout était assez prévisible, il y a un moment où je me posais des questions, mais finalement, j'ai trouvé les réponses peu claires et cela m'a déçu. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé, bien que cela reste une histoire simple, sans grande aventure, mais plus basé sur le côté psychologique des choses. Pour un premier livre de cette auteur, j'ai bien aimé. D'ailleurs, je compte bien lire d'autres de ses livres. J'ai un avis très partagé sur ce roman. D'un côté j'ai bien aimé, mais de l'autre, certaines choses m'ont déplu. J'ai principalement aimé le personnage d'Alice, je la trouvais plutôt courageuse pour son âge et j'ai bien aimé le lien entre Jack et Alice. De plus, j'ai bien aimé l'écriture de l'auteur et l'histoire en générale. Par contre, ce qui m'a déplu, c'est le côté trop prévisible de la fin, des questionnements qui reste vague jusqu'au dénouement, le peu de description du personnage d'Alice. De plus, je n'ai pas vraiment aimé le personnage de Cass, la meilleure amie d'Alice. Bref, ce fut une bonne lecture, mais sans être l'une des meilleures.



Personnages préférés : Alice & Jack
Genre littéraire : Jeunesse - Thriller
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Cat Clarke - Jeunesse - Thriller - Robert Laffont

Alex FLINN Sortilège 22/03/2014






SORTILÈGE
d'Alex Flinn



• 331 pages
• Édition Hachette
• Publié en 2009
• ISBN : 9782012016910
• Collection Black Moon
Adaptation cinématographique






_● RÉSUMÉ ●_
Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j'étais le type parfait : grand, beau, riche et... atrocement méchant. Je n'aimais que moi et c'est pour cela qu'un sort m'a été jeté. Je suis devenu une bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour être aimé d'une jeune fille, sinon... Ceci n'est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd'hui, en plein c½ur de New York. J'espère que quelqu'un va venir à mon secours.

L'AMOUR SAURA-T-IL ME TROUVER ET ME SAUVER ?



_● EXTRAIT ●_
« - Pour contrer ta perfection. Dont je suis si loin. Les garçons très beaux ne sortent pas avec les filles banales. Adrian m'aimait peut-être, mais Kyle Kingsbury acceptera-t-il de me garder alors qu'il pourrait trouver mieux?
La prenant dans mes bras, je l'ai serrée très fort.
- Mieux? Lindy, tu m'as aimé alors que je n'étais même pas humain. Tu m'as embrassé alors que je n'avais pas de lèvres. Tu as eu accès à ce qu'il y avait de plus profond en moi. Fais-moi confiance, je ne trouverai jamais une fille mieux que toi. A mes yeux, tu es la perfection incarnée. »




_● MON AVIS ●_
Sortilège fut une lecture très agréable, bien que je connaissais déjà l'ensemble de l'histoire. Ayant vu le film auparavant, j'ai de loin préféré le livre, trouvant que les scènes étaient meilleures dans l'histoire du roman. Dès le départ, on plonge dans l'histoire de Kyle, sur sa personnalité « monstrueuse ». Il ne tarde pas à voir apparaître la sorcière, telle que nommé dans le livre. Au début du livre, j'avais beaucoup de difficulté avec la personnalité de Kyle, avec son côté méchant, irrespectueux et égoïste. Mais cela ne m'a pas bloqué dans ma lecture, car je me disais que c'était nécessaire à l'histoire, que c'est ce que l'auteur cherchait comme personnage. Par la suite, je me suis énormément attaché à lui, bien que parfois il avait un certain retour sur sa personnalité d'avant. Le personnage de Lindy est beaucoup venu me chercher, principalement pour son goût pour la lecture et pour sa personnalité ouverte et enfantine. L'écriture de l'auteure m'a beaucoup plu, étant simple et fluide à la fois. Le côté moderne de l'histoire m'a énormément plu. Bien que le concept n'était pas nouveau, j'ai aimé la reformulation du conte, avec une histoire plus actuelle. Bref, ce fut une lecture fort agréable, bien qu'elle ne fut pas un coup de c½ur, j'ai adoré suivre l'histoire de Kyle.



Personnages préférés : Kyle, Lindy & Will
Genre littéraire : Jeunesse - Romance - Fantastique
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : Alex Flinn - Jeunesse - Romance - Fantastique - Hachette

Gayle FORMAN Si je reste 23/09/2014






SI JE RESTE
de Gayle Forman



• 220 pages
• Édition Oh!
• Publié en 2009
• ISBN : 9782915056808
Adaptation cinématographique







_● RÉSUMÉ ●_
Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie.
Et puis. Et puis vient l'accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes: d'abord, elle entend tout ce qu'on dit autour de son lit d'hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C'est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans. Si je reste est une merveilleuse histoire d'amour, mais aussi un livre qui nous fait réfléchir à l'essentiel, à la place de l'amour et du bonheur, à tous ces liens avec nos proches auxquels on s'habitue et qui sont pourtant le vrai trésor de nos vies.



_● EXTRAIT ●_
« - Mia, c'est ta personne que j'aime, a-t-il dit en caressant une mèche qui s'échappait de ma perruque. D'accord tu t'es habillée plus sexy, tu es blonde et c'est diffèrent. Mais celle que tu étais cette nuit est la même dont j'étais amoureux hier et la même dont je serai amoureux demain. Je t'aime fragile et dure, cool et casse-pieds. Tu es l'une des filles les plus punk que je connaisse et ça n'a rien à voir avec la musique que tu écoutes ni avec ta façon de t'habiller."
Par la suite, à chaque fois que j'ai eu un doute sur les sentiments d'Adam, j'ai pensé à ma perruque, qui prenait la poussière dans mon placard, et je me suis souvenue de cette nuit. Et la certitude d'avoir de la chance, beaucoup de chance, a remplacé mes incertitudes. »




_● MON AVIS ●_
Que dire de ce roman... Premièrement, ce fut une petite lecture simple, mais agréable. L'histoire était touchante et bien construite, mais cela restait trop simple pour moi. Une lecture rapide, mais qui reste bien dans son ensemble. Ensuite, j'ai bien apprécié les personnages. Mia était une jeune fille qui se découvrait, autant quand elle était dans le coma, que dans son passé. Elle est venue me chercher par son côté fragile et timide. Sinon, Adam m'a plu aussi, autant par son côté rocker, que sa tendresse envers Mia. Un ensemble de personnage intéressant, qui mettait de l'humour à ce livre, mais aussi des petits moments touchants, qui m'ont (presque) mis larme à l'½il. Par la suite, la plume de l'auteure était très intéressante, un peu simple, mais agréable à lire. Je trouvais que pour certaines scènes, elle savait trouver les mots justes pour venir toucher le lecteur (ou plutôt la lectrice). Sinon, le livre était bien construit. J'aimais les retours dans le passé et les scènes du présent. À aucun moment cela m'a perdu dans ma lecture, même que c'était agréable et ça nous permettait de mieux connaître Mia. Donc, j'ai beaucoup apprécié ces retours dans le passé assez fréquent. Ensuite, la fin m'a un peu déçu. Je trouvais qu'elle coupait sec et que cela faisait en sorte qu'on se pose beaucoup trop de question sans réponse. J'ai cru entendre qu'il y avait une suite. Est-ce que cela était vraiment nécessaire? Je ne crois pas. Je crois plutôt que l'auteure aurait dû en mettre plus dans ce tome-ci et ne pas faire de suite. Bref, ce fut une lecture très simple, mais fort agréable, avec des personnages attachants et amusants et une fin qui nous laisse un petit goût amer.



Personnages préférés : Mia & Adam
Genre littéraire : Drame - Jeunesse
Suite : Là où j'irai (T2)
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Gayle Forman - Drame - Jeunesse - Oh!

Cornelia FUNKE C½ur d'encre 19/08/2015






COEUR D'ENCRE
de Cornelia Funke



• 652 pages
• Édition Gallimard Jeunesse
• Publié en 2010
• ISBN : 9782070622054
Adaptation cinématographique







_● RÉSUMÉ ●_
Meggie, douze ans, vit seule avec son père, Mo. Comme lui, elle a une passion pour les livres. Mais pourquoi Mo ne lit-il plus d'histoires à voix haute? Ses livres auraient-ils un secret? Leurs mots auraient-ils un pouvoir? Un soir, un étrange personnage frappe à leur porte. Alors commence pour Meggie et Mo une extraordinaire aventure, encore plus folle que celles que racontent les livres. Et leur vie va changer pour toujours.

Le premier tome d'une magnifique trilogie fantastique, par l'un des plus célèbres auteurs contemporains pour la jeunesse. Lire n'a jamais été aussi fascinant - et aussi dangereux.



_● EXTRAIT ●_
« Il y a des livres que l'on déguste,
D'autres que l'on dévore,
Et quelques-uns, rares, que l'on mâche,
Et que l'on digère, entièrement. »




_● MON AVIS ●_
Après avoir eu le plus de votes lors du sondage de juillet-août, je me suis décidé à aller l'emprunter à la bibliothèque près de chez moi. Je n'avais pas d'attente vis-à-vis de ce roman, mais je dois dire que j'en ressors avec un avis mitigé.

Tout d'abord, ayant déjà vu le film auparavant, je connaissais quelque peu l'histoire. Je dois avouer qu'elle est très originale et l'énorme présence des livres m'a beaucoup plu. Nous suivons donc l'histoire de la petite Meggie, qui embarque dans une aventure irréelle avec son père et bien d'autres personnages. Mo, le père de Meggie, a un pouvoir, celui de faire venir dans notre monde des personnages de roman. Une histoire amusante, qui m'a charmé par son originalité et qui est venu toucher directement mon c½ur de lectrice, puisque les livres sont très présents dans l'histoire. Par contre, j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs au livre, principalement au début et au milieu de l'histoire. Je me lassais quelque peu et je trouvais l'histoire parfois redondante. Mais cela reste une belle histoire, qui traite de la beauté des livres, ce qui est immédiatement venu me chercher.

En ce qui concerne les personnages, je ne peux pas vraiment dire que je me suis attaché à eux, bien que leurs passions pour les livres me fassent quelque peu penser à moi. Je me suis bien attaché à Meggie, c'est une jeune fille très attachante et intelligente, mais j'avais de la difficulté avec le fait qu'elle soit le personnage principal. Disons que je trouvais cela trop jeunesse et le fait de suivre une petite fille de douze ans n'aide pas vraiment. Par contre, j'ai bien aimé les personnages de Doigt de Poussière et d'Elinor, leur personnalité me faisait bien rire et j'aimais les suivre tout au long de l'histoire, mais mon attachement pour eux s'arrête là. J'ai eu de la difficulté à m'attacher à Mo, même que je n'y suis pas arrivé vraiment. J'aimais son comportement envers sa fille, mais outre cela, je le trouvais trop bref dans ses explications et menteur envers les autres.

La plume de l'auteure était intéressante. J'ai bien aimé qu'elle intègre des extraits des romans mentionnés dans le livre, surtout qu'ils avaient bien souvent un lien avec le chapitre à venir. Par contre, cela restait une écriture trop simple. Elle était poétique et fluide mais dédié à un public plus jeune. Je m'y attendais avant de commencer ce livre, puisque c'est un roman jeunesse, mais je croyais que cela ne m'aurait pas dérangé lors de ma lecture.

Pour conclure, j'ai bien aimé ce roman, l'histoire était originale, c'était une lecture rafraichissante et l'importance des livres m'a beaucoup plu. J'aimais le fait que les personnages traitaient les livres comme des êtres fragiles et précieux, parce que je vois mes livres un peu de la même manière. Mais je fus tout de même déçu car cela restait trop jeunesse pour moi, alors j'avais de la difficulté à m'attacher aux personnages et l'écriture de l'auteure était un peu trop simple. De plus, il y avait des longueurs et de la redondance qui me bloquait dans ma lecture.



Personnages préférés : Meggie & Doigt de Poussière
Genre littéraire : Fantastique - Jeunesse
Suite : Sang d'encre (Tome 2)
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆

Tags : Cornelia Funke - Fantastique - Jeunesse - Gallimard Jeunesse

John GREEN Nos étoiles contraires 16/06/2014






NOS ÉTOILES CONTRAIRES
de John Green



• 330 pages
• Édition Nathan
• Publié en 2013
• ISBN : 9782092543030
Adaptation cinématographique







_● RÉSUMÉ ●_
Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l'évolution de la maladie mais elle se sait condamnée. Dans le groupe de soutien fréquenté par d'autres jeunes malades, elle rencontre Augustus, un garçon en rémission. L'attirance est immédiate mais elle a peur de s'engager dans une relation dont le temps est compté.



_● EXTRAIT ●_
« - Hazel Grace, a-t-il dit, mon nom paraissait plus joli, comme neuf dans sa bouche. Je suis très content d'avoir fait ta connaissance.
- De même, Monsieur Waters.
J'étais intimidée. Je ne pouvais soutenir l'intensité de son regard bleu azur.
- Je peux te revoir? a-t-il demandé d'un ton qui trahissait une inquiétude charmante.
J'ai souri.
- Bien sûr.
- Demain?
- Attention, ai-je rétorqué. Tu risques de passer pour un impatient.
- C'est pour ça que j'ai dit demain, a-t-il répliqué. J'ai déjà envie de te revoir maintenant. Mais je vais m'obliger à attendre toute la nuit et une bonne partie de la journée de demain.
J'ai levé les yeux au ciel.
- Je ne blague pas, a-t-il insisté.
- Tu ne me connais même pas.
J'ai pris le livre qu'il avait calé entre les deux sièges.
- Et si je t'appelais quand j'ai fini ça? ai-je proposé.
- Tu n'as pas mon numéro.
- Je te soupçonne fortement de l'avoir écrit dans ce livre.
Il s'est fendu de son sourire béat.
- Et tu oses dire qu'on ne se connaît pas. »




_● MON AVIS ●_
Après en avoir beaucoup entendu parlé dans la blogosphère et par mon amie qui me disait que je devais absolument lire ce livre, je me suis enfin décidé de le lire, pour ainsi aller voir le film par après au cinéma. J'ai vu beaucoup d'avis positif, alors j'avais de grosse attente pour ce livre. Tout d'abord, j'ai eu un léger coup de c½ur pour les deux personnages principaux, Hazel et Augustus, qui m'ont charmé, divertie et pour lesquels je me suis rapidement attaché. L'écriture de l'auteur était magnifique, fluide, une plume qui se lit très facilement. Ce que j'ai principalement aimé, c'est l'humour que l'auteur apporte dans les échanges entre Hazel et Augustus. L'humour apporte quelque chose de rafraichissant dans une histoire qui parle de cancer. Donc, j'ai adoré leurs échanges et leur humour. Par contre, à force d'en entendre parlé, comme quoi certaines avaient pleuré en lisant le livre et que, bien entendu, dans un livre comme celui-ci, la fin est évidente, j'ai été moins prise par l'émotion, car c'était trop prévisible. Mais j'ai bien aimé la petite touche de la fin, qui nous permet de ne pas finir avec une fin trop douloureuse. Donc, je n'ai pas pleuré en lisant ce livre, ce qui m'a surpris, probablement parce que je savais en commençant le livre la fin de l'histoire. Bref, ce fut une très bonne lecture, qui m'a fait sourire, pour laquelle je me suis bien attaché aux personnages. Cela n'est pas un coup de c½ur, mais ça reste une très bonne lecture.



Personnages préférés : Hazel, Augustus & Isaac
Genre littéraire : Romance - Jeunesse
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : John Green - Romance - Jeunesse - Nathan

John GREEN Qui es-tu Alaska? 18/02/2015

John GREEN Qui es-tu Alaska?





QUI ES-TU ALASKA?
de John Green



• 404 pages
• Édition Gallimard Jeunesse
• Publié en 2014
• ISBN : 9782070695799
• Collection Pôle fiction







_● RÉSUMÉ ●_
Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante. Amitiés fortes, amour, transgression, quête de sens : un roman qui fait rire, et fondre en larmes l'instant d'après...



_● EXTRAIT ●_
« De toute façon, qu'était au juste une mort instantanée ? Combien de temps durait l'instant ? Une seconde ? Dix ? La douleur de ces secondes avait dû être horrible, tandis que son c½ur éclatait, que ses poumons succombaient, que l'air venait à manquer, que son cerveau n'était plus irrigué, cédant à une panique à l'état pur. Qu'existe-t-il d'instantané ? Rien. Le riz instantané prend cinq minutes, le gâteau instantané, une heure. Je doute qu'un instant de douleur aigue soit ressenti de façon particulièrement instantanée. »




_● MON AVIS ●_
En cette deuxième lecture commune avec x-Ipso-Facto, que je remercie, Qui es-tu Alaska? est un livre qui me laisse indécise. Le genre de lecture qui te plait à un certain moment, mais que, plus tu tournes les pages, plus tu réalises que cette lecture te plait moins.

Commençons par le point fort du roman, la plume de l'auteur. Après l'avoir découvert avec Nos étoiles contraires, John Green était un auteur que j'avais envie de découvrir davantage, donc cette lecture commune m'a permis de sortir ce roman de ma bibliothèque. Il a une plume d'or, employant les mots avec une telle fluidité qu'on ne peut qu'apprécier son écriture. Le genre de plume qui t'apporte à réfléchir avec des paroles censées et qui te fournies des comparaisons amusantes. John Green est un auteur qui me plait beaucoup et je souhaite lire d'autres de ses livres, pour voir jusqu'où il peut aller.

Par contre, je n'ai pas trop accroché avec les personnages. Miles, le personnage principal, est amusant, avec une personnalité touchante, pour lequel on s'attache rapidement. Mais, au fil des pages, je le trouvais lassant. Alaska Young, une jeune femme impulsive, qui aime faire les meilleures blagues, défendant toujours les femmes. Un personnage pour lequel je n'ai eu aucun attachement, qui n'a pas réussi m'accrocher vraiment, peut-être parce que je n'arrivais pas à la comprendre. Et Chip, un personnage amusant, mais un peu énervant par moment. De plus, c'est le genre d'histoire où les personnages sont hyper importants, où tu dois les aimer et les comprendre pour vraiment apprécier l'histoire.

Aussi, certaines choses m'ont déplu avec l'histoire. Au début, c'était une lecture plaisante, dans laquelle tu comprenais l'expression « vivre le moment présent » et « profiter de votre jeunesse ». C'était joyeux, plaisant et cela me faisait sourire. Mais cela revenait principalement au même, donc je me suis lassé. Ensuite, vient le moment choc, pour lequel je n'ai ressenti aucune émotion. Et puis la suite, qui m'a découragé. Miles qui se reproche encore et encore ce qui est arrivé, qui ne pense qu'à lui et à « est-ce qu'elle m'aimait? ». Ce livre, selon moi, ne mène nulle part. C'est seulement une lecture plaisante durant la première moitié du livre, et, par la suite, c'est légèrement ennuyant. J'avais hâte que l'auteur amène l'histoire quelque part, ce qui n'est pas arrivé. La fin m'a bien plu, même si cela fut long avant que j'apprécie vraiment quelque chose dans l'histoire.

Bref, ce livre fut plaisant, mais énormément lassant. Ce qui m'a vraiment fait tenir jusqu'à la fin, c'est la plume de l'auteur, car, l'histoire ne mène nul par, c'est simplement des jeunes qui s'amusent à faire des blagues en buvant beaucoup de la boisson, quand un choc arrive et tout bascule. Un livre que je ne conseille pas vraiment, selon moi c'est loin d'être le meilleur de cet auteur. Je compte toujours lire d'autres livres de John Green, mais j'espère sincèrement que je serai pas autant déçu qu'avec celui-ci.


Lecture commune avec x-Ipso-Facto


Personnages préférés : Miles & Chip
Genre littéraire : Jeunesse
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆


John GREEN Qui es-tu Alaska?

Tags : John Green - Jeunesse - Gallimard Jeunesse

Jessica MARTINEZ Virtuosity 31/05/2014






VIRTUOSITY
de Jessica Martinez



• 313 pages
• Édition Hachette
• Publié en 2012
• ISBN : 9782012028050
• Collection Black Moon







_● RÉSUMÉ ●_
Deux virtuoses. Le concours de violon le plus prestigieux qui soit. Une seule place. Équation fatale, surtout quand une inconnue de taille s'en mêle : les sentiments. Carmen a tout pour réussir et remporter le prestigieux prix Guarneri. Elle n'a pas le droit à l'échec. Seulement, Carmen a beau être violoniste, elle ne déchiffre plus la partition de sa vie. Et ce depuis que Jeremy, son rival le plus dangereux, mais aussi le plus séduisant, a croisé sa route. Carmen pourrait bien y perdre beaucoup plus que sa réputation de musicienne...



_● EXTRAIT ●_
« Un million deux. Cet instrument valait un million deux cent mille dollars. Ce nombre était difficile à comprendre. A ressentir. J'imprimai un mouvement de balancier au violon, très léger, et fermai les yeux. Meurtrière. Le mot avait surgi dans mon esprit et je le chassai aussitôt. Ridicule : un violon n'était ni un bébé ni un animal. Il n'était pas vivant. Je m'en convaincrais plus facilement cependant, si je ne l'avais pas senti respirer, pas entendu chanter. »




_● MON AVIS ●_
Ce livre fut une lecture très rapide, dès les premières pages j'ai embarqué dans l'histoire. Un livre fort simple et assez prévisible, mais fort agréable d'en lire un de ce genre de temps en temps. Il ne fut pas un coup de c½ur, mais le côté musique classique m'a beaucoup plu et je crois que c'est cela qui m'a intéressé dans le résumé. Tout d'abord, l'auteur a une plume fluide, agréable et plutôt amusante. Une écriture qui se lit très bien, avec une facilité agréable. Ensuite, j'ai eu une énorme préférence pour les deux personnages principaux, Carmen et Jeremy. Carmen est une fille calme, assez réservé et qui est parfois assez naïve, mais d'une simplicité hors pair, d'une gentillesse énorme et d'une personnalité très attachante. Alors que Jeremy est plutôt son opposé, il est parfois trop sur de lui, avec un humour énervant, mais drôle à la fois. Un couple qui se complétait très bien tout au long de l'histoire. Bien que, selon moi, entre eux, cela arrive un peu trop rapidement, je me suis tout de même attaché à ce couple. Il est rare que j'apprécie autant un couple dans un livre, mais j'ai eu un léger coup de c½ur pour l'histoire entre Carmen & Jeremy. Rien ne m'a réellement déplu dans ce livre, il a tout pour être excellent, excepté le fait que l'histoire est très prévisible. Une histoire tout de même originale, mais qui reste du déjà vu, des personnages extraordinaires et attachants, une écriture magnifique et fluide, ce livre fut d'une fraîcheur agréable.



Personnages préférés : Carmen & Jeremy
Genre littéraire : Romance - Jeunesse
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : Jessica Martinez - Romance - Jeunesse - Hachette

Jandy NELSON Le soleil est pour toi 10/12/2014

Jandy NELSON Le soleil est pour toi





LE SOLEIL EST POUR TOI
de Jandy Nelson



• 470 pages
• Édition Gallimard
• Publié en 2015
• ISBN : 9782070663576
Collection Scripto







_● RÉSUMÉ ●_
Noah et Jude sont plus que frère et soeur, ils sont jumeaux, fusionnels. Sous le ciel bleu de Californie, Noah, le solitaire, dessine constamment et tombe amoureux de Brian, le garçon magnétique qui habite à côté. Tandis que Jude, l'exubérante, la casse-cou, est passionnée par la sculpture.
Mais aujourd'hui, ils ont seize ans et ne se parlent plus.
Un événement dramatique les a anéantis et leurs chemins se sont séparés. Jusqu'à ce que Jude rencontre un beau garçon, écorché et insaisissable, ainsi que son mentor, un célèbre sculpteur...
Chacun des deux jumeaux doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque.



_● EXTRAIT ●_
« Je n'en reviens pas. C'est la première fois qu'elle me demande une chose pareille. Je déteste donner mes dessins. « En échange du soleil, des étoiles, des océans et de tous les arbres, je veux bien y réfléchir. », dis-je, sachant pertinemment qu'elle n'acceptera jamais. Elle sait que je veux absolument voir le soleil et les arbres. On se partage le monde depuis l'âge de cinq ans. Je suis en position de force ,en ce moment, ; pour la première fois, le domination de l'univers semble à ma portée.
« Tu plaisantes ? » dit-elle en se redressant d'un bond. Ça m'énerve qu'elle soit devenu aussi grande. A croire qu'on l'étire de force pendant la nuit. « Ça ne me laisse plus que les fleurs, Noah. »
Parfait, me dis-je in petto. Elle n'acceptera jamais. La question est officiellement réglée – sauf que pas vraiment. Elle soulève mon carnet devant elle pour plonger son regard dans celui du portrait, comme si elle attendait que l'Anglais lui adresse la parole.
- Ok, lâche-t-elle. Les arbres, les étoiles, les océans. Marché conclus.
- Et le soleil, Jude.
- Bon, d'accord, dit-elle à ma grande surprise. Je te donne le soleil.
- J'ai presque tout, maintenant ! Je m'écrie. T'es dingue !
- Mais moi, je l'ai lui. »




_● MON AVIS ●_
Depuis sa sortie, ce livre m'intrigue beaucoup. J'ai longtemps hésité entre l'acheter en librairie ou l'emprunter à la bibliothèque. J'ai finalement opté pour cette dernière option et je ne regrette pas mon choix, même si j'ai bien apprécié ma lecture.

Ce livre raconte l'histoire de Jude et de Noah, des jumeaux qui ont vécu un drame qui les a séparés. Leur histoire débute lorsqu'ils avaient 13 ans et se poursuit jusqu'à leur 16 ans. Une histoire plutôt bouleversante, sans pour autant l'être au point de me faire pleurer. J'ai adoré l'histoire, j'ai aimé comment l'auteure l'a amenée, comment elle la développé. Malgré tout ça, j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs qui rendaient cette lecture légèrement pénible. Comme si ça ne finissait plus que l'auteure tourne autour du pot.

J'ai aimé qu'à chaque changement de chapitre, nous suivions l'un ou l'autre des jumeaux. J'ai aussi aimé que cela ne se passe pas toujours la même année. Par exemple, nous suivons Noah à l'âge de 13 ans et le chapitre suivant nous suivons Jude à l'âge de 16 ans. Ce que je reproche tout particulièrement à l'auteure c'est la longueur des chapitres. Personnellement, je déteste lorsque le chapitre est trop long, au point où tu te dis qu'il ne finira jamais. Et dans ce bouquin, les chapitres doivent faire 30 pages et plus.

Que dire sur les personnages? J'ai eu de la difficulté au départ à bien les saisir, mais je me suis bien attaché à eux. Noah et Jude sont tout simplement adorable ensemble. J'aimais voir leur complicité (lorsqu'ils n'étaient pas en chicane), leur amour l'un pour l'autre était tellement fort que s'en était adorable. J'ai aussi beaucoup aimé les personnages secondaires. Brian était trop mignon avec Noah, lorsqu'ils étaient ensemble, j'avais souvent le sourire aux lèvres. Guillermo et Oscar ont apporté leur propre couleur au roman. Des personnages adorables, avec un certain sens de l'humour qui m'a fait sourire.

J'avais déjà lu et adoré la plume de l'auteure dans un autre de ces romans. J'étais heureuse de la retrouver dans celui-ci. Elle a une plume très fluide, qui est très agréable à lire. J'aime peut-être moins les dialogues entre guillemet, mais j'ai finis par m'y habituer.

Pour conclure, ce fut une agréable lecture. Il y avait quelques points négatifs, mais dans l'ensemble, j'ai bien aimé. L'histoire était intéressante, bien qu'il y ait quelques longueurs ; les personnages étaient tous attachants et la plume de l'auteure était très agréable à lire. Une bonne petite lecture pour terminer l'année.



Personnages préférés : Noah, Brian, Jude & Oscar.
Genre littéraire : Drame - Romance - Jeunesse
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Jandy NELSON Le soleil est pour toi

Tags : Jandy Nelson - Gallimard - Drame - Romance - Jeunesse