18 tagged articles Drame

15/04/2015

Mitch ALBOM Premier appel du Paradis 27/06/2015





PREMIER APPEL DU PARADIS
de Mitch Albom



Nombre de pages : 350

Édition : Pocket

Année de publication : 2015

ISBN : 2266250035






____RÉSUMÉ____

Cela s'est passé dans le petit village de Coldwater, au bord du lac Michigan, mais cela aurait pu arriver n'importe ou ailleurs. Des appels téléphoniques en provenance de personnes décédées. Le plus souvent, des mots de réconfort pour les proches, un mari, un parent, un enfant. Une ligne directe avec le ciel ? Un miracle pour les croyants, une supercherie pour les autres. Sully Harding, qui vient de perdre sa femme, n'y croit pas. Il est bien décidé à démasquer l'imposteur. Mais tout le monde n'est pas prêt à raccrocher...




____EXTRAIT____

« - Ça veut dire quoi, "subvenir"
Sully contempla son assiette.
- Ça veut dire donner à quelqu'un.
- Grand-mère ?
- Oui, chéri ?
- Tu peux subvenir... me donner un téléphone ?
- Pourquoi ?
- Je veux appeler maman au paradis. »




____MON AVIS____

Le résumé de ce roman m'intriguait lorsque je l'ai vu en librairie alors j'ai sauté sur l'occasion pour l'acheter. De plus, j'avais envie de quelque chose de simple et ce livre me semblait très rafraichissant.

Nous suivons donc l'histoire de plusieurs personnages qui reçoivent des appels de l'au-delà, de personnes décédés, dans le petit village de Coldwater. Ainsi débutera, en quelque sorte, une « guerre de religion ». Les différentes églises vont se poser des questions, ils vont essayer de savoir qui a reçu l'appel en premier. Bref, un gros débat commence : est-ce qu'on y croit? Bien des gens vont y croire, même ceux qui habitent à l'extérieur. Coldwater va ainsi devenir un petit village célèbre dans le monde entier. Nous suivons principalement Sully, le personnage principal, qui a perdu sa femme et qui va tenter de découvrir celui qui est derrière tout ça. Un homme qui n'a définitivement pas eu la vie facile et qui est prêt à tout pour son petit garçon. Tous les personnages de ce roman sont intéressants et importants, mais je ne les nommerai pas tous.

Je dois dire que j'ai adoré ce bouquin. Le début est long à démarrer, mais dès la moitié du livre, l'histoire s'enchaîne rapidement. Nous en apprenons sur le passé des personnages, tout en suivant l'évolution des appels. J'ai beaucoup aimé, aussi, le fait que l'auteur intègre l'histoire d'Alexander Graham Bell, l'inventeur du téléphone, dans son roman. J'aimais lorsqu'il faisait des allusions aux deux histoires, celle de Bell et celle de son livre. Que dire de la fin? Sans trop en dévoiler, c'est une fin qui m'a énormément plu. Je ne dirai pas pourquoi, mais la fin m'a fait aimer ce roman, autant parce que nous avions les réponses à nos questions, autant parce que cela nous permettait d'avoir notre propre opinion sur ces appels.

La plume de l'auteur m'a charmé. Une écriture que j'ai découverte grâce à ce roman, un auteur que je souhaite relire. Une plume fluide, légère, poétique et très développé. Une plume qui nous fait vivre des émotions, qui m'a conquise par des passages qui m'ont touché par leurs sincérités.

Bref, c'est un roman qui se lit facilement, léger et très agréable à découvrir. Ce ne fut pas un coup de c½ur, mais ce roman fut très plaisant à lire. Les personnages sont attachants, l'histoire est simple, mais touchante et la plume de l'auteur est magnifique.



Personnage préféré : Sully
Genre littéraire : Drame
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : Mitch Albom - Drame - Pocket

Jay ASHER Treize raisons 20/01/2015





TREIZE RAISONS
de Jay Asher



Nombre de pages : 285

Édition : Albin Michel

Année de publication : 2010

ISBN : 9782226195531

Collection : Wiz




____RÉSUMÉ____

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails.

Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...




____EXTRAIT____

« C'est comme lorsqu'on conduit sur une route pleine de bosses et qu'on perd le contrôle de sa direction en déviant -quelques instants à peine- vers le bas-côté. Les pneus ramassent un peu de terre, mais vous parvenez à rectifier le tir. Pourtant, vous avez beau agripper le volant, le maintenir le plus droit possible, quelque chose ne cesse de vous projeter sur le côté. Vous ne contrôler presque plus rien. Et à un moment donné, vous n'en pouvez plus de vous battre - de vous acharner- et vous envisager de tout lâcher. De laisser l'accident...ou je ne sais quoi... se produire. »




____MON AVIS____

Ce livre m'a intrigué dès que j'ai lu le résumé. Donc, quand j'ai vu que ce livre avait le plus de votes lors du dernier sondage de l'année deux-mille-quatorze, je me suis dit que j'allais lire ce livre dès le mois de janvier. Est-ce que j'ai aimé ou est-ce que ce livre m'a déplu? Un peu des deux, je dois dire.

Tout d'abord, parlons des personnages. Clay est un personnage très attachant. Il est rare que je lise des livres dans lesquels le personnage principal est un garçon, mais cela ne m'a pas dérangé du tout. Même que j'ai bien apprécié me mettre à la place d'un garçon, vivre l'histoire de Clay. On arrivait à ressentir sa peine au fil des pages. Hannah est tout le contraire. Bien que ce ne soit pas réellement elle qui raconte l'histoire, elle est tout de même un personnage important, car c'est son histoire à elle que l'on suit. Par contre, bien qu'elle ait vécu des choses horribles, je n'ai pas réussi à réellement m'attacher à elle. Oui, il m'arrivait de ressentir de la peine pour elle, mais pas assez souvent à mon goût. Est-ce à cause de la plume de l'auteur ou de l'histoire en générale? Je ne pourrais même pas le dire. Probablement un peu des deux, je crois. Sinon, les personnages secondaires étaient trop peu présents pour que je parle réellement d'eux.

Ensuite, parlons de l'histoire. Le livre au complet se passe en une seule journée, ou presque. On suit Clay qui se promène dans sa ville, tout en écoutant le récit d'Hannah. Rien de bien originale, mais j'avais bien hâte de voir comment l'auteur allait amener ce sujet. Je dois dire que l'histoire d'Hannah n'a rien de bien nouveau. Nous voyons cela dans beaucoup de film, beaucoup de livres et même dans beaucoup de série télé. Donc, côté histoire, j'ai été franchement légèrement déçue. J'aurais aimé quelque chose d'originale dans l'histoire, car l'ensemble était prévisible. Cela reste une histoire touchante, évidemment, même que j'ai ressentie de la tristesse à la fin de ce livre. Mais qui n'a pas su venir réellement me chercher et c'est dommage, parce qu'avec un sujet tel que le suicide, je m'attendais à ressentir la peine des personnages, je m'attendais à avoir l'impression d'être à la place d'Hannah, de la comprendre, mais ce ne fut pas le cas.

Que dire sur la plume de l'auteur? J'ai un avis plutôt partagé de ce côté, car, à certains moments elle venait complètement me chercher, car il choisissait les mots justes, mais a d'autre moment, l'émotion n'y était pas. Certes, Jay Asher a une belle écriture, fluide et vraiment touchante. Mais à certains moments, je me disais qu'il aurait dû faire autrement, car, en tant que lectrice, je n'ai pas ressenti les émotions et c'est le plus dommage dans tout ça.

Bref, une lecture agréable, qui a tout de même réussi à me toucher, mais qui manquait d'émotions. Des personnages intéressants, Clay était attachant, l'histoire était bien structurée et la plume de l'auteur était fluide. Mais cela reste une lecture toute simple, une lecture parmi d'autres.



Personnage préféré : Clay
Genre littéraire : Drame
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Jay Asher - Drame - Albin Michel

Angélique BARBÉRAT L'instant précis où les destins s'entremêlent 28/04/2016






L'INSTANT PRÉCIS OÙ LES DESTINS S'ENTREMÊLENT
d'Angélique Barbérat



• 427 pages
• Édition Michel Lafon
• Publié en 2014
• ISBN : 9782749921549








_● RÉSUMÉ ●_
Une tache rouge sur l'oreiller, juste sous les cheveux de sa maman, morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans... Pour survivre, Kyle se jette à c½ur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant. Vingt ans après, devenu leader d'un groupe de rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.
Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. À dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l'épouse, mais, jaloux et violent, l'enferme dans une prison dorée, « Parce que tu m'appartiens... »
Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s'aimer ? Pourtant, à l'instant précis où les destins s'entremêlent, chacun d'eux sait que sa vie ne sera plus jamais la même.



_● EXTRAIT ●_
« Les non-dits.
Les secrets.
Les choses qu'on ne confie pas par pudeur.
Les choses qu'on retient par peur.
Les choses qu'on tait par dessein.
Celles qu'on ne peut révéler par impossibilité.

Où met-on toutes ces horreurs? Que deviennent -elle?
Décident-elle de notre vie?»




_● MON AVIS ●_
Lorsque j'avais vu ce roman au Salon du Livre, j'ai eu très envie de le lire. C'est deux ans plus tard que je me décide enfin à le sortir de ma bibliothèque et je regrette un peu de ne pas l'avoir fait avant. Ce roman fut merveilleux, bouleversant et paisible à la fois. Ce ne fut pas un coup de c½ur, mais presque.

Lorsque j'ai refermé ce bouquin, plusieurs émotions m'ont assailli. La tristesse, la colère, l'injustice, la joie, le bonheur et l'amour. Ce roman transpire tous ces émotions, l'un après l'autre. Ce roman m'a bouleversé avec l'histoire de Coryn. Une jeune femme qui se marie, sous le regard approbateur de ses parents, avec Jack, un homme amoureux et tendre à la surface, mais un homme violent, possessif et jaloux derrière les murs. Et le silence de Coryn, qui s'éternise sur plusieurs années. Injuste, avec ce qui arrive à Coryn, qui représente une réalité horrible. Mais l'amour a aussi rendu ce livre magnifique. Parce qu'il permet de survivre à bien des obstacles. L'histoire de Kyle est, en quelque sorte, liée à celle de Coryn. Car, à l'âge de cinq, il découvrit des taches de sang sur l'oreiller de sa mère et il va découvrir, plus tard, qu'elle est morte sous les coups de son mari. Kyle va donc développer un « sixième sens » et sentir lorsqu'une personne est violenté par quelqu'un dans le secret. Il va être la bouée de sauvetage de Coryn, lorsqu'ils vont se rencontrer.

J'ai trouvé que c'était un roman assez dur à lire. J'ai eu la larme à l'½il plusieurs fois, même que parfois je devais arrêter de lire tellement cela me mettait en rogne. Ce fut une magnifique histoire, malgré cette violence.

Les personnages étaient magnifiques. Coryn était attachante, tout simplement. La voir se refermé sur elle-même, la voir prise dans ce monde horrible, était difficile. Cela semblait tellement réel. Mais l'amour qu'elle portait à ses enfants lui a permis de survivre à cela et d'être courageuse. Kyle, lui, était adorable. Il vivait encore dans le passé, en regrettant de ne pas avoir pu sauver sa mère. Il a vécu dans la musique, une chose que sa mère lui en transmis. Il avait parfois un caractère direct, mais il était tendre et gentil. Jane, la s½ur de Kyle, était aussi attachante. Elle a décidé de venir en aide aux femmes battues, une façon pour elle de se rattrapé ne pas avoir pu sauver sa mère. Elle était forte et toujours présente pour son frère. Des personnages attachants et inspirants.

La plume de l'auteure était magnifique. Elle était fluide, poétique, simple, touchante et très agréable à lire. J'ai aimé qu'elle se permette de mettre un peu de miracle (ou beaucoup de chance) dans ce roman. Car, faut l'avouer, la succession de certains événements sont parfois peu probable. Mais, peu importe, cela était agréable et à rendu le tout moins difficile.

Pour conclure, ce roman fut une merveille. Il m'a bouleversé mais il m'a aussi fait sourire. J'ai trouvé qu'il se terminait en douceur, ce qui m'a beaucoup plu. Ce fut une lecture difficile, mais magnifique. J'en ressors rempli d'émotions contradictoires. Les personnages étaient attachants et la plume de l'auteur était magnifique. Je ne peux que vous conseiller ce roman.



Personnages préférés : Coryn, Kyle & Jane
Genre littéraire : Drame - Romance
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : Angélique Barbérat - Michel Lafon - Drame - Romance

Jennifer BROWN Hate List 21/01/2014






HATE LIST
de Jennifer Brown



• 391 pages
• Édition Albin Michel
• Publié en 2012
• ISBN : 9782226239747
• Collection Wiz







_● RÉSUMÉ ●_
Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l'école, tuant une dizaine d'élèves avant de se suicider. Des élèves agaçants, pénibles et arrogants qui figuraient sur la liste que Valérie et Nick ont tenue pour se défouler. Pourquoi ce qui n'était qu'un jeu est devenu un drame ? Comment va-t-on accueillir son retour au lycée ? Est-elle aussi coupable que Nick ?



_● EXTRAIT ●_
« Est-ce que j'avais des envies de suicide, sans même m'en rendre compte ? Et là je passais au moins une heure, alors que ma chambre devenait de plus en plus sombre, à me demander ce qui avait bien pu se passer pour que j'aie de tels doutes sur qui j'étais. Savoir qui vous êtes devrait être une des chose les plus évidentes, non ? Sûrement, mais pas chez moi, ça faisait longtemps que ça n'était plus évident. Et peut-être que ça ne l'avait jamais été. Parfois, dans le monde dans lequel je vivais, un monde où les parents se haïssaient et où le lycée était un champ de bataille permanent, être qui j'étais c'était dur. Nick était mon échappatoire. La seule personne qui me comprenait. Ça me faisait du bien de sentir qu'avec lui j'appartenais à un "nous", qu'il partageait mes sentiments, mes pensées, mes problèmes. A présent, la moitié de ce "nous" avait disparu et là, alors que j'étais allongée dans la pénombre de ma chambre, je prenais conscience que je n'avais plus la moindre idée de la façon dont je pourrais retrouver ce sentiment d'être de nouveau moi, simplement moi. »




_● MON AVIS ●_
J'appréhendais légèrement ce livre, mais finalement j'ai bien aimé. J'ai trouvé le début long à démarrer et beaucoup trop centré sur la petite personne de Valérie. Bien qu'elle soit la narratrice du livre, j'ai trouvé la première partie trop concentré sur ses sentiments, sur comment elle vit tout ça. Par contre, j'ai bien aimé la troisième partie, où l'on voit la reprise en main de Valérie. Une histoire assez bien, mais pas très originale.

J'ai bien aimé l'écriture de l'auteur, elle employait les mots justes pour mettre un côté dramatique à cette histoire. Je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher au personnage principale, je la trouvais légèrement étrange. Bien que ce livre soit bien, il n'a rien de bien extraordinaire. Une histoire touchante, qui fait assez réfléchir, avec des personnages un peu trop stéréotypés, mais assez attachants pour certains. Il y a une certaine réalité frappante dans ce livre qui m'a encouragé à lire.

J'avais bien hâte de voir comment tout ça allait se terminé et franchement, c'était assez prévisible, mais cela ne me déplaît pas. Il ne se passe pas grand chose, au départ, on est centré sur les sentiments de Valérie, ensuite on en apprend un petit peu plus sur la tuerie et finalement, on assiste a la reprise en main de Valérie. Un livre assez psychologique. J'ai bien aimé, mais sans plus.



Personnages préférés : Valérie & Jessica
Genre littéraire : Drame - Jeunesse
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆

Tags : Jennifer Brown - Drame - Jeunesse - Albin Michel

Gayle FORMAN Si je reste 23/09/2014






SI JE RESTE
de Gayle Forman



• 220 pages
• Édition Oh!
• Publié en 2009
• ISBN : 9782915056808
Adaptation cinématographique







_● RÉSUMÉ ●_
Mia a 17 ans, un petit ami que toutes ses copines lui envient, des parents un peu excentriques mais sympas, un petit frère craquant, et la musique occupe le reste de sa vie.
Et puis. Et puis vient l'accident de voiture. Désormais seule au monde, Mia a sombré dans un profond coma. Où elle découvre deux choses stupéfiantes: d'abord, elle entend tout ce qu'on dit autour de son lit d'hôpital. Ensuite, elle a une journée seulement pour choisir entre vivre et mourir. C'est à elle de décider. Un choix terrible quand on a 17 ans. Si je reste est une merveilleuse histoire d'amour, mais aussi un livre qui nous fait réfléchir à l'essentiel, à la place de l'amour et du bonheur, à tous ces liens avec nos proches auxquels on s'habitue et qui sont pourtant le vrai trésor de nos vies.



_● EXTRAIT ●_
« - Mia, c'est ta personne que j'aime, a-t-il dit en caressant une mèche qui s'échappait de ma perruque. D'accord tu t'es habillée plus sexy, tu es blonde et c'est diffèrent. Mais celle que tu étais cette nuit est la même dont j'étais amoureux hier et la même dont je serai amoureux demain. Je t'aime fragile et dure, cool et casse-pieds. Tu es l'une des filles les plus punk que je connaisse et ça n'a rien à voir avec la musique que tu écoutes ni avec ta façon de t'habiller."
Par la suite, à chaque fois que j'ai eu un doute sur les sentiments d'Adam, j'ai pensé à ma perruque, qui prenait la poussière dans mon placard, et je me suis souvenue de cette nuit. Et la certitude d'avoir de la chance, beaucoup de chance, a remplacé mes incertitudes. »




_● MON AVIS ●_
Que dire de ce roman... Premièrement, ce fut une petite lecture simple, mais agréable. L'histoire était touchante et bien construite, mais cela restait trop simple pour moi. Une lecture rapide, mais qui reste bien dans son ensemble. Ensuite, j'ai bien apprécié les personnages. Mia était une jeune fille qui se découvrait, autant quand elle était dans le coma, que dans son passé. Elle est venue me chercher par son côté fragile et timide. Sinon, Adam m'a plu aussi, autant par son côté rocker, que sa tendresse envers Mia. Un ensemble de personnage intéressant, qui mettait de l'humour à ce livre, mais aussi des petits moments touchants, qui m'ont (presque) mis larme à l'½il. Par la suite, la plume de l'auteure était très intéressante, un peu simple, mais agréable à lire. Je trouvais que pour certaines scènes, elle savait trouver les mots justes pour venir toucher le lecteur (ou plutôt la lectrice). Sinon, le livre était bien construit. J'aimais les retours dans le passé et les scènes du présent. À aucun moment cela m'a perdu dans ma lecture, même que c'était agréable et ça nous permettait de mieux connaître Mia. Donc, j'ai beaucoup apprécié ces retours dans le passé assez fréquent. Ensuite, la fin m'a un peu déçu. Je trouvais qu'elle coupait sec et que cela faisait en sorte qu'on se pose beaucoup trop de question sans réponse. J'ai cru entendre qu'il y avait une suite. Est-ce que cela était vraiment nécessaire? Je ne crois pas. Je crois plutôt que l'auteure aurait dû en mettre plus dans ce tome-ci et ne pas faire de suite. Bref, ce fut une lecture très simple, mais fort agréable, avec des personnages attachants et amusants et une fin qui nous laisse un petit goût amer.



Personnages préférés : Mia & Adam
Genre littéraire : Drame - Jeunesse
Suite : Là où j'irai (T2)
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Gayle Forman - Drame - Jeunesse - Oh!

Amy HARMON Nos faces cachées 19/05/2016

Amy HARMON Nos faces cachées





NOS FACES CACHÉES
d'Amy Harmon



• 436 pages
• Édition Robert Laffont
• Publié en 2015
• ISBN : 9782221156148
Collection R







_● RÉSUMÉ ●_
Ambrose Young est beau comme un dieu. Le genre de physique que l'on retrouve en couverture des romances. Et Fern Taylor en connaît un rayon, elle en lit depuis ses treize ans. Mais peut-être parce qu'il est si beau, Ambrose demeure inaccessible pour une fille comme elle. Jusqu'à ce qu'il cesse de l'être...
Nos faces cachées est l'histoire de cinq amis qui partent à la guerre.
L'histoire d'amour d'une jeune fille pour un garçon brisé, d'un guerrier pour une fille ordinaire.
L'histoire d'une amitié profonde, d'un héroïsme du quotidien bouleversant.
Un conte moderne qui vous rappellera qu'il existe un peu de Belle et un peu de Bête en chacun de nous...



_● EXTRAIT ●_
« — Je t'ai fait du mal, n'est-ce pas, Fern ?
Elle hausse ses frêles épaules en souriant mais son sourire est tremblant et elle a les yeux qui brillent. Il est facile de voir que, trois ans plus tard, le souvenir est toujours douloureux.
— Je t'ai fait du mal, répète-t-il d'une voix que le remords et la prise de conscience teintent de regret.
Fern tend la main vers lui et la pose sur sa joue mutilée.
— Tu ne me voyais pas, c'est tout.
— J'étais aveugle à l'époque, répond-il en caressant une boucle qui ondule sur son front.
— En réalité, c'est maintenant que tu es aveugle, le taquine doucement Fern, qui cherche à alléger sa culpabilité par l'humour. C'est peut-être pour ça que tu m'aimes bien.
Elle a raison. Il est à moitié aveugle, mais malgré ça, ou peut-être grâce à ça, il voit les choses avec plus de clarté que jamais auparavant. »




_● MON AVIS ●_
Lorsque je suis tombé sur ce bouquin par hasard sur le net, j'ai eu tout de suite l'envie de le lire. J'avais pour idée, au départ, de l'acheter, mais j'ai finalement décidé de l'emprunter à la bibliothèque. Je dois avouer que je suis tombé sous le charme de ce roman, de cette histoire touchante.

Nous suivons donc l'histoire de Fern, d'Ambrose et de leurs amis. Fern est depuis toujours amoureuse d'Ambrose Young, sauf que ce dernier est inaccessible pour une fille comme elle. Un drame va finir par les rapprocher. J'avais peur au départ que l'histoire soit trop clichée. Elle l'était, en quelque sorte, mais pas trop. J'aimais le fait que les personnages aient consciences de ce à quoi le lecteur pouvait penser. J'aimais le fait que cela parte sur un cliché, pour prendre une direction différente. L'histoire était tout simplement magnifique, poignante et touchante. Une histoire qui m'a surprise et qui m'a énormément plu.

Fern est une jeune femme adorable. Je m'identifiais tellement à sa personnalité. J'aimais son côté intellectuelle, le fait qu'elle adore se plonger dans des romans à l'eau de rose, son humour, son petit côté gêné et peu confiant. Je la trouvais mignonne et attachante. J'aimais la facilité qu'elle avait d'écrire des romances ou des poèmes et j'aimais son amour qu'elle portait aux personnes qui lui sont chers, comme Bailey. En ce qui concerne Ambrose, j'avais peur qu'il soit le stéréotype du mec populaire, qui se croit tout permis. Je fus surprise de découvrir qu'il n'était pas comme cela. Certes, il avait des préjugés sur des personnes telles que Fern, mais il n'était pas si pire que cela. J'ai aimé le voir changer de ce côté-ci, de voir qu'il arrivait à voir au-delà du physique, à voir la personne telle qu'elle est vraiment. Je me suis beaucoup attaché à ce personnage ravagé par la guerre. Bailey est, tant qu'à lui, probablement le personnage le plus inspirant. Malgré sa maladie, il était toujours prêt à rire, à faire n'importe quoi. Il gardait le sourire, même en sachant qu'il ne vivrait pas jusqu'à 30 ans. Il était intelligent, gentil, encourageant, fort et aimable. Il redonnait espoir à tout le monde.

La plume de l'auteure m'a charmé dès les premières lignes. J'avais déjà lu ça plume, mais je ne crois pas que je l'avais autant aimé qu'avec ce livre-ci. Son écriture transpirait l'espoir, l'amour et une belle leçon de vie. Elle était fluide, poétique. Elle ajoutait un peu d'humour dans une histoire triste. Une plume très agréable à lire.

Pour conclure, ce roman fut une très belle découverte. Ce ne fut malheureusement pas un coup de c½ur, mais il l'a certainement frôlé. L'histoire était touchante, les personnages étaient tout simplement attachants et la plume de l'auteure était très agréable à lire. Je ne peux que vous conseiller ce bouquin.



Personnages préférés : Fern, Ambrose & Bailey
Genre littéraire : Young Adult - Drame
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Amy HARMON Nos faces cachées

Tags : Amy Harmon - Robert Laffont - Young adult - Drame

Colleen HOOVER Hopeless 06/07/2016






HOPELESS
de Colleen Hoover



• 506 pages
• Édition Fleuve
• Publié en 2014
• ISBN : 9782265098343
Collection Territoires







_● RÉSUMÉ ●_
Vaut-il mieux découvrir la vérité et perdre tout espoir, ou continuer à vivre un mensonge réconfortant?

Depuis qu'elle est toute petite, Sky, dix-sept ans, ne ressent aucune émotion pour personne. Elle vit avec sa mère adoptive, sans aucun souvenir de ses parents biologiques, et si elle sait que les garçons la trouvent jolie, leurs attentions la laissent de marbre.

Tout cela change lorsque, après des années de scolarisation à domicile, elle intègre le lycée et y croise Holden, le bad boy par excellence. Non seulement il semble l'épier, la suivre, mais il sait beaucoup de choses sur elle. Et le moindre regard de sa part la plonge dans un trouble profond...

Déstabilisée par des sentiments qu'elle ne connaissait pas, Sky découvre rapidement que Holden n'est pas celui que tout le monde croit, et qu'il détient la clé de son passé.

Mais pourquoi Sky ne se souvient-elle toujours de rien?



_● EXTRAIT ●_
« - Laisse-moi t'expliquer un truc, reprend-il à voix basse. Dès l'instant où ma bouche se posera sur la tienne, ce sera bel et bien ton premier baiser. Car si tu n'as jamais rien ressenti avant, c'est que personne ne t'a jamais vraiment embrassée. Du moins pas comme moi je compte t'embrasser.
Sans me quitter des yeux, il recule vers la cuisinière. Puis il se retourne pour s'occuper tranquillement des pâtes, comme s'il ne venait pas du tout de gâcher à l'avance toutes mes relations futures.
Ne sentant plus mes jambes, je fais la seule chose dont je suis capable : je me laisse glisser contre le frigo jusqu'à ce que mes fesses touchent terre et j'inspire un grand coup. »




_● MON AVIS ●_
C'était un livre qui me tentait beaucoup lorsque j'étais tombé dessus par hasard sur le net. Je pensais me le procurer, mais j'ai finalement décidé de l'emprunter à la bibliothèque. Je dois dire que j'ai été agréablement surprise par ce roman.

Nous suivons donc l'histoire de Sky, une jeune fille qui n'arrive pas à éprouver des émotions pour quiconque. C'est alors qu'elle va intégrer le lycée et qu'elle va faire la connaissance d'Holden, le bad boy par excellence (petite parenthèse, je ne trouvais pas qu'il avait le comportement du bad boy par excellence, mais c'est écrit comme cela dans le résumé). Il va lui faire découvrir de nouvelles émotions et il possède les réponses sur son passé. J'ai particulièrement aimé l'enchainement de l'histoire. Ce fut surprise après surprise, principalement sur le passé de Sky. Sinon, tout le reste était plutôt prévisible. Le début était peut-être long à démarrer, mais ce fut une lecture très agréable tout de même.

J'ai eu quelque difficulté avec le personnage de Sky au départ. Je n'arrivais tout simplement pas à m'attacher à elle, je n'arrivais pas à la saisir. Son comportement m'exaspérait quelque peu. Mais en connaissant son histoire, je me suis plus attaché à elle et je pouvais comprendre son comportement. Je la trouvais forte et courageuse. Holden m'a plu dès le début. Il avait un petit côté mystérieux qui était intéressant et dès qu'on a appris à le connaître, on ne pouvait que l'aimer. Comme j'ai dit plus haut, je ne trouvais pas qu'il avait l'air d'un bad boy. Au contraire, il n'a pas vraiment fait quelque chose de pas correct et il était tellement gentil. Il a peut-être un comportement violent, légèrement, mais cela ne fait pas vraiment de lui d'un bad boy par excellence. Bref, j'ai adoré Holden.

La plume de l'auteure m'a encore une fois charmée. Elle a su de nouveau faire ressortir plein d'émotion par son écriture. Je n'ai qu'un mot à dire : magnifique. Je souhaite réellement relire sa plume, surtout que d'autres de ses romans me tente. Colleen Hoover devient rapidement une des auteures que j'adore lire et relire.

Pour conclure, ce roman fut une belle surprise. L'histoire était bouleversante, les personnages ont fini par devenir attachant et la plume de l'auteure est magnifique. Je ne peux que vous conseiller ce roman.



Personnages préférés : Sky & Holden
Genre littéraire : Romance - Drame
Suite : Losing Hope (Tome 2)
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : Colleen Hoover - Fleuve éditions - Romance - Drame

Jessi KIRBY Mémoires du coeur 18/10/2013






MÉMOIRES DU COEUR
de Jessi Kirby



• 304 pages
• Édition Ada
• Publié en 2016
• ISBN : 9782897673697








_● RÉSUMÉ ●_
Quinn Sullivan a perdu l'amour de sa vie en première quand son copain Trent est mort dans un accident. Pour essayer de tourner la page, elle est entrée en contact avec les personnes ayant reçu ses organes. Certaines ont répondu à ses lettres, mais la personne qui semble la plus importante aux yeux de Quinn, celle qui a reçu le coeur de Trent, ne s'est pas manifestée. Colton Thomas, dix-neuf ans, a passé une grande partie des dernières années à l'hôpital en attendant une greffe de coeur. Maintenant qu'il a enfin obtenu cette transplantation, Colton recouvre ses forces et il laisse son passé derrière lui, n'ayant nullement l'intention de regarder en arrière. Il ne veut pas connaître la personne qui a dû mourir pour qu'il vive, désirant seulement aller de l'avant. Mais Quinn ne peut pas lâcher prise. Elle s'aventure donc hors du système pour trouver Colton, courant un risque dans l'espoir de finalement trouver la paix. Cependant, une conversation anodine se transforme rapidement en attirance... Pour aggraver la situation, Colton ignore tout de ce qui les lie. Son appétit de vivre sort Quinn de ses mois de tristesse, mais lui donne l'impression d'être déchirée entre l'honnêteté et une immense trahison. Quels que soient ses sentiments pour Colton, chaque battement de son coeur lui rappelle tout ce qu'elle a perdu.



_● EXTRAIT ●_
« — Je peux te conduire à l'hôpital, dit-il.
J'écris mon nom et mon numéro de téléphone en bas du mot.
— Merci, sincèrement, mais ça va. Je peux conduire.
— Je ne sais pas. Tu es sûre que c'est une bonne idée ?
— Ça ne va pas si mal. Je...
— Tiens.
Il prend le morceau de papier. Baisse les yeux.
— Pourquoi est-ce que je ne vais pas poser ça sur la voiture pendant que tu t'assois à la place du passager pour que je te conduise ?
Je ne bouge pas, en partie parce que je sais que c'est une mauvaise idée, mais aussi parce que je suis un peu étourdie.
Colton s'accroupit devant moi pour que je sois obligée de le regarder.
— Écoute. Tu as besoin de points de suture, je viens de prendre ma journée et je ne peux pas te laisser partir comme ça. »




_● MON AVIS ●_
J'avais envie d'une petite lecture simple et lorsque je l'ai vu à la bibliothèque, je suis immédiatement tombé sous le charme de la couverture et il était parfait pour une petite lecture sans prise de tête. J'ai adoré ce bouquin, bien qu'il ne fût pas un coup de c½ur.

Nous suivons donc l'histoire de Quinn, une jeune fille qui a perdu l'amour de sa vie lors d'un accident de voiture. Pour tourner la page, elle entre en contact avec les personnes ayant reçu ses organes. Ils ont tous répondu, sauf un, celui qui est le plus important, celui qui a reçu le c½ur. Elle s'aventure hors du système, pour finalement le trouver : Colton Thomas. Elle souhaite seulement le voir de loin, mais ils vont finir par se connaître, se parler et être attiré l'un par l'autre. Sauf que Colton ignore tout.

Ce fut une belle petite histoire touchante et magnifique. J'ai bien aimé qu'ils vivent le moment présent ensemble. Ils étaient tellement adorables. L'histoire aurait peut-être pu être plus approfondie, mais elle était aussi bien ainsi. J'aurais peut-être aimé que cela soit parfois moins redondant. On aurait dit que le tout redevenait redondant, ce qui a enlevé un certain charme à l'histoire. Mais elle fut tout de même très agréable à lire.

Je me suis immédiatement attaché aux personnages. Quinn et Colton sont tout simplement adorables. Quinn est venue me chercher par ses émotions. Son histoire est touchante et j'aimais la voir remonter la pente tranquillement. Elle avait besoin de rencontrer quelqu'un come Colton. Même si ce ne fut pas les meilleures circonstances, ce fut une bonne chose pour elle. Colton est tout simplement mignon et attachant. Malgré ce qu'il a vécu, il avait toujours (ou très souvent) une joie de vivre. Cela en devenait contagieux. Il aime l'aventure, il est toujours prêt à foncer et il aime vivre le moment présent. Ensemble, ils se complétaient.

Pour une première fois, j'ai bien apprécié la plume de l'auteure. Elle est peut-être un peu trop simple, mais elle se lit très bien. Elle est fluide, poétique et très agréable à lire. Je n'ai eu aucune difficulté avec son écriture ou avec la traduction.

Pour conclure, ce fut une agréable petite lecture. J'avais besoin de quelque chose de simple et ce bouquin était idéal. L'histoire était touchante, quoique parfois redondante, les personnages étaient adorables et la plume de l'auteure était agréable à lire. Je vous conseille ce bouquin si vous avez envie d'une lecture sans prise de tête.




Personnages préférés : Colton & Quinn
Genre littéraire : Romance - Drame
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : Jessi Kirby - AdA - Romance - Drame

Marie LABERGE Juillet 18/05/2015

Marie LABERGE Juillet





JUILLET
de Marie Laberge



• 221 pages
• Édition Boréal
• Publié en 1989
• ISBN : 2-89052-314-4








_● RÉSUMÉ ●_
Une fête familiale, intime, toute simple. Une célébration orchestrée par Simon, aidé de son fils, de sa belle-fille et un peu de son petit-fils, Julien. Une sorte d'harmonie qui craque pourtant sous l'élan irrépressible du désir. Le désir dérangeant, inopportun, sauvage. Le désir et l'amour de Simon. Et ce n'est pas pour sa femme, la jubilaire, qu'en ce jour de juillet Simon brûle...



_● EXTRAIT ●_
«Toute l'angoisse de la nuit, toute l'excitation du jour semblent converger vers cette seule réalité : la femme de son fils s'en vient. La femme de son fils vient pour fêter Charlotte, sa femme à lui, sa femme qui célèbre aujourd'hui ses soixante-cinq ans. Et il en a soixante-trois. Et il désire cette femme. Cette femme qui est précisément la femme de son fils. Cette femme, Catherine.»




_● MON AVIS ●_
Comme j'avais beaucoup apprécié la plume de Marie Laberge, j'avais envie de découvrir une autre ½uvre de cette auteure. Donc, lorsque je suis allé me promener dans les rayons de la bibliothèque de mon collège, mon choix c'est arrêté sur deux romans, dont celui-ci.

Je vais commencer en disant que la plume de l'auteure est toujours aussi magnifique. Une écriture poétique, qui se lit tellement bien. Déjà que j'avais adoré son écriture dans Gabrielle, je l'ai autant aimé dans celui-ci. Une plume magnifique, qui réussit à me faire apprécier ces livres, même si l'histoire est moins bien.

Ensuite, j'ai plus ou moins apprécié l'histoire. Déjà, je dois avouer que je m'attendais à tous, sauf à ce genre d'histoire, donc ça m'a légèrement surpris. Au départ, j'avais un peu de difficulté à accepter l'enchaînement de l'histoire, mais je me suis finalement habitué à tout ça. L'ensemble est légèrement redondant, avec quelques longueurs, qui sont de trop, simplement parce que le livre fait seulement deux-cent vingt-et-une pages. Que dire de la fin? Je ne l'ai pas aimé, mais alors pas du tout. Elle est rapide et je n'avais pas vraiment l'impression que le livre allait se terminer aussi brusquement. J'avais l'impression qu'elle avait été bâclée et cela m'a encore plus déçue, vis-à-vis de ce roman.

De plus, je n'ai pas vraiment apprécié les personnages. Ils étaient aucunement attachants, même que je n'ai absolument pas réussi à ressentir quoi que ce soit pour eux, sauf peut-être de la lassitude. Leurs comportements me tombaient sur les nerfs, leur façon d'être m'horripilait. Bref, je n'ai pas réussi à apprécier les personnages, principalement parce qu'ils me tombaient sur les nerfs avec leur comportement vaniteux et prétentieux. Par contre, vers la fin, une petite boule d'émotion est apparue et j'ai réussi à apprécier Simon, mais cette boule est vite disparue.

Finalement, bien que j'adore énormément la plume de cette auteure, ce roman est loin d'être son meilleur. L'histoire est redondante et les personnages ne sont vraiment pas attachants. Donc, je ne vous conseille pas ce roman. Marie Laberge a écrit de meilleur roman, j'en suis certaine.



Personnage préféré : Aucun
Genre littéraire : Drame
Ma note : ★ ☆ ☆ ☆ ☆


Marie LABERGE Juillet

Tags : Marie Laberge - Drame - Boréal

Emily LOCKHART Nous les menteurs 29/03/2014






NOUS LES MENTEURS
de E. Lockhart



• 272 pages
• Édition Gallimard Jeunesse
• Publié en 2015
• ISBN : 2070663132








_● RÉSUMÉ ●_
Une famille belle et distinguée. L'été. Une île privée. Le grand amour. Une ado brisée. Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs. Un accident. Un secret. La vérité.

Bienvenue dans la famille Sinclair. Tous sont beaux, riches, sportifs, intelligents, aucun n'a le droit à l'échec. Ils passent leurs été à Beechwood, leur île privée au large du cap Cod. Cadence est l'aînée des petits-enfants. Voici son histoire, et celle des Menteurs. Une histoire bouleversante, dont on ne sort pas indemne.



_● EXTRAIT ●_
« Ma mère et ses soeurs dépendaient de grand-père et de sa fortune. Elles avaient eu la meilleure éducation, toutes les opportunités et les contacts dont on pouvait rêver, mais elles étaient incapables de subvenir elles-mêmes à leurs besoins. Aucune d'entre elles n'avait fait quoi que ce soit d'utile dans ce monde. Rien de nécessaire. De courageux. Elles étaient restées comme des petites filles s'efforçant de faire plaisir à leur papa. »




_● MON AVIS ●_
Le résumé de ce roman m'intriguait beaucoup et j'avais très envie d'une lecture simple, alors je me suis lancé dans sa lecture. Je dois dire que ce fut un roman fort agréable, bien que très simple. Ce fut une lecture parfaite pour cet été.

Je dois avouer que l'histoire est vraiment très simple, le tout étant assez cliché, avec le stéréotype de la famille riche, mais cela ne m'a pas empêché de bien apprécier ce livre. Nous suivons donc l'histoire de la famille Sinclair, qui vivra un accident que nous découvrirons au fil des pages. Nous suivons principalement Cadence, la fille aînée des petits-enfants. L'ensemble de l'histoire était bien, quoique prévisible. Je m'attendais à cette fin, je m'attendais à cette vérité, ce qui est dommage, dans un sens, mais bon, je voulais une lecture simple, ce qui fut le cas. Outre ce côté prévisible et ces stéréotypes, j'ai bien aimé cette lecture rafraichissante.

J'ai bien aimé les personnages. J'avais quelque difficulté avec la famille en générale, étant toujours axé sur l'argent et l'héritage, ce qui a fini par me tomber sur les nerfs. Leur petit côté « mettons-nous un masque pour montrer que nous sommes une famille heureuse » m'a un peu irrité, mais j'ai fini par m'y faire. Sinon, le personnage de Cadence était très attachant, il m'arrivait parfois de m'identifier à elle. J'aurais peut-être aimé que l'auteure développe son histoire d'amour, mais cela ne m'a pas plus dérangé que cela.

En ce qui concerne la plume de l'auteure, j'ai bien aimé. La structure de ses phrases m'a bien plu, même si au départ j'étais septique. La façon qu'elle a de décrire certaines choses, d'en faire une comparaison extrême m'a énormément plu. Outre cela, elle a une plume qui se lit très facilement, fluide et intéressante. J'ai apprécié découvrir sa plume.

Pour conclure, j'ai bien aimé cette lecture simple et rafraichissante, bien qu'elle soit prévisible et très simple. Le comportement des personnages pouvait parfois être énervant, mais j'ai bien aimé Cadence. Cette lecture est une lecture parmi tant d'autre, mais j'ai bien aimé me plonger dans une lecture sans prise de tête, une lecture toute simple, qui fait du bien de temps en temps. De plus, j'ai bien aimé la plume de l'auteure.



Personnage préféré : Cadence
Genre littéraire : Drame
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : E. Lockhart - Drame - Gallimard Jeunesse