58 tagged articles Fantastique

15/04/2015

Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN La couleur de l'âme des anges 14/03/2014

Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN La couleur de l'âme des anges





LA COULEUR DE L'ÂME DES ANGES
de Sophie Audouin-Mamikonian



• 447 pages
• Édition Robert Laffont
• Publié en 2012
• ISBN : 9782221127025
• Collection R







_● RÉSUMÉ ●_
Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n'est pas terminée et qu'il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu'il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion... Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives. Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l'assassin de Jeremy a lui aussi jeté son dévolu sur Allison et fera tout pour supprimer ce témoin indésirable... Jeremy parviendra-t-il à sauver la vie de celle qu'il aime alors que, dans l'au-delà, des Anges rouges se liguent aussi contre lui ?



_● EXTRAIT ●_
« Ils marchèrent en silence durant le reste du trajet. Jeremy vit les larmes qui coulaient sur les joues d'Allison mais ne fit aucun commentaire. Elle semblait pleurer autant sur ce qui lui était arrivé que sur son chien. Il respectait son chagrin. Il se contenta, à un moment, de lui prendre la main et de la serrer. Elle pressa la sienne avec reconnaissance et la lâcha aussitôt. Il préleva alors un morceau de Brume de son pagne pour lui faire un mouchoir dont elle s'empara avec reconnaissance. Au boit du troisième, elle finit par laisser échapper un petit rire nerveux.
- Si ça continue, vous allez terminer tout nu !
Jeremy lui sourit.
- Si cela peut vous aider, c'est le plus important.
Puis, avec un regarde en coin, il ajouta :
- Vous avez déja la chance unique de profiter de mes somptueux abdominaux et de mes cuisses velues, je ne suis donc pas surpris que vous vouliez en voir un peu plus ! »




_● MON AVIS ●_
La couleur de l'âme des anges est un livre qui m'a laissé un goût étrange après la lecture et qui fut une lecture commune avec x-Miss-Beatles-Disney-x.

Premièrement, j'aimais l'idée de départ, de l'histoire du jeune garçon qui se fait décapiter et qui cherche son assassin. Une idée originale, qui m'a d'ailleurs beaucoup accroché dans le résumé, c'est pourquoi je voulais lire ce livre. Mais plus je tournais les pages, plus j'avais l'impression que l'auteur ne savait pas où amener l'histoire. J'avais l'impression de passer du coq à l'âne, comme si l'histoire était divisé en trois partie. Il y avait un trop grand écart entre la division des évènements. Cela m'a énormément déplu. L'histoire, en tant que telle, reste fortement originale, mais, selon moi, l'auteur l'a tout simplement mal développé.

Deuxièmement, je me suis bien attaché à Jeremy, le personnage principal. J'aimais son humour et son côté intelligent. J'ai bien aimé aussi le personnage d'Allison, mais à un moment, elle me tombait un peu sur les nerfs. Ensuite, j'ai bien aimé l'écriture de l'auteur, étant simple à lire, mais pas trop en même temps. J'ai eu beaucoup de difficulté à lire ce livre. Plus j'avançais dans l'histoire, plus cela devenait étrange. Et j'avais l'impression que peu de chose était réellement lié dans l'histoire. Le concept des couleurs m'a beaucoup plu, mais vers le milieu de l'histoire, j'avais l'impression que ça prenait une autre tournure.

Bref, je n'ai pas apprécié ce livre, bien que j'aie lu beaucoup d'avis positif, pour ma part, je n'ai pas aimé. J'avais de la difficulté à rester accrocher à l'histoire, même que j'ai eu de la difficulté à le finir. Bien qu'il est loin d'être mauvais, je ne le conseil pas vraiment et pour moi, il fut assez médiocre.


Lecture commune avec x-Miss-Beatles-Disney-x


Personnage préféré : Jeremy
Genre littéraire : Fantastique
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆


Sophie AUDOUIN-MAMIKONIAN La couleur de l'âme des anges

Tags : Sophie Audouin-Mamikonian - Fantastique - Robert Laffont

Samantha BAILLY Ce qui nous lie 18/05/2015

Samantha BAILLY Ce qui nous lie





CE QUI NOUS LIE
de Samantha Bailly



• 283 pages
• Édition Milady
• Publié en 2014
• ISBN : 9782811210304
• Collection Grande Romance







_● RÉSUMÉ ●_
Alice a un don. Les liens entre les individus lui apparaissent sous forme de fils lumineux. Un phénomène inexplicable qu'elle a appris à dissimuler... et à utiliser pour démasquer les hommes infidèles et venger les femmes trompées. Mais au fond, Alice aspire à retrouver une vie « normale », celle du bureau, des collègues et des relations simples. Son nouveau job dans un cabinet de recrutement semble lui offrir tout cela, et plus encore.

Parmi les personnalités variées qui cohabitent dans l'open space, elle rencontre Raphaël, chasseur de têtes et de coeurs, un homme inaccessible qui ne la laisse pas indifférente. Le seul dont Alice n'arrive pas à percevoir les liens...

Un récit émouvant et juste, porté par une héroïne hors du commun, signé par une jeune auteure au talent éblouissant.



_● EXTRAIT ●_
« Dans une relation, chacun est entre les mains de l'autre. On peut prendre soin de son hôte, le saisir avec délicatesse, lui prodiguer de l'affection. Parfois, on ne réalise pas à quel point ce que l'on tient est précieux et fragile... On le malmène, on l'écrase. C'est seulement lorsque sa possession est partie, laissant les doigts ensanglantés, que l'on prend conscience de sa propre cruauté. De ce que l'on a perdu. »




_● MON AVIS ●_
J'avais vu ce roman à plusieurs reprises sur la blogosphère et le résumé me plaisait, donc, lorsque je l'ai vu en format poche dans une librairie, je n'ai pas hésité à l'acheter. Il a trainé un certain temps dans ma PAL mais je me suis enfin décidé à le sortir, pour finalement le dévorer, littéralement parlant.

Tout d'abord, nous suivons l'histoire d'Alice, une jeune femme qui a vécu plusieurs mésaventures avec ses ex-copains, et qui possède un don, celui de voir l'intensité des relations entre les personnes, par de simple fils lumineux qui sont reliés. Il faut dire que l'histoire débute tranquillement, mais à un rythme plutôt agréable, principalement du fait que ce livre ne possède pas vraiment de rebondissement. Autant nous suivons le présent que le passé d'Alice. Même que parfois, nous suivons son futur, ce qui m'a un peu surpris au début, mais j'ai fini par apprécier ces petites scènes dans le futur. D'autant plus qu'il n'y avait aucun moyen de s'y perdre puisque c'était indiqué très clairement. Le seul point négatif, côté histoire, c'est que le livre tourne parfois en rond. Je trouvais qu'il manquait de péripéties attrayantes. Par contre, cela ne m'a pas empêché d'apprécier énormément ce roman.

Ensuite, parlons des personnages. Je trouvais, à quelques reprises, qu'Alice n'avait pas de juste milieu, vis-à-vis de son opinion envers les hommes. Je l'avoue, elle a vécu des histoires désastreuses, mais, en même temps, il ne faut pas mettre tous les hommes dans le même bateau. Ce petit côté-là d'elle m'a un peu déplu, la trouvant parfois trop négative envers le sexe opposé. Mais, sinon, je l'ai trouvé très attachante, intelligente et j'ai adoré la suivre dans cette petite histoire. Nous pouvons aussi retrouver les personnages un peu stéréotypés, dans ce genre d'environnement. J'aimais bien le personnage de Raphael, au début, mais, plus l'histoire avançait, moins je l'appréciais. Sinon, j'ai bien aimé John, l'ami d'enfance d'Alice.

La plume de l'auteure était magnifique, je n'ai rien à dire de négatif sur ce point. Avec une petite touche de poésie, l'auteure décrivait le tout parfaitement, en utilisant un vocabulaire moderne. Bref, elle a une plume fluide et magnifique.

Pour conclure, j'ai beaucoup apprécié ce roman. L'histoire était agréable, les personnages attachants, quoique prévisible, et la plume de l'auteure était magnifique. Ce n'est pas un coup de c½ur, mais je vous conseille ce livre.



Personnages préférés : Alice & John
Genre littéraire : Fantastique, Romance
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆


Samantha BAILLY Ce qui nous lie

Tags : Samantha Bailly - Fantastique - Romance - Milady

Yelena BLACK La danse des ombres (Tome 1) 15/04/2015






LA DANSE DES OMBRES
de Yelena Black



• 334 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2014
• ISBN : 9782266234542








_● RÉSUMÉ ●_
Vanessa vient d'être admise à la prestigieuse académie du New York Ballet... après sa soeur, brillante élève, disparue il y a trois ans. Un drame qui hante chaque instant, chaque pensée, chaque geste de Vanessa. Entre deux répétitions acharnées de l'Oiseau de Feu, la jeune ballerine n'a plus qu'une idée en tête : se lancer sur les traces de Margaret. Au risque de se perdre elle-même en chemin...



_● EXTRAIT ●_
« Un souffle d'air chaud consuma ses paroles. Il l'enveloppa, lui léchant les jambes, et son corps se tordit dans tous les sens tandis que la présence s'emparait d'elle. Son sang se mit à bouillir et une insupportable sensation de brûlure l'envahit.
Autour d'elle les couleurs devenaient de plus en plus vives. Quelque chose crissa à ses oreilles, un hurlement strident qu'elle finit par reconnaître : sa propre voix.
Son corps tout entier prit feu, un feu scintillant, et se consuma jusqu'à tomber en cendres. »




_● MON AVIS ●_
En me promenant dans les rayons de la bibliothèque municipale près de chez moi, je suis tombé sur ce livre. Comme ça faisait un moment déjà que j'avais envie de découvrir ce qui se cache derrière cette magnifique couverture, je l'ai emprunté. Je l'avoue, j'ai lu ce livre principalement parce que la couverte est tout simplement sublime. Et le résumé m'accrochait légèrement, principalement parce que c'est une histoire qui a pour sujet le ballet. Est-ce que l'intérieur est aussi beau que l'extérieur? Pas assez à mon goût.

Tout d'abord, l'histoire est assez originale. J'ai beaucoup aimé le mélange de danse (ballet) et de magie. Car, au départ, en commençant ce roman, je ne pensais pas une seule seconde que ce livre est du genre fantastique. Donc, je fus surprise de découvrir cette intrigue qui relate du surnaturel. Ce n'est pas un problème en soi, mais j'avais de la difficulté, au début, à mettre un lien entre le ballet et la magie. Mais j'ai finis par embarquer dans l'histoire, j'ai finis par me laisser prendre par l'intrigue. Une intrigue un peu longue à démarrer, disons que ça tourne un petit peu en rond durant les premières pages, mais à la moitié du roman, elle évolue plus rapidement. J'avais hâte de savoir le mystère qui se cache derrière cela et je fus surprise par cette fin, même si certaines choses étaient prévisibles.

Ensuite, les personnages. On suit l'histoire de Vanessa, une jeune femme qui a la chance d'intégrer une école prestigieuse de ballet, espérant avoir des informations sur la disparition de sa s½ur. Elle a une personnalité toute douce, qui fait qu'on ne peut pas vraiment la détester. Mais à certains moments, il m'arrivait d'être découragé par son comportement, j'avais envie de lui crier dessus pour la raisonner. Mais bon, ce n'est qu'un personnage après tout. Tout ça pour dire qu'elle est attachante, mais énervante à la fois. De plus, il y a Zep, le beau garçon des terminales, qui a tout pour lui, dont la danseuse populaire. Bref, le personnage stéréotypé que je n'arrive pas à sentir dans ce genre de roman. Et puis leur histoire d'amour était, premièrement, beaucoup trop rapide, dans le sens où ils sortent ensemble quasiment dès les premières pages, et, deuxièmement, elle n'a rien de romantique, même qu'elle était de trop, selon moi. Et il y a Justin, le mec méchant avec Vanessa, mais qui cache plusieurs secrets. L'un de mes personnages préférés du roman. En gros, les personnages ne sont pas vraiment originaux, je les trouvais assez cliché et puis je n'aimais pas vraiment les prénoms qu'elle avait choisis, comme celui de Zeppelin ou de Hilda.

Je n'ai pas grand-chose à dire sur la plume de l'auteur. Elle était fluide, simple et accessible pour tous. Je n'ai pas trouvé qu'elle avait une écriture qui sortait du lot, mais cela se lisait assez bien.

Bref, j'ai bien aimé ce roman, bien qu'il y ait plusieurs points négatifs. Ce fut une lecture tout de même agréable, simple, avec une bonne intrigue, des personnages mystérieux, quoique légèrement cliché, et une plume simple, mais fluide.



Personnages préférés : Vanessa & Justin
Genre littéraire : Fantastique
Suite : La danse des flammes
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Yelena Black - Fantastique - Pocket Jeunesse

Cassandra CLARE La cité des ténèbres : La coupe mortelle (Tome 1) 16/10/2013






LA CITÉ DES TÉNÈBRES : LA COUPE MORTELLE
de Cassandra Clare



• 570 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2013
• ISBN : 2266244299
Adaptation cinématographique







_● RÉSUMÉ ●_
Clary n'en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d'un seul coup ! Mais le pire reste à venir. Sa mère a été kidnappée par d'étranges créatures et l'appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d'antiques forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d'ombres. Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer.



_● EXTRAIT ●_
« - Comment savais-tu que j'avais du sang de Chasseur d'Ombres ? [...]
- J'ai deviné, répondit Jace. C'est l'explication la plus probable.
- Tu as deviné ? Tu devais être sacrément sûr de toi, étant donné que tu aurais pu me tuer avec ton tatouage ! [..]
- J'étais sûr à 90%.
- Je vois...
Le garçon avait dû percevoir un changement dans la voix de Clary, car il se tourna vers elle. Elle lui asséna une gifle qui manqua lui faire perdre l'équilibre. Surpris, il porta la main à sa joue :
- Pourquoi tu as fait ça ?
- Pour les 10% qui restent, répondit-elle. »




_● MON AVIS ●_
Ayant vu le film, j'ai fait beaucoup de comparaisons durant ma lecture. Et honnêtement, pour la première fois, j'ai préféré le film au livre. Premièrement, dans l'adaptation cinématographique, le réalisateur n'a gardé que l'essentiel du livre, dont l'histoire en tant que tel et certaines répliques. Beaucoup de différences m'ont frappées et m'ont quelques peu déçus. Le livre comporte des scènes qui m'ont semblés étranges, n'ayant aucun réel rapport avec celles du film. Mais, l'auteur a une certaine façon d'écrire qui rend le tout agréable et compréhensible, avec d'excellents dialogues entre les personnages qui apportent une petite touche d'humour. D'autant plus qu'on s'attache rapidement aux personnages, principalement Clary. L'histoire est forte originale, mais peut-être pas traitée au meilleur de sa forme. Une conclusion qui m'a un peu laissé confuse et qui m'a légèrement déçu. Bref, La cité des ténèbres reste un bon livre à lire, dont j'ai bien envie de découvrir la suite, mais qui possède tout de même un petit côté négatif, avec ses déceptions.



Personnages préférés : Clary, Simon & Alec
Genre littéraire : Fantastique
Suite : La cité des ténèbres : L'épée mortelle
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Cassandra Clare - Fantastique - Pocket Jeunesse

Cassandra CLARE La cité des ténèbres : L'épée mortelle (Tome 2) 26/10/2013






LA CITÉ DES TÉNÈBRES : L'ÉPÉE MORTELLE
de Cassandra Clare



• 523 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2013
• ISBN : 9782266173292








_● RÉSUMÉ ●_
Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repères de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre c½ur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs du bien aux orées du mal. Une lutte qui les mènera des souterrains de la Cité Silencieuse aux eaux sombres de l'East River...


_● EXTRAIT ●_
« - Écoute, reprit Luke. Le jour même où j'ai connu Simon, j'ai compris qu'il n'avait qu'un seul souhait dans la vie. Et il s'est toujours démené comme un beau diable pour le réaliser !
- Quel souhait ?
- Être à tes côtés. Tu te souviens de la fois où tu t'es cassé le bras en tombant d'un arbre à la ferme ? Tu avais quoi, dix ans ? Il voulait monter dans l'ambulance qui t'emmenait à l'hôpital ; il a crié et tapé du pied jusqu'à ce que les infirmiers cèdent.
- Tu riais, murmura Clary, et maman t'a donné une tape sur l'épaule.
- Difficile de garder son sérieux ! Une détermination pareille chez un gamin de dix ans, ça vaut le coup d'½il ! On aurait dit un pitbull.
- Un pitbull à lunettes, allergique au pollen...
- Ce genre de loyauté n'a pas de prix, observa gravement Luke. »




_● MON AVIS ●_
Tout d'abords, j'ai beaucoup plus apprécié ce deuxième tome. Principalement parce que je ne connaissait aucunement l'histoire de cette suite, et qu'ainsi, je ne pouvais faire aucune comparaison. J'embarquais plus dans l'univers des Chasseurs d'Ombres, pour ainsi mieux saisir les personnages. Je pouvais me faire ma propre image du livre, mettant de côté le film du premier tome. Ensuite, avant de le lire, je me posais bien des questions sur le contenu de cette suite et je fus agréablement surprise de toute cette aventure. L'histoire est originale, et franchement bien cherché ; les personnages restent les même, mais j'ai bien aimé le petit changement de Jace, puisqu'il me tombait sur les nerfs dans le premier tome, disons que je l'ai trouvé moins pire dans celui-ci. Il y a peut-être l'histoire entre Jace et Clary qui revenait redondante, mais je mis attendais beaucoup. Sinon, je trouvais la relation de Clary et Simon un peu confuse, étrange et peu claire, autant pour eux que pour le lecteur. L'auteur garde la même écriture, magnifique et agréable, avec la même petite touche d'humour que j'ai aimé. Je n'ai pas vraiment de déception face à ce livre, je l'ai simplement trouvé meilleur que le premier, avec plus de précision sur la suite des évènements. Le but de l'histoire est plus précis dans celui-ci que le premier, puisqu'on apprenait à connaître l'univers et les personnages. Bref, un livre qui m'a bien plu, que je conseil de lire pour ceux et celles qui ont lu le précédent.



Personnages préférés : Simon, Alec, Luke & Clary
Genre littéraire : Fantastique
Suite : La cité des ténèbres : Le miroir mortel
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : Cassandra Clare - Fantastique - Pocket Jeunesse

Cassandra CLARE La cité des ténèbres : Le miroir mortel (Tome 3) 07/12/2013






LA CITÉ DES TÉNÈBRES : LE MIROIR MORTEL
de Cassandra Clare



• 606 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2013
• ISBN : 2266244310








_● RÉSUMÉ ●_
La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Cité de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. Au cours de sa quête, elle rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d'arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures. Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?



_● EXTRAIT ●_
« - J'ai toujours pensé que l'amour rendait bête et faible. Aimer, c'est détruire, tu te souviens ? Je croyais que, pour être un bon guerrier, il fallait se moquer de tout. J'ai pris des risques insensés. Je crois que j'ai donné des complexes à Alec sur ses talents de combattants, tout ça parce que lui tenait à la vie. Et puis je t'ai rencontrée. Tu étais une Terrestre. Tu ne savais pas te battre. Tu n'avais jamais reçu d'entrainement. J'ai vu à quel point tu aimais ta mère et Simon; tu serais allée jusqu'en enfer pour les sauver. Tu t'es précipitée dans cet hôtel infesté de vampires. Je connais des Chasseurs d'Ombres qui, même avec dix ans d'expérience, ne s'y seraient jamais risqués. L'amour ne te rendait pas faible, il te donnait de la force. Alors, j'ai compris que le faible, c'était moi. »




_● MON AVIS ●_
Ce troisième tome m'a bien plu dans son ensemble. J'ai adoré l'action qui était beaucoup plus présente dans celui-ci que dans les précédents. L'auteur a toujours une merveilleuse façon d'écrire, qui nous permet facilement d'embarquer dans l'histoire et de s'attacher à l'univers des Chasseurs d'Ombres. Une préférence pour Jace dans ce tome, je le trouvais beaucoup moins désagréable, mais beaucoup plus attachant, et j'ai bien aimé le fait que l'auteur change quelque peu sa personnalité. Peut-être qu'il garde certains comportements qui me dérange dans son personnage, mais, après tout, il reste le même. De plus, l'histoire entre Jace et Clary était moins pesante que dans le dernier, même qu'elle était mieux traiter que dans le précédent. Par contre, bien que j'ai dévoré ce livre, la fin m'a complètement déçu. Je m'attendais aucunement à cela, et je n'espérais pas ça non plus. Personnellement, je trouve que l'auteur à beaucoup trop condenser l'action finale. Bref, ce livre est génial, mais j'ai été franchement déçu de la tournure des évènements. Cela m'a aussi légèrement enlever le goût de lire la suite, surtout maintenant que je sais que cette série est divisé en trois trilogies. Franchement, je n'aime pas vraiment le concept de séparer cette série en plusieurs trilogies, surtout que, selon moi, elle aurait très bien pu simplement finir cette série avec le combat final contre Valentin. Bien que ce soit le meilleur de cette trilogie, je suis déçu que l'auteur décide de séparer l'histoire, qui va prendre je ne sais quelle tournure. Je suis tout de même curieuse de connaître la suite et de comment l'auteur va développer cela. Une suite que je conseil fortement, car ce tome n'a que du positif, avec de nouveaux personnages, sauf peut-être la fin qui m'a déçu, personnellement.



Personnages préférés : Clary, Simon, Alec & Jace
Genre littéraire : Fantastique
Suite : La cité des ténèbres : Les anges déchus
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : Cassandra Clare - Fantastique - Pocket Jeunesse

Cassandra CLARE La cité des ténèbres : Les anges déchus (Tome 4) 03/01/2014






LA CITÉ DES TÉNÈBRES : LES ANGES DÉCHUS
de Cassandra Clare



• 509 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2013
• ISBN : 9782266217996








_● RÉSUMÉ ●_
La guerre est terminée. Clary rentre à New York pour s'entraîner à devenir Chasseur d'Ombres. Mais les tensions se ravivent avec les Créatures Obscures, des Chasseurs d'Ombres sont assassinés... Les deux camps se préparent à une nouvelle confrontation et se disputent Simon, un vampire aux nombreux pouvoirs. Ils ne reculeront devant rien. Au risque pour Clary de perdre tous ceux qu'elle aime... y compris Jace.



_● EXTRAIT ●_
« Simon regarda tour à tour Kyle et Jace.
- Vous savez que vous êtes assortis, tous les deux?
Ils baissèrent les yeux sur leur tenue, avant de s'examiner l'un l'autre. Ils portaient tous deux un jean et un tee-shirt noir à manches longues. Jace tira sur le bas de son vêtement, l'air un peu gêné.
- Je l'ai emprunté à Kyle. Le mien était sale.
- Oh, voilà qu'ils s'échangent leurs fringues! Ça, c'est un truc de vraies copines.
- Tu te sens seul? grommela Kyle. Toi aussi, tu veux m'emprunter un tee-shirt noir?
Simon ne formula pas l'évidence, à savoir que ni les vêtements de Kyle ni ceux de Jace ne pouvaient lui aller, vu sa corpulence frêle.
- Tans que vous n'échangez pas vos slips... »




_● MON AVIS ●_
J'étais moins enthousiasmé de lire ce premier tome de cette deuxième trilogie, car je trouvais le concept moins attrayant qu'une simple trilogie. L'histoire se base principalement sur les problèmes de Simon, qui, contrairement aux autres tomes précédents, me fatiguait à toujours être morose et d'avoir une personnalité beaucoup trop différente d'avant. L'auteur à toujours une belle façon d'écrire, avec un humour qui rend le livre plus agréable. Bien que je le trouvais redondant face à l'histoire de Simon, il était tout de même bien, même si j'avais beaucoup trop l'impression de commencer une nouvelle série, ce qui était un peu le cas. J'ai trouvé dommage de retrouver la personnalité de Jace comme dans le premier tome, moi qui commençais tout juste à l'apprécier. L'idée est bien, avec le côté très sombres des vampires et j'aime bien qu'il y ait de nouveaux personnages. Pour ce qui est de ceux que l'on retrouve depuis le début, ils sont toujours aussi attachant et amusant. Je vais lire la suite, car je suis assez avancé dans cette série, mais cela me tente moins qu'au début. Cette série à perdu beaucoup pour moi, mais je ne compte pas l'abandonné. J'ai bien hâte de connaître la suite, j'ai trouvé la fin accrochant et cela m'a donné envie de continuer.



Personnages préférés : Clary, Alec & Magnus
Genre littéraire : Fantastique
Suite : La cité des ténèbres : La cité des âmes perdues
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Cassandra Clare - Fantastique - Pocket Jeunesse

Fabrice COLIN Bal de Givre à New York 18/10/2013






BAL DE GIVRE À NEW YORK
de Fabrice Colin



• 294 pages
• Édition Albin Michel
• Publié en 2011
• ISBN : 9782226193568
• Collection Wiz







_● RÉSUMÉ ●_
Depuis l'accident, je ne me souviens plus de rien. Je sais juste que je m'appelle Anna. Tout est blanc, beau, léger autour de moi. Pourtant, je sens qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Que je suis en danger. Il faut que je me souvienne.



_● EXTRAIT ●_
« Le doute n'était plus permis. Nous nous trouvions au sommet de la Dame du Temps, le symbole de New York, une statue monumentale marchant courbée contre la tempête et tirant, tel un fardeau sacré, la ville entière derrière elle.
De l'autre main, la Dame tenait un sablier à moitié vidé. Dieu sait comment le Masque m'avait amenée sur Time Island.
– Qu'est-ce que ça veut dire ? Fis-je, incapable de détacher mon regard de sa figure.
Il tendit un bras vers New York :
– Cette ville n'est pas la tienne. Il serait temps de l'admettre.
– Quoi ?
– Tu n'habites pas ici.
Je n'avais à lui opposer qu'un rire aigre.
– Ridicule.
– New York ne ressemble pas à ça, Anna. Et tu le sais.
Au dessus des gratte-ciel, le dirigeable Seth-Smith, qui venait de sortir d'un nuage, tournoyait lourdement sur lui-même.
- "Le sens de la vie", ânonna le Masque. Ne réalises-tu pas ce que cela signifie ? »





_● MON AVIS ●_
Lire un petit livre de temps en temps est parfois agréable. J'ai été principalement accroché par la couverture, mais le résumé m'intriguait vraiment beaucoup, alors je me suis dis, lisons-le. L'histoire est un peu étrange dans son ensemble. Je n'ai pas spécialement aimé le contexte, ni l'idée, mais c'est originale et bien chercher. Je n'ai pas trop aimé sa façon d'écrire, non plus. Même qu'au départ, je n'étais pas sûre d'aimer, finalement je me suis laisser embarquer dans l'histoire, plus que je ne le croyais. Ce que j'aime bien de ce livre, c'est qu'au finalement on est complètement surpris par tout ça. Tu peux t'imaginer plein de choses durant ta lecture, mais à la fin, tu t'attendais à tout, sauf à ça. Mais dans un sens, la conclusion est légèrement décevante, car c'est une histoire qui nous semble farfelue, mais qu'au finale, tu arrives dans une réalité moderne. Ce n'est pas vraiment un livre classé dans le bon, mais pas non plus dans le mauvais, sauf qu'il se lit rapidement. Deux jours et j'avais fini. Bref, je n'étais pas très motivé à continuer ce livre, mais pour le peu de pages, je l'ai fini, étant une histoire étrange, avec des personnages incompréhensibles, mais qui garde une certaine agréabilité, sans pour autant être un livre à lire absolument.



Personnage préféré : La Masque
Genre littéraire : Fantastique
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆

Tags : Fabrice Colin - Fantastique - Albin Michel

Andrea CREMER & David LEVITHAN Invisibilité 29/10/2015






INVISIBILITÉ
d'Andrea Cremer & David Levithan



• 430 pages
• Édition Michel Lafon
• Publié en 2015
• ISBN : 9782749926315








_● RÉSUMÉ ●_
Stephen est invisible depuis toujours.
Une malédiction impossible.
Jusqu'au jour où Elizabeth le voit.
Elle seule peut briser le sort.
Au risque de les séparer à jamais.



_● EXTRAIT ●_
« Tantôt je reste assis sur un banc plusieurs heures d'affilée. Tantôt je me promène. A chaque instant, j'observe. Les touristes et les habitués. Les gens qui sortent leur chien tous les jours à midi pile. Les bandes d'adolescents où chacun cherche bruyamment à attirer l'attention des autres. Les personnages âgées qui demeurent assises elles aussi, l'oeil aux aguets, comme si elles avaient tout leur temps alors qu'au fond elles savent qu'il n'en est rien. Tous, je les vois. J'entends leurs conversations, je suis le témoin de leurs ruminations intimes. Je ne prononce jamais une parole. Leur esprit est accaparé par les oiseaux, les écureuils, le vent.
Je n'existe pas. Et pourtant j'existe. »




_● MON AVIS ●_
Tout d'abord, dès que j'ai vu ce roman en librairie, j'ai été immédiatement attiré par cette magnifique couverture. Je dois avouer que c'est ce qui m'a vraiment poussé à l'acheter, mais le résumé m'intriguait aussi. Je fus tout de même déçu par cette lecture, je la trouvais totalement addictive au départ, mais plus j'avançais dans l'histoire, plus ça devenait lassant et je n'ai pas vraiment apprécié tous ce que j'y aie trouvé.

L'histoire était originale. J'aimais le concept que Stephen est invisible aux yeux des autres, sauf à ceux d'Elizabeth. C'est ce qui me plaisait dans cette histoire, l'invisibilité de Stephen. J'avais hâte de découvrir comment les auteurs allaient développer de ce côté et je ne fus pas déçu. Par contre, dès que l'on découvre la raison du pourquoi Stephen est ainsi, j'ai décroché. J'aurais dû trouver cela originale, mais je trouvais que c'était plus du n'importe quoi. J'aurais aimé que l'histoire soit développée autrement. Et puis je trouvais qu'il ne se passait franchement pas grand-chose. Bref, l'histoire m'a plutôt déçu.

Sinon, j'ai bien apprécié les personnages. Stephen est un jeune homme adorable, qui a su vivre avec son invisibilité. Il est amusant et intelligent. Elizabeth, tant qu'à elle, est attachante au départ, mais j'ai finis par me lasser de son comportement. Elle me tombait souvent sur les nerfs dès qu'elle a découvert la vérité. C'est comme si sa personnalité avait changé. Mais j'ai bien aimé son frère, Laurie (même si j'avais toujours l'impression que c'était une fille au départ, avec un nom pareil!). Il était intelligent, attachant et avec ce qu'il a vécu, mon affection pour lui fut immédiate.

J'ai adoré la plume des deux auteurs. Elle était rafraichissante, amusante et fluide. Elle était peut-être simple, mais elle m'a permis de tenir jusqu'à la fin du roman. Disons que j'avais hâte de le terminer.

Pour conclure, ce fut une lecture plutôt décevante. J'en suis encore à me demander s'il y aura une suite ou pas. L'histoire fut mal développée, mais la plupart des personnages étaient attachants et la plume des deux auteurs étaient rafraîchissante.



Personnages préférés : Stephen, Elizabeth & Laurie
Genre littéraire : Fantastique
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Andrea Cremer - David Levithan - Michel Lafon - Fantastique

Christelle DABOS La passe-miroir : Les fiancés de l'hiver (Tome 1) 30/06/2014

Christelle DABOS La passe-miroir : Les fiancés de l'hiver (Tome 1)





LA PASSE-MIROIR : LES FIANCÉS DE L'HIVER
de Christelle Dabos



• 517 pages
• Édition Gallimard Jeunesse
• Publié en 2013
• ISBN : 9782070653768








_● RÉSUMÉ ●_
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d'une grande saga fantastique et le talent d'un nouvel auteur à l'imaginaire saisissant.



_● EXTRAIT ●_
« - J'avais prédit que vous ne tiendrez pas l'hiver et vous m'avez détrompé. Vous me jugez inapte à vous offrir un jour une vie décente : me permettez-vous de faire à mon tour mes preuves ?
Il parlait haché menu, les dents serrées, à croire que cette question exigeait de lui un effort prodigieux. Ophélie, elle, ne se sentait pas bien du tout. Elle n'avait aucune envie de lui répondre.
Il n'avait pas le droit.
- Pourriez-vous envoyer un télégramme à ma famille pour la rassurer ? bredouilla-t-elle piteusement.
Ophélie aperçut une étincelle de colère dans le reflet du regard de Thorn. Elle crut un instant qu'il allait l'envoyer sur les roses, mais, au lieu de cela, il acquiesça. Elle s'engloutit tout entière dans la glace de la penderie et posa le pied dans sa chambre de dortoir, à l'autre bout de la Citacielle. Elle demeura immobile dans l'obscurité froide, perdue sous son manteau, l'estomac noué à lui donner la nausée.
De Thorn elle s'était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence.
Il n'avait pas le droit de tomber amoureux d'elle. »




_● MON AVIS ●_
Depuis que j'ai découvert ce livre sur la blogosphère, j'avais très hâte de le lire, car le résumé m'intriguait beaucoup. Bien franchement, j'ai adoré ce livre. La plume de l'auteure est fluide, très agréable à lire et magnifique. Une écriture qui vient nous chercher dès les premiers mots. Ensuite, j'ai adoré les personnages. Ophélie est une jeune femme très attachante, pour laquelle nous avons immédiatement de l'attachement, et ce, jusqu'à la fin. J'ai trouvé très mignon ça maladresse et son côté liseuse. Les personnages tels que Thorn et Berenilde sont un peu plus difficiles à cerner, car se sont des personnages soit sans grandes expressions soit avec une personnalité confondante. En gros, j'ai aimé cette panoplie de personnage. De plus, l'histoire avance à un rythme agréable, bien qu'il soit plutôt lent dans un sens. Cela n'est absolument pas ennuyant, car ça nous permet de bien assimiler les personnages, de bien comprendre l'univers du roman. D'ailleurs, je suis très heureuse que l'auteure n'aie pas mis une histoire d'amour en premier plan. Finalement, l'univers d'Ophélie est très original, très agréable à suivre au fil des pages. Ce livre ne fut pas un coup de c½ur, je ne serais dire pourquoi, mais ce fut très agréable comme lecture, même que je le recommande. L'auteure nous plonge dans un univers farfelue, rempli d'illusion, avec des personnages attachants et tous bien différents.



Personnage préféré : Ophélie
Genre littéraire : Fantastique
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆


Christelle DABOS La passe-miroir : Les fiancés de l'hiver (Tome 1)

Tags : Christelle Dabos - Fantastique - Gallimard Jeunesse