15 tagged articles Dystopie

15/04/2015

James DASHNER Avant le Labyrinthe : l'ordre de tuer 16/09/2015






AVANT LE LABYRINTHE : L'ORDRE DE TUER
de James Dashner



• 348 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2015
• ISBN : 2266247115








_● RÉSUMÉ ●_
Treize ans avant que Thomas entre dans le labyrinthe, une éruption solaire a frappé la Terre. Mark et Trina ont survécu à la catastrophe. Mais cette terrible épreuve n'est rien comparée à ce qui les attend. Une étrange épidémie se répand aux États-Unis, elle frappe de folie les individus qu'elle atteint. Pire, elle met en danger jusqu'à l'existence de la race humaine !

Convaincus qu'il existe un moyen de sauver les malades, Mark et Trina sont bien décidés à le trouver ... s'ils parviennent à rester en vie. Dans ce monde devasté, certains préfèrent tuer pour que personne ne découvre la vérité.



_● EXTRAIT ●_
« -C'est exactement ce que j'ai l'intention de faire pendant ces deux semaines : ne pas penser. Et si je commence à penser, je pense réfléchir très fort à un moyen de ne plus penser.
-Waouh. ça à l'air difficile.
-Pas du tout, c'est marrant. Evidemment, seuls les plus grands prodiges en sont capables. »




_● MON AVIS ●_
Je remercie tout d'abord BooksOfShadow pour cette lecture commune. Cela m'a permis de le sortir de ma bibliothèque et d'en connaître plus sur l'histoire du Labyrinthe. Je dois avouer que j'ai été déçu par ce préquel, qui me paraissait intéressant car il allait apporter des réponses à la trilogie L'Épreuve. Malheureusement, les réponses laissaient à désirer et l'originalité de ce roman n'était aucunement égale à la trilogie.

Nous suivons donc l'histoire de nouveaux personnages et cela plusieurs années avant le premier tome de L'Épreuve. Ce livre nous permet de découvrir ce qui est arrivé lors des éruptions solaire et de l'arrivé de la Braise. Je dois avouer que je m'attendais à beaucoup mieux en ce qui concerne l'histoire. Je m'attendais à une histoire qui regorge d'action, à une histoire qui nous apporterait les réponses, à une histoire qui ferait comprendre au lecteur ce qui a bien pu arriver avant le Labyrinthe. Pour cela, l'histoire était bien. Elle nous a fournis les réponses et elle m'a permis de mieux comprendre l'univers de ses romans, mais cela reste que j'ai été légèrement déçu par ces réponses. J'ai été déçu du commencement de La Braise et de ce qui a fait en sorte qu'ils ont construit le labyrinthe. Et puis, soyons franc, il y avait plusieurs longueurs dans ce roman. Bref, l'histoire m'a déçu. Elle manquait d'action, les réponses m'ont déçu et c'était parfois redondant.

De plus, j'aurais aimé m'attacher à ces nouveaux personnages, mais, malheureusement, en refermant ce livre, je n'avais toujours pas l'impression d'avoir appris à les connaîtres. Mark est un jeune garçon que j'ai aimé le suivre tout au long de ce roman, bien que je n'aie pas l'impression d'avoir appris à le connaître vraiment, ce qui fut dommage. Ce fut pareil pour le personnage de Trina. J'ai aimé la suivre, bien qu'elle soit peu présente, mais je n'ai pas vraiment pu apprendre à la connaître et de m'attacher réellement à elle. Alec était un personnage intéressant et amusant et Lana lui ressemblait, elle avait le même comportement militaire qu'Alec. Ensemble, tous les quatre, ils formaient vraiment une bonne équipe. Ils sont restés soudés les uns aux autres avec toutes les horreurs qu'ils ont vécus. Mais cela reste que j'aurais aimé que l'auteur les approfondisse plus.

Le plus gros point positif de ce roman est inévitablement la plume de l'auteur. James Dashner a su, à nouveau, me séduire avec son écriture et son imagination. Il a une plume fluide, tellement agréable à lire et magnifique. J'ai aimé me replonger dans son écriture et dans l'univers qui précède L'Épreuve.

Pour conclure, il n'y a pas que du négatif vis-à-vis de ce roman. J'ai passé un agréablement moment avec ce livre dans les mains, j'ai apprécié les retours dans le passé et la plume de l'auteur est toujours agréable à lire. Mais cela reste que j'ai été déçu par l'histoire en générale. Elle manquait d'action, elle pouvait devenir redondante et j'ai été déçu par les réponses finales.


Lecture commune avec BooksOfShadow


Personnages préférés : Alec & Mark
Genre littéraire : Dystopie
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆

Tags : James Dashner - Pocket Jeunesse - Dystopie

James DASHNER L'épreuve : Le Labyrinthe (Tome 1) 18/10/2014

James DASHNER L'épreuve : Le Labyrinthe (Tome 1)





L'ÉPREUVE : LE LABYRINTHE
de James Dashner



• 407 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2012
• ISBN : 9782266200127
Adaptation cinématographique


Coup de




_● RÉSUMÉ ●_
Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier... Il se retrouve entouré d'adolescents dans un lieu étrange, à l'ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d'acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend qu'une terrible épreuve les attend tous. Comment s'échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement il parvenait à exhumer les sombres secrets enfouis au plus profond de sa mémoire...



_● EXTRAIT ●_
« — Quelqu'un devrait peut-être prononcer un discours pour motiver les troupes, non ? suggéra Minho.
— Vas-y, répliqua Newt.
Minho hocha la tête et se retourna vers la foule.
— Soyez prudents, leur dit-il sèchement. Ne vous faites pas tuer.
Thomas aurait ri s'il l'avait pu.
— Super, commenta Newt. Nous voilà bien motivés. »




_● MON AVIS ●_
Quand j'ai vu que la sortie du film approchait à grand pas, je me suis lancé dans la lecture de ce roman, comme je voulais le lire avant d'aller voir le film. Donc, pour commencer, je dois avouer que ce livre fut un énorme coup de c½ur. Tout d'abord, l'idée est très originale. Dès les premières lignes, le lecteur se pose des questions (comme le personnage principal, d'ailleurs) qui reste sans réponse pendant plusieurs pages. Mais cela m'a plu, ça met un peu de mystère à la lecture et ça nous pousse à lire sans s'arrêter. Je dois avouer que je m'attendais à trouver les réponses aux énigmes par moi-même, mais, au contraire, je ne savais pas du tout où cela allait nous mener et c'est Thomas qui m'a éclairé. Ensuite, les personnages sont, pour la plupart, très attachants. On s'attache dès les premières pages au personnage de Thomas, qui, on le sait, a une place énorme dans l'histoire, car avec son côté confus, de perte de mémoire, il ressemble au lecteur qui se pose les mêmes questions. J'ai bien aimé Teresa, bien qu'on la voit que très rarement. Par la suite, l'auteur a une plume simple, agréable, très accessible à tous. Une écriture qui se lit très bien, qui a rendu ce livre fort agréable. J'aimais énormément le côté mystérieux de l'histoire, car j'avais beau vouloir tout savoir sur ce labyrinthe étrange dès le départ, j'ai adoré évoluer avec le personnage de Thomas. Bref, ce fut une lecture très intéressante, une histoire originale, des personnages attachants et une plume magnifique. Un coup de c½ur, quoi!


Lecture commune avec Les-mots-de-Letizia


Personnages préférés : Thomas, Minho & Newt
Genre littéraire : Dystopie
Suite : L'Épreuve : La terre brûlée (T2)
Ma note : ★ ★ ★ ★ ★


James DASHNER L'épreuve : Le Labyrinthe (Tome 1)

Tags : James Dashner - Dystopie - Coup de coeur - Pocket Jeunesse

James DASHNER L'épreuve : La Terre brûlée (Tome 2) 04/11/2014

James DASHNER L'épreuve : La Terre brûlée (Tome 2)





L'ÉPREUVE : LA TERRE BRÛLÉE
de James Dashner



• 413 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2013
• ISBN : 9782266200134
Adaptation cinématographique


Coup de




_● RÉSUMÉ ●_
ET SI LA VIE ÉTAIT PIRE HORS DU LABYRINTHE ?
Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l'Épreuve. Mais à l'extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d'ordre... et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au c½ur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix... et un peu d'amour ?



_● EXTRAIT ●_
« -Ca ne doit pas être très grave puisque tu peux t'asseoir, observa Thomas avec un petit sourire.
-Ecrase, répliqua Minho. Je suis un dur à cuire. Même si j'avais deux fois plus mal, je pourrais encore te botter ton petit cul de monteur de poneys.
Thomas haussa les épaules.
-J'aime les poneys. Je voudrais bien en avoir un pour le petit déjeuner, tiens !
Son estomac renchérit par des gargouillis.
-Je rêve, ou notre ami Thomas le rabat-joie vient juste de faire une blague ? dit Minho.
-Je crois que tu ne rêves pas, dit Newt.
-Je peux être drôle, leur assura Thomas.
-C'est ça, oui. »




_● MON AVIS ●_
Tout d'abord, je dois avouer que la couverture de ce deuxième tome est tout simplement magnifique. C'est donc avec empressement que je me suis lancé dans la suite de la trilogie de l'Épreuve. Ce livre regorge d'action. L'histoire était toujours aussi originale, le déroulement du livre était très intéressant, disons que j'avais de la difficulté à lâcher ce roman. L'histoire était, dans un sens, fort différente du premier tome. Le lieu était différent, il y avait des obstacles jamais vus et de nouveaux personnages très intéressants. D'ailleurs, j'ai adoré retrouver Thomas, Minho & Newt. Pour ce qui est de Térésa, j'ai eu beaucoup de difficulté avec les changements soudains de son personnage. Par la suite, la plume de l'auteur est toujours agréable, simple et très accessibles pour tous. Une écriture qui a rendu ce livre très agréable. J'ai bien aimé les rêves de Thomas. Ça nous permettait d'en savoir plus sur son passé et sur le WICKED. Ce deuxième tome fut autant un coup de c½ur que le premier. La fin m'a complètement plu, j'ai quasiment commencé le troisième tome tout de suite après. Bien que ce livre n'apporte pas vraiment plus de réponse que le premier, cela m'encourage à lire le dernier tome de cette trilogie pour savoir la fin de tout ça. Bref, une suite très agréable, aussi bonne que le premier, avec les mêmes personnages attachants et des nouveaux qui le sont tout autant, une écriture simple mais agréable et une histoire rempli d'action.



Personnages préférés : Thomas, Minho, Newt & Brenda
Genre littéraire : Dystopie
Suite : L'Épreuve : Le remède mortel (T3)
Ma note : ★ ★ ★ ★ ★

James DASHNER L'épreuve : La Terre brûlée (Tome 2)

Tags : James Dashner - Dystopie - Coup de coeur - Pocket Jeunesse

James DASHNER L'épreuve : Le remède mortel (Tome 3) 04/11/2014

James DASHNER L'épreuve : Le remède mortel (Tome 3)





L'ÉPREUVE : LE REMÈDE MORTEL
de James Dashner



• 381 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2014
• ISBN : 9782266200141


Coup de





_● RÉSUMÉ ●_
Le Wicked a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.



_● EXTRAIT ●_
« - J'ai l'impression qu'on a raté notre chance, dit-il en se laissant choir sur l'un des lits du bas. On sera vieux ou morts avant que l'occasion idéale ne se présente, Thomas. Ce n'est pas comme s'ils allaient faire une annonce : "Attention, nous allons être très occupés pendant les dix prochaines minutes, ce serait le bon moment pour vous évader." Il faudra bien qu'on prenne un risque tôt ou tard. »




_● MON AVIS ●_
C'est avec enthousiasme que j'ai lu le dernier tome de cette merveilleuse trilogie. Je dois avouer que cette saga me fait énormément penser à Hunger Games, dans le sens où sa structure est similaire. Les deux premiers tomes ont le même concept et le dernier est différent, c'est plutôt le tome de la rébellion. Tout d'abord, j'ai adoré retrouver les personnages de Thomas, de Minho, de Newt et de Brenda. Nous en apprenons beaucoup plus sur chacun dans ce dernier tome. Ensuite, la plume de l'auteur est toujours aussi fluide, agréable et accessible pour tous. Par contre, je dois avouer que certaines scènes m'ont déplu, car l'auteur apportait soit très peu de détail sur ce moment touchant, soit il passait trop vite pour en éprouver quoique ce soit. Donc, je dois dire que je n'ai pas vraiment été touché par certaine scène touchante, tout simplement à cause de la façon que l'auteur l'a amené. Par la suite, comme j'étais plus ou moins dans l'histoire de ce tome, à cause que je n'avais pas de temps pour lire, donc j'avais peur de moins l'aimer que les précédents. Mais ce ne fut pas le cas. Bien sûr, j'avais hâte de le finir et de passer à autre chose, mais cela reste que ce dernier tome fut autant un coup de c½ur que les deux autres. J'ai particulièrement aimé la fin, qui était, selon moi, prévisible, mais quasiment la seule fin possible. Bref, ce livre fut une petite merveille, il a conclu cette trilogie de façon remarquable, les personnages sont toujours aussi attachants et l'écriture de l'auteur est très agréable à lire.



Personnages préférés : Thomas, Minho, Newt & Brenda.
Genre littéraire : Dystopie
Tome 1 : L'Épreuve : Le labyrinthe (T1)
Ma note : ★ ★ ★ ★ ★

James DASHNER L'épreuve : Le remède mortel (Tome 3)

Tags : James Dashner - Dystopie - Coup de coeur - Pocket Jeunesse

Joseph DELANEY Arena 13 (Tome 1) 18/01/2017





ARENA 13
de Joseph Delaney



Nombre de pages : 389

Édition : Bayard jeunesse

Année de publication : 2015

ISBN : 9782747058582






____RÉSUMÉ____

Les temps sont funestes pour l'humanité, qui a presque disparu de la Terre, vaincue par des machines douées de conscience. Les derniers humains vivent confinés dans le pays de Midgard, entouré par une infranchissable barrière de brouillard.
Au-delà, personne ne sait ce qu'est devenu le monde.
Dans les arènes de Gindeen, la seule ville du pays, des combats se succèdent toute la journée.
Dans l'Arène 13, on mise sur celui qui, le premier, fera couler le sang, on parie sur celui qui trouvera la mort...
Un jour, une jeune garçon, Leif, arrive à Gindeen...
Son ambition : combattre dans l'Arène 13 et défier Hob qui terrorise les habitants et vole leurs âmes. Il veut prendre sa revanche sur l'infâme créature qui a détruit sa famille, devrait-il y laisser la vie.




____EXTRAIT____

« Certains l'appellent le vieux Hob. D'autres chuchotent "Croque" pour effrayer les enfants. D'autres encore la nomment la Goule ou Iblis. Les femmes le surnomment l'Ogre. Quel que soit son nom, cette créature est une abomination.
Un monstre pareil mériterait d'être découpé en pièces et éparpillé aux quatre vents.
Mais les hommes sont faibles, et ils ont peur. Ici, c'est Hob qui commande.
Car nous sommes à Midgard, la terre des vaincus.
C'est ici que vivent les hommes. »




____MON AVIS____

J'étais curieuse de me plonger dans cet univers, entre un mélange de fantasy et de dystopie. Le résumé m'intriguait beaucoup et je connaissais l'auteur seulement de nom, alors je me suis lancé dans la lecture de ce roman. Je dois dire que je m'attendais à quelque chose de beaucoup moins complexe et je fus tout de même surprise de l'univers que l'auteur a créé.

Tout au long du roman nous suivons la « formation » de Leif pour devenir un combattant dans l'Arène 13. Là où on mise sur celui qui fera couler du sang en premier ou sur celui qui trouvera la mort. Leif n'a qu'une seule ambition en souhaitant combattre dans l'Arène 13 : défier Hob. Il souhaite prendre sa revanche sur celui qui a tué ses parents. Une histoire plutôt sombre, où on a l'impression de retourner dans le temps des gladiateurs, mais version futuriste. J'aurais peut-être aimé avoir plus d'action pour cet univers sombre, mais je peux comprendre que l'auteur souhaite amener l'histoire tranquillement, nous expliquer son univers original et inconnu. J'ai eu quelques doutes sur certains aspects de l'histoire, mais je me suis finalement habitué à l'univers de l'auteur.

Je me suis bien attaché au personnage de Leif. C'est un jeune garçon très courageux, qui fonce quand il a une idée en tête. J'ai aimé le voir grandir, le voir évoluer. Malgré son ambition de combattre dans l'Arène 13, c'est un garçon gentil, qui aimait simplement ses parents. Il est très intelligent, même s'il accumule parfois les gaffes. J'ai eu plus de difficulté avec le personnage de Kwin. Je la trouvais énervante, je ne me suis tout simplement pas attaché à elle. J'ai bien aimé les autres personnages secondaires.

J'ai trouvé la plume de l'auteur un peu trop simple. Je crois que c'est un roman qui s'adresse plus à un public jeune adulte, malgré la violence que l'on y retrouve. Elle reste très agréable à lire, il a su me transporter dans ce monde sombre.

Pour conclure, j'ai adoré ce bouquin. L'histoire m'a captivé du début à la fin, les personnages sont bien attachants et la plume de l'auteur est agréable à lire. J'attends donc la suite avec impatience, en espérant qu'elle soit traduite en français très bientôt!



Personnages préférés : Leif & Tyron
Genre littéraire : Fantasy - Dystopie
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Tags : Joseph Delaney - Bayard Jeunesse - Fantasy - Dystopie

Amy ENGEL The Book of Ivy 23/11/2013

Amy ENGEL The Book of Ivy





THE BOOK OF IVY
d'Amy Engel



• 341 pages
• Édition Lumen
• Publié en 2015
• ISBN : 2371020354


Coup de





_● RÉSUMÉ ●_
Voilà cinquante ans qu'une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d'une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d'Amérique s'est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd'hui, les fils et les filles des adversaires d'autrefois sont contraints de s'épouser, chaque année, lors d'une cérémonie censée assurer l'unité du peuple.

J'ai seize ans cette année, et mon tour est venu.

Je m'appelle Ivy Westfall, et je n'ai qu'une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu'on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche...

Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.

Née pour trahir et faite pour tuer... Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d'amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.



_● EXTRAITS ●_
« Mais j'ai appris à la dure qu'on ne choisit pas la personne qu'on aime. C'est l'amour qui nous choisit, qui se fiche bien de ce qui est pratique, facile ou planifié. L'amour a ses propres projets et tout ce que nous pouvons faire, c'est le laisser agir à sa guise. »

« Une fois, Bishop m'a demandé qui je voulais être. Je crois que maintenant, je connais la réponse. Je veux être une personne assez forte et courageuse pour prendre des décisions difficiles. Mais je veux être assez juste et aimante pour prendre les bonnes. »




_● MON AVIS ●_
Je commencerais en disant que ce roman fut un véritable coup de c½ur. Je l'ai littéralement dévoré en une journée. Tout cela pour dire que je me suis facilement plongé dans l'univers d'Ivy et que j'ai aimé ce que j'y aie découvert.

Tout d'abord, j'ai adoré l'histoire. Elle avait quelque chose de déjà vu, tout en ayant une originalité qui la rendait intéressante. Bien sûr, simplement en lisant le résumé, l'histoire devient prévisible, mais cela reste que ce n'est pas si prévisible que cela et puis, en toute honnêteté, je ne voulais pas que cela se passe autrement. Donc, Ivy, fille du fondateur, doit épouser Bishop, le fils du président, alors qu'elle n'a que seize ans. Ce mariage est vu différemment par Ivy, en effet, car c'est une opportunité pour elle de mener la mission de son père à bien en tuant le fils du président. Une histoire qui peut sembler peu originale, mais lorsqu'on découvre l'univers de ce roman, on y retrouve une certaine originalité et on ne peut tout simplement plus le lâcher.

J'ai adoré l'aspect futuriste et l'aspect vieillot de l'univers de ce livre. Le lecteur se plonge dans un monde ravagé par la guerre, où il n'y a plus beaucoup d'électricité, où les voitures ne sont plus, où l'argent fut remplacé par des tickets. J'ai adoré tous ces petits détails qui ont rendu ce livre très intéressant. De plus, je me suis énormément attaché à Ivy et à Bishop. Ivy possède une personnalité qui la rend fragile tout en étant forte, elle sait reconnaître ce qui est bien et ce qui est mal, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Bien qu'elle soit têtue, elle est adorable et insouciante de ce qui l'entoure réellement. Bishop, tant qu'à lui, est un jeune homme intelligent, qui aime prendre soin des autres, tout en étant conscient d'être le fils du président. Plus les pages défilent, plus je m'attachais à lui. J'ai découvert sa personnalité en même temps qu'Ivy et c'est un jeune homme très intéressant. J'ai aussi beaucoup aimé le fait que leur relation évolue tranquillement. Ainsi, je n'avais pas l'impression que tout cela se bousculait, au contraire, cela évolue tout en douceur, ce qui rend leur histoire encore plus intéressante.

En ce qui concerne la plume de l'auteure, je l'ai bien aimé. Bien qu'elle ne sorte pas du lot, elle était fluide et j'aimais le fait qu'elle apportait suffisamment de description pour bien imaginer les lieux et les personnages. Une écriture qui se lit tellement facilement et ce dès les premières lignes.

Pour conclure, je n'ai rien de négatif à dire sur ce roman. Peut-être que le fait de le lire en une journée m'a empêcher d'y voir du négatif, mais cela est une bonne chose, car j'ai eu un gros coup de c½ur pour ce roman. J'ai d'ailleurs très hâte de lire la suite, même si je vais devoir attendre en 2016. Je vous conseille fortement ce premier tome!



Personnages préférés : Ivy & Bishop
Genre littéraire : Dystopie
Suite : The Revolution of Ivy (T2)
Ma note : ★ ★ ★ ★ ★


Amy ENGEL The Book of Ivy

Tags : Amy Engel - Dystopie - Lumen - Coup de coeur

Amy ENGEL The Revolution of Ivy (Tome 2) 28/02/2016

Amy ENGEL The Revolution of Ivy (Tome 2)





THE REVOLUTION OF IVY
d'Amy Engel



• 321 pages
• Édition Lumen
• Publié en 2015
• ISBN : 9782371020627


Coup de





_● RÉSUMÉ ●_
J'AI TOUT PERDU. MON FOYER. MA FAMILLE. L'HOMME QUE J'AIME.

Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif aient raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.

Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?

CAR JE NE SUIS PLUS UNE WESTFALL, NI UNE LATTIMER. SIMPLEMENT IVY.
ET JE SUIS ENFIN LIBRE.



_● EXTRAIT ●_
« -Je t'aime Bishop. Je n'ai jamais cessé de t'aimer.
C'est la première fois que je lui révèle vraiment mes sentiments, sans qu'ils soient déguisés ou dissimulés entre deux mensonges. Ces paroles ne sont pas faciles à prononcer pour moi et ne me viennent pas naturellement. Ma famille m'a appris à les conserver précieusement, à toujours être avare de ce qui est le plus important. Il me faudra déployer pas mal d'efforts avants que les mots se forment de façon aisée dans ma bouche, avant que ce qui se trouve dans mon c½ur ne me donne pas la sensation que je dois le cacher. Je perçois la lueur dans les yeux de Bishop et je penche la tête, souriant alors que mes larmes coulent encore.
-Mais tu t'en doutais, non?
Bishop répond doucement:
-Oui, je m'en doutais.
-Comment tu le savais?
Il écarte mes cheveux de mon visage, touche des lèvres ma tempe, ma joue, la peau sensible au-dessous de mon oreille. Je ferme les paupières, le c½ur battant la chamade.
-Parce que même si tu as changé par beaucoup d'aspects, tu es toujours la même Ivy, profondément. Celle qui livre tout par ses yeux, son expression, même quand elle refuse de parler. Et je sais que cette fille-là est assez courageuse pour m'aimer, même si c'est difficile pour elle.
Les autres ont-ils autant de chance? Trouvent-ils quelqu'un qui les comprend vraiment? Quelqu'un qui accepte leur façon étrange et abracadabrante de voir et d'aborder le monde sans constamment s'efforcer de les changer? Il me laisse être Ivy, alors que tant d'autres auraient essayés de me transformer en une personne différente, et c'est là le cadeau le plus précieux que Bishop m'offrira jamais. »




_● MON AVIS ●_
Ce deuxième et dernier tome m'a autant conquis que le premier. Il fut, lui aussi, un véritable coup de c½ur. C'est avec joie et avec tristesse que je me suis plongé dans ce dernier tome.

J'étais très curieuse de comment l'auteure allait amener la suite de l'histoire. Je ne m'attendais à rien de particulier, mais je savais qu'on allait changer d'environnement, la fin du tome précédent était assez claire sur ce point. Il y avait beaucoup plus d'action dans ce tome-ci et cela m'a beaucoup plu. J'ai adoré suivre Ivy de l'autre côté de la barrière. J'ai aimé la voir évoluer, la voir se battre pour rester en vie. Ce ne fut pas facile pour elle, mais elle a réussi à surmonter les obstacles dans ce nouveau monde. J'avais peur qu'il y ait de la redondance entre Ivy et Bishop, mais ce ne fut pas le cas. J'ai aimé les voir évoluer ensemble. Ils n'ont rien eu facile, mais ils ont fini par surmonter tout cela.

J'étais très heureuse de retrouver les deux protagonistes du tome précédent. Ivy et Bishop furent mes deux personnages coup de c½ur dans cette saga. J'ai aimé retrouver leur personnalité et leur complicité. J'ai aussi beaucoup apprécié les nouveaux personnages, Ashley et Caleb. Ils paraissaient distants au début, mais ils ont vite fini par s'attacher à Ivy.

La plume de l'auteure était toujours aussi belle. Elle arrive à nous faire voyager avec sa description des lieux. Elle arrive à nous faire ressentir tout plein d'émotions. Je dois avouer que j'ai eu la larme à l'½il plus d'une fois. Une plume qui m'a conquise dès les premiers mots.

Pour conclure, ce dernier tome fut un véritable coup de c½ur. Cela m'attriste que la saga soit déjà terminé... J'ai tellement adoré l'univers que deux tomes ce n'étaient pas suffisant. Je suis triste de ne plus revivre les aventures d'Ivy et de Bishop, les quitter est difficile. Ce fut une saga qui restera toujours l'une de mes préférés. L'immense coup de c½ur que j'ai eu pour cette saga n'est pas suffisant pour dire à quel point j'ai adoré l'univers, les personnages et la plume de l'auteure. Je ne peux que vous conseiller ces deux magnifiques tomes. J'aimerais beaucoup qu'il y ait un hors-série, simplement pour me replonger dans cet univers. On se croise les doigts!



Personnages préférés : Ivy, Bishop, Ashley & Calleb
Genre littéraire : Dystopie
Tome 1 : The Book of Ivy
Ma note : ★ ★ ★ ★ ★


Amy ENGEL The Revolution of Ivy (Tome 2)

Tags : Amy Engel - Lumen - Dystopie - Coup de coeur

Elana JOHNSON Possession 03/11/2013






POSSESSION
d'Elana Johnson



• 416 pages
• Édition Michel Lafon
• Publié en 2011
• ISBN : 9782749914503








_● RÉSUMÉ ●_
Violette connaît les règles : les filles ne parlent pas aux garçons, et elles doivent encore moins imaginer les embrasser. Les Penseurs, qui régissent la Société, ont le pouvoir de lire dans l'’esprit des citoyens et de les influencer. Mais Violette refuse d'être contrôlée et ne cesse d'enfreindre les règles. Alors qu'un soir de couvre-feu elle rend visite à Zenn, celui qu'elle aime depuis toujours, elle est envoyée en prison. Est-ce lié à ses soupçons quant aux étranges disparitions de son père et de sa s½ur ? Là-bas, elle fait la connaissance de Jag, l'un des membres actifs de la Résistance. Prétentieux et dangereusement charismatique, le jeune homme ne lui inspire pas confiance. Elle va pourtant très vite comprendre qu'’il peut l'aider à retrouver les siens. Pour cela, elle devra affronter la vérité sur le monde dans lequel elle vit.



_● EXTRAIT ●_
« Je me traînai jusqu'au siège des toilettes, mes baskets imbibées d'eau couinant à chaque pas. Je vérifiai que mon uniforme trempé n'était pas transparent : on ne voyait rien. Ouf !
Jag me gratifia de son sourire charmeur.
- Vi, personne n'a jamais réussi à se débarrasser de ces menottes. C'était top !
- Peut-être, mais ils m'ont rattrapée, non ?
Je me demandais encore comment j'avais réussi à briser ces fichues menottes. Normalement, le savon et l'eau n'auraient jamais dû opérer.
J'avais la chair de poule, comme si on m'observait.
J'inspectai les coins et les recoins, levai les yeux au plafond, regardai à travers les barreaux. Personne
Jag s'approcha, dévoré de curiosité.
- C'était trop fort ! s'extasia-t-il. Tu es restée absente durant près de deux heures !
Je m'efforçai de balayer la sensation pénible qui m'oppressait.
- Oui. Résultat : je suis trempée et gelée jusqu'aux os. »




_● MON AVIS ●_
Un livre qui me tentait vraiment, quoique je trouvais qu'il y avait une ressemblance avec tout livre de science-fiction. Au contraire, je l'ai trouvé très différent, mais aussi très compliqué. Je n'arrivais tout simplement pas à m'imaginer l'histoire, le tout étant trop rempli. Pour les rares fois, j'ai trouvé qu'il y avait trop d'action, mais souvent les mêmes. Dormir, parler, courir, se sauver. Rien de bien fabuleux. Ce que j'ai aimé, par contre, ce sont les échanges entre les personnages, étant assez drôle, ça apporte quelque chose de frais dans le livre. Sinon, le reste m'a complètement déçu. La description n'était pas assez présente, le personnage principal d'exprimait pas clairement ses pensés. Comme je ne pouvais m'imaginer les scènes dans ma tête, parce qu'elles n'étaient pas bien décris, je crois que le problème venait de l'écriture de l'auteur. L'idée est originale, mais on encaisse beaucoup trop d'information en peu de temps. Parfois c'est décevant parce qu'il ne se passe presque rien, mais en fin de compte, c'est mieux ainsi, parce que, quand il s'en passe trop, tu te sens un peu perdu et tu accroches beaucoup moins. Il y a mieux côté science-fiction. Comme c'est une trilogie, je vais sûrement lire la suite par simple curiosité, sans grand empressement.



Personnage préféré : Jag
Genre littéraire : Dystopie
Ma note : ★ ☆ ☆ ☆ ☆

Tags : Elana Johnson - Dystopie - Michel Lafon

Theo LAWRENCE Mystic City 13/11/2015






MYSTIC CITY
de Theo Lawrence



• 413 pages
• Édition Pocket Jeunesse
• Publié en 2014
• ISBN : 9782266231923








_● RÉSUMÉ ●_
Aria Rose est l'héritière d'une des plus puissantes familles de Mystic City. Ses fiançailles avec Thomas Foster, le fils des ennemis jurés de ses parents, pourraient sauver la ville de la menace qui gronde dans les bas-fonds. Mais Aria a un problème, elle ne se souvient pas être tombée amoureuse de Thomas ! Hunter, un mystérieux rebelle, semble détenir la clé de ses souvenirs... Aria trouvera-t-elle le courage d'affronter la vérité au péril de sa vie ? De ses choix dépend le salut de Mystic City...



_● EXTRAIT ●_
« Il nous reste si peu de temps.
— Prends ça.
Il referme mes doigts sur le médaillon. Celui-ci palpite, comme s'il avait un pouls, en émettant une lueur blanche.
— Désolé de t'avoir entraînée là-dedans.
— Si c'était à refaire, je le referais, lui dis-je sans hésitation.
Il m'embrasse, d'abord doucement, puis avec une telle force que j'en ai le souffle coupé. La pluie tombe à verse, sur nous, sur les canaux qui serpentent à travers la ville sombre et chaude. Son torse frémit contre le mien. Des sirènes et des coups de feu résonnent entre les immeubles ruisselants et délabrés.
Ma famille se rapproche.
— Va-t'en, Aria, implore-t-il. Avant qu'ils arrivent.
Mais j'entends déjà des bruits de pas derrière moi. Des éclats de voix. On m'empoigne par les bras pour m'arracher à lui.
— Je t'aime, dit-il à voix basse.
Et ils l'emmènent. Je pousse un cri rageur, mais il est trop tard.
Mon père surgit de l'ombre. Il braque sur moi le canon d'un énorme pistolet.
Quelque chose se brise en moi.
Je savais bien que cette histoire me fendrait le c½ur. »




_● MON AVIS ●_
J'avais plutôt hâte de découvrir ce roman, alors je fus déçu d'avoir décidé de le lire pendant une période où j'étais très occupé. Il faut dire qu'il a reposé sur ma table de chevet pendant plusieurs semaines, ce qui fut dommage, car j'ai vraiment adoré l'histoire qui en ressort.

Tout d'abord, je dois dire que l'histoire m'a charmé par son originalité. L'histoire de Roméo et Juliette, version futuriste. L'auteur a su créer un univers magique, où le combat politique est riche en mensonge et où les pauvres ont la vie dure. Je ne m'attendais pas vraiment à ce genre de « futur », mais j'ai trouvé cela plutôt agréable comme univers et cela ressortais du lot par son originalité. J'avais un peu peur que l'histoire ressemble un peu trop à celle écrit par Shakespeare, mais ce ne fut pas le cas. Ce fut donc un beau mélange de romance et de haine, de confrontation politique et de recherche sur soi.

Ensuite, j'ai adoré les personnages. Autant j'ai aimé certains personnages, autant j'ai aimé détester certains d'entre eux. Le personnage d'Aria m'a plu dès les premières lignes, j'ai adoré la suivre tout au long du roman. Pour le personnage de Thomas, je trouvais qu'il avait trop l'air de ne pas être lui ou d'être trop superficiel, donc, ce fut un personnage que j'avais de la difficulté à cerner et qui n'est pas venu me chercher. Par contre, ce fut le contraire pour le personnage de Hunter. Je le trouvais adorable, rebelle et très gentil avec Aria. Le genre de personnage que j'adore retrouvé dans un roman. Sinon, simplement pour nommer des personnages que je n'ai pas aimés, j'ai détesté les parents d'Aria, pour plusieurs raisons, mais la principale est parce que je les trouvais égoïstes.

Pour la plume de l'auteur, je l'ai adoré dès les premières lignes. Elle est fluide et très agréable à lire. Malheureusement, ce n'est pas le genre d'écriture qui se démarque des autres, mais elle reste très plaisante à lire.

Pour conclure, j'ai passé un agréable moment avec ce roman entre les mains. Ce fut simplement dommage que je sois trop occupé et que ma lecture fût coupée trop souvent, ce qui m'a un peu empêché d'entrer complètement dans l'histoire. Mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier ce livre et de vous le conseiller. L'histoire est originale, les personnages sont attachants et la plume de l'auteur est agréable à lire.



Personnages préférés : Aria, Hunter & Turk
Genre littéraire : Dystopie
Suite : Mystic City (Tome 2)
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Theo Lawrence - Pocket Jeunesse - Dystopie

Jean-Luc MARCASTEL Un Monde pour Clara 23/05/2014






UN MONDE POUR CLARA
de Jean-Luc Marcastel



• 345 pages
• Édition Hachette Jeunesse
• Publié en 2013
• ISBN : 9782012031111
• Collection Black Moon







_● RÉSUMÉ ●_
2027. En France. Après une catastrophe nucléaire succédant à tant d'autres, l'écologie est plus que jamais au centre des préoccupations. Les Enfants de Gaïa est une puissante secte extrémiste qui mêle discours écologiste et spiritualité. Diane, dont la jumelle Clara est morte suite à cette catastrophe, participe, avec son meilleur ami Léo, à l'une de leurs manifestations anti-nucléaire. Mais la marche pacifique tourne au combat de rue, et Diane, grièvement blessée, tombe dans le coma. Dix ans plus tard, la jeune fille se réveille. Pendant son sommeil, le monde s'est transformé. Les Enfants de Gaïa sont à la tête du pays. Ils sont tout puissants. Et ils ont fait de Néo Lutécia, construite sur les ruines de Paris, la cité écologique idéale. Diane y retrouve Léo, désormais lieutenant de la secte. Elle apprend qu'elle est devenue l'icône de la Révolution Verte, une incarnation vivante de Gaïa aux yeux de ses fidèles et découvre un nouveau monde bien loin de celui dont Léo et elle avaient rêvé...



_● EXTRAIT ●_
« - Je ne regrette rien, et quand je regarde Zoé, je me dis que, pour elle, pour ces moments où je l'ai sentie grandir et bouger en moi, je le referais cent fois... Jamais je ne me suis sentie aussi vivante, je n'ai autant fait partie de ce monde, de cette vie, qu'à ces instants-là. Jamais je n'ai connu plus grand bonheur que le jour où elle est sortie de mon ventre pour venir au monde et que je l'ai tenue dans mes bras, ma petite fille, le mélange de nos deux êtres, à Xavier et à moi, la preuve tangible de notre amour... »




_● MON AVIS ●_
Ce livre fut une lecture commune avec Les-mots-de-Letizia et bien franchement, je ne sais pas trop quoi penser de ce livre. Tout d'abord, j'ai bien aimé l'écriture de l'auteur, je la trouvais simple, tout en était très agréable à lire. De plus, j'ai bien aimé les personnages, on y retrouvait une diversité. J'ai spécialement aimé le personnages de Diane, je la trouvais fort attachante, tout comme la petite Zoé, et le personnage de Léo m'a plu dans son ensemble, bien qu'il était plus ou moins gentil à un certain moment. J'ai aussi spécialement adoré l'originalité de l'histoire. Je trouvais que c'était un sujet très peu amené en littérature. Par contre, je dois avouer que je n'ai pas adoré ni détesté ce livre. Le début était long à démarrer, je trouvais qu'il ne se passait pas grand chose. Ce qui m'a aussi déçu c'est que l'action arrive plus vers la moitié du livre, donc un peu loin dans l'histoire, selon moi. Mais j'ai bien aimé le déroulement précipité de l'action. À un certain moment, l'histoire devenait un peu étrange pour moi, mais ça reste que ce fut une bonne lecture. J'ai moins aimé la première moitié du livre, mais j'ai bien aimé l'autre moitié. Bref, je ne regrette absolument pas cette lecture, car bien que je trouvais l'histoire un peu longue à débuter, l'ensemble était fort originale et j'ai spécialement adoré la fin, qui fut tout de même prévisible, mais cela me convenait parfaitement.


Lecture commune avec Les-mots-de-Letizia


Personnages préférés : Diane, Zoé & Léo
Genre littéraire : Dystopie
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Jean-luc Marcastel - Dystopie - Hachette