18 tagged articles Thriller

15/04/2015

Dan BROWN Anges & Démons 05/06/2016

Dan BROWN Anges & Démons





ANGES & DÉMONS
de Dan Brown



• 571 pages
• Édition J.C. Lattès
• Publié en 2005
• ISBN : 2709625792
Adaptation cinématographique







_● RÉSUMÉ ●_
Robert Langdon, le célèbre professeur d'histoire de l'art, spécialiste de symbologie religieuse, à Harvard, est convoqué au CERN, en Suisse, pour déchiffrer un symbole gravé au fer rouge sur la poitrine d'un éminent homme de science qui a été assassiné. Il fait alors une découverte incroyable : il s'agirait d'un crime commis par une très ancienne société secrète, les Illuminati, laquelle s'est également emparée d'un conteneur renfermant une substance très dangereuse. La secte, qui vient de resurgir après une éclipse de quatre siècles, a juré d'anéantir l'Eglise catholique. Langdon ne dispose que de quelques heures pour sauver le Vatican qu'une terrifiante bombe à retardement menace ! Dans cette folle course contre la montre, Langdon aura comme alliée, Vittoria, une ravissante jeune scientifique qui l'aidera à décrypter d'archaïques symboles qui d'églises en places romaines le mèneront jusqu'à l'antre des Illuminati...



_● EXTRAIT ●_
« Que vous croyiez ou non en Dieu, reprit-il sur le ton de la réflexion, comprenez au moins ceci : lorsque l'espèce humaine perd confiance en une puissance qui lui est supérieure, elle perd aussi son sens de la responsabilité. La foi... toutes les religions... nous avertissent qu'il existe quelque chose que nous ne comprenons pas, et à quoi nous sommes redevables... La foi nous rend responsables envers nous-même, envers les autres, envers une vérité supérieure. Si la religion est défaillante, c'est seulement parce que l'homme est imparfait. »




_● MON AVIS ●_
Je remercie I-love-read-some-books pour cette lecture commune. Cela m'a permis d'enfin sortir ce roman de ma bibliothèque. Sans cette lecture commune, il aurait probablement trainé là encore un bon moment. J'en ressors, par contre, avec un avis plutôt partagé sur ce bouquin. Bien que j'aie plutôt aimé, je trouvais que c'était une lecture assez lourde.

Tout d'abord, nous suivons l'histoire de Robert Langdon, un spécialiste de symboles religieux, qui est appelé au CERN, pour déchiffrer un symbole gravé au fer rouge sur la poitrine d'un scientifique. Il va découvrir que le crime fut commis par les Illuminati, une secte vieille de quatre siècles, qui souhaite anéantir l'église catholique en détruisant le Vatican. Ainsi, Robert va se plonger dans une course folle, avec l'aide de Vittoria, une jeune scientifique et du Vatican. J'ai bien aimé l'enchaînement de l'histoire. J'avais toujours hâte de découvrir ce que Langdon connaissait, de savoir s'ils allaient arriver à temps. Je dois dire que j'avais un sérieux doute sur qui était derrière tout ça et cela s'est avéré être exact. Donc, je n'ai pas eu de surprise sur le dirigeant des Illuminati. Honnêtement, bien que j'aie aimé suivre cette course contre la montre, je trouvais que l'histoire comportait beaucoup trop de longueur. Je trouvais que l'auteur à trop étiré la fin, j'avais juste hâte de refermer ce bouquin. Cela devenait redondant et je trouvais qu'il en mettant trop pour si peu. La première partie du livre fut longue à démarrer et la fin s'étirait trop, ce qui a fait que j'ai aimé et je n'ai pas aimé.

C'est le genre de lecture qui peut être assez lourde. L'auteur te bombarde d'information capital, que, honnêtement, je ne comprenais pas toujours, car moi et la religion, nous faisons deux. Certes, il apportait suffisamment d'information supplémentaire pour que le lecteur puisse comprendre, mais cela reste que ce fut lourd à lire. Ce n'est pas le genre de livre que tu lis sans prise de tête, au contraire, c'est beaucoup d'informations, c'est une enquête où tu dois bien saisir les renseignements. Je dois dire que l'auteur a une très belle plume. Il en met peut-être trop, mais il a une plume remarquable. Il ressort de ces romans une intelligence remarquable. Bien que ce soit informations par-dessus informations, l'auteur arrive à ne pas perdre le lecteur. Une écriture qui m'a beaucoup plu.

Sinon, j'ai bien apprécié les personnages. Robert est un homme charmant, intelligent et adorable. J'ai adoré le suivre au travers de cette histoire assez mouvementée. Vittoria est aussi une jeune femme charmante, qui m'a plu dès le début. J'aimais son caractère et sa personnalité. Elle démontrait sa force et son courage, elle ne reculait devant rien. Je n'ai rien à dire de particulier sur les personnages secondaires, à part qu'ils sont nombreux et que je ne souhaite pas tous les nommer.

Pour conclure, ce fut une agréable lecture, quoiqu'elle s'étire un peu trop. J'ai aimé suivre l'enquête, les personnages et la plume de l'auteur. Par contre, j'ai trouvé que l'auteur étirait trop l'histoire, ce qui devenait lassant. Donc, il y avait beaucoup de longueurs au roman. Mais j'ai tout de même apprécié et j'ai bien hâte de lire la suite.


En lecture commune avec I-love-read-some-books


Personnages préférés : Robert & Vittoria
Genre littéraire : Policier - Thriller
Suite : Da Vinci Code
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Dan BROWN Anges & Démons

Tags : Dan Brown - JC Lattès - Policier - Thriller

Agatha CHRISTIE Dix petits nègres 28/02/2016

Agatha CHRISTIE Dix petits nègres





DIX PETITS NÈGRES
d'Agatha Christie



• 222 pages
• Édition Le Livre de Poche
• Publié en 2002
• ISBN : 9782253003960








_● RÉSUMÉ ●_
Il se passe quelque chose d'anormal. Les dix personnes conviées sur l'ïle du Nègre en ont la certitude. Pourquoi leur hôte est-il absent? Soudain, une voix s'élève, accusant d'un crime chaque invité. Commence alors une ronde mortelle, rythmée par les couplets d'une étrange comptine...



_● EXTRAIT ●_
« Dix petits Nègres s'en allèrent dîner.
L'un d'eux s'étrangla et il n'en resta plus que
Neuf.
Neuf petits Nègres veillèrent très tard.
L'un d'eux oublia de se réveiller et il n'en resta plus que
Huit.
Huit petits Nègres voyagèrent dans le Devon.
L'un d'eux voulut y demeurer et il n'en resta plus que
Sept.
Sept petits Nègres cassèrent du bois avec une hachette.
Un se coupa en deux et il n'en resta plus que
Six
Six petits Nègres jouèrent avec une ruche.
Un bourdon piqua l'un d'eux et il n'en resta plus que
Cinq.
Cinq petits Nègres étudièrent le droit.
L'un d'eux devint avocat et il n'en resta plus que
Quatre.
Quatre petits Nègres s'en allèrent en mer.
Un hareng saur avala l'un d'eux et il n'en resta plus que
Trois.
Trois petits Nègres se promenèrent au zoo.
Un gros ours en étouffa un et il n'en resta plus que
Deux.
Deux petits Nègres s'assirent au soleil.
L'un d'eux fut grillé et il n'en resta plus que
Un.
Un petit Nègre se trouva tout seul.
Il alla se pendre et il n'en resta plus
Aucun. »




_● MON AVIS ●_
J'avais très envie de découvrir la plume d'Agatha Christie et lorsque j'ai vu qu'il allait y avoir une mini-série sur l'un de ses romans, j'ai eu tout de suite envie de lire ce livre là en particulier. Mon choix c'est donc arrêté sur Dix petits nègres. Ce fut une agréable lecture, un thriller intéressant, qui m'a rendu confuse tout au long de ma lecture.

Nous suivons donc l'histoire de dix personnes qui se retrouvent sur l'Île du Nègre, après avoir été contacté par une certaine personne. Ces dix personnes ne se retrouvent pas sur l'île par hasard, au contraire, ils sont là parce qu'ils ont tous commis un crime. Ainsi, une première personne meurt, et le chaos se fait sur l'île. Un thriller très intéressant, car je ne pouvais plus m'arrêter de tourner les pages tellement je voulais savoir qui qui était derrière tout cela. Ce que j'ai particulièrement aimé avec ce roman, c'est que ce n'est pas évident de trouver et que la fin n'est que surprise.

J'ai adoré chacun des personnages, même si certains me tombaient parfois sur les nerfs (comme ce cher Anthony Marston!). Mes préférés furent Vera Claythorne et Philip Lombard. Philip m'a plu dès le début. Je ne saurais dire pourquoi, parce qu'il a tout de même commis un crime énorme et qu'il semble parfois fou. Mais je crois que ce qui m'a plu dans son personnage est le fait qu'il avoue ce qu'il a fait et qu'il est resté censé malgré tout ce qui arrivait. Le juge Wargrave, Emily Brent et le Dr Armstrong sont ceux qui m'ont le moins plu. Ils étaient vraiment trop énervants parfois.

En ce qui concerne la plume d'Agatha Christie, je n'ai pu que l'aimer. Elle a une plume magnifique, fluide et très agréable à lire. Elle a su créer un environnement de suspense, où le lecteur se surprend à se méfier des personnages, à les suspecter sans preuves véritables. Une plume que j'aimerais beaucoup relire.

Pour conclure, ce ne fut pas un coup de c½ur, mais ce roman l'a probablement frôlé. J'ai adoré l'histoire, les personnages étaient très diversifiés et attrayant et la plume de l'auteure est magnifique. Je me suis mis à écouter les trois épisodes de la mini-série (And Then There Were None) après avoir lu ce roman et je ne peux que vous la conseiller. Il y a des différences, mais cela n'est aucunement dérangeant.



Personnages préférés : Philip & Vera
Genre littéraire : Policier - Thriller - Classique
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Agatha CHRISTIE Dix petits nègres

Tags : Agatha Christie - Thriller - Policier - Classique - Le Livre de Poche

Cat CLARKE Cruelles 17/01/2014






CRUELLES
de Cat Clarke



• 419 pages
• Édition Robert Laffont
• Publié en 2013
• ISBN : 9782221134092
• Collection R







_● RÉSUMÉ ●_
Alice King ne s'attend certes pas aux vacances de sa vie lorsqu'elle part avec sa classe pour un séjour dans la nature écossaise, mais elle n'est pas non plus préparée à la tournure plus que cauchemardesque que vont prendre les événements. Alice et sa meilleure amie Cass sont coincées dans une cabane avec Polly, l'associale de service, Rae, la gothique aux terribles sautes d'humeur et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres. Cass décide qu'il est grand temps de donner à Tara une leçon qu'elle n'est pas prête à oublier. Se met alors en marche une succession d'événements qui vont changer la vie de ces filles à tout jamais. Une irrésistible histoire de secrets coupables et d'amitiés troubles...



_● EXTRAIT ●_
« - Alice, tu crois que ça va s'arranger ?
Je ne sais pas si elle parle de notre amitié ou de quelque chose de bien plus énorme. Mais peu importe de quoi elle parle, parce que je sais qu'il n'y a qu'une seule réponse. Je le sais avec une certitude glacée, acérée.
Non. Les choses ne vont pas s'arranger.
- Oui. ça va aller. Je te le promets. »




_● MON AVIS ●_
Ce livre se retrouvait sur beaucoup de blog, et j'avais très envie de lire un livre de cette auteur, alors j'ai choisi celui-ci. Franchement, je l'ai lu en deux jours. J'ai trouvé l'écriture très simple, mais on s'attache bien à Alice, le personnage principal. J'ai tout de même trouvé cette histoire peu originale et étant du déjà vu, principalement côté cinéma, mais cela reste qu'il n'y a rien de bien nouveau. Le tout était assez prévisible, il y a un moment où je me posais des questions, mais finalement, j'ai trouvé les réponses peu claires et cela m'a déçu. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé, bien que cela reste une histoire simple, sans grande aventure, mais plus basé sur le côté psychologique des choses. Pour un premier livre de cette auteur, j'ai bien aimé. D'ailleurs, je compte bien lire d'autres de ses livres. J'ai un avis très partagé sur ce roman. D'un côté j'ai bien aimé, mais de l'autre, certaines choses m'ont déplu. J'ai principalement aimé le personnage d'Alice, je la trouvais plutôt courageuse pour son âge et j'ai bien aimé le lien entre Jack et Alice. De plus, j'ai bien aimé l'écriture de l'auteur et l'histoire en générale. Par contre, ce qui m'a déplu, c'est le côté trop prévisible de la fin, des questionnements qui reste vague jusqu'au dénouement, le peu de description du personnage d'Alice. De plus, je n'ai pas vraiment aimé le personnage de Cass, la meilleure amie d'Alice. Bref, ce fut une bonne lecture, mais sans être l'une des meilleures.



Personnages préférés : Alice & Jack
Genre littéraire : Jeunesse - Thriller
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Cat Clarke - Jeunesse - Thriller - Robert Laffont

Harlan COBEN Ne le dis à personne 06/07/2016






NE LE DIS À PERSONNE
d'Harlan Coben



• 353 pages
• Édition Belfond
• Publié en 2006
• ISBN : 9782714442963
Adaptation cinématographie







_● RÉSUMÉ ●_
Imaginez...
Votre femme a été tuée par un sérial killer.
Huit ans plus tard, vous recevez un e-mail anonyme.
Vous cliquez : une image...
C'est son visage, au milieu d'une foule, filmé en temps réel.
Impossible, pensez-vous?
Et si vous lisiez Ne le dis à personne...?



_● EXTRAIT ●_
« Je suis, comme tout le monde, enclin à juger sur les apparences - ou, pour employer une expression plus actuelle, le profil racial.On le fait tous. Si vous traversez la rue pour éviter une bande d'adolescents noirs, c'est de profilage racial ; si vous ne traversez pas de peur de passer pour un raciste, c'est du profilage racial ; si vous croisez la bande et qu'elle ne vous inspire aucune réaction, c'est que vous venez d'une autre planète où je n'ai jamais mis les pieds. »




_● MON AVIS ●_
J'avais découvert ce bouquin sur le blog de LibrairieDuBonheur et, avec son avis, elle m'avait donné envie de le découvrir. Comme ce fut un coup de c½ur pour elle, je m'attendais à un bon roman et je ne fus pas déçu.

Nous suivons donc l'histoire d'un jeune couple, David et Elizabeth, qui se connaisse depuis l'âge de sept ans. L'histoire débute donc sur eux, le jour de leur anniversaire de couple. Alors que c'était censé être leur rituel, rien ne va se passer comme prévu et un événement tragique va causer la mort de sa femme. Huit ans plus tard, David n'est toujours pas remis de sa mort. Il va recevoir un mail avec un lien hypertexte. En cliquant dessus, il se retrouve sur le site d'une caméra de surveillance de rue et il voit passer Elizabeth qui lui articule « Pardon, je t'aime ».

J'ai bien aimé le rythme de l'histoire, l'auteur a su bien ficeler son intrigue. J'avais bien hâte de connaître la fin de cette histoire, même si cela devenait un peu plus prévisible au fil de l'histoire. Ce fut un thriller rempli d'action et de rebondissement, je dois dire que j'ai adoré qu'il n'y ait pas de pause entre toute cette action, c'était continuelle.

J'ai adoré les personnages. David était très attachant et le voir se démêler de toute cette histoire était assez amusant. Le pauvre, il ne l'a pas eu facile. Mais il est resté courageux et il a gardé espoir. Sinon, j'ai bien aimé les personnages secondaires, comme sa s½ur et la copine de sa s½ur. Je dois dire que la police m'a un peu déçu dans ce bouquin. C'était comme si elle ne voulait pas approfondir l'enquête puisqu'elle a des preuves sous les yeux, alors tout est réglé. Elle n'a pas cherché à comprendre et c'est un peu frustrant. Mais il y a toujours un flic pas comme les autres, heureusement.

Ce fut le premier roman que je lis d'Harlan Coben et je dois dire que j'ai bien aimé sa plume. Il a bien ficelé son histoire, il n'a pas eu peur d'en mettre beaucoup, heureusement. J'ai très envie de redécouvrir sa plume avec un autre de ses bouquins. Il m'a surpris et je ne pensais pas apprécier autant.

Pour conclure, ce ne fut pas un coup de c½ur, mais j'ai passé un agréable moment avec ce bouquin entre les mains. L'histoire était prenante et rempli de rebondissement, les personnages étaient attachants et la plume de l'auteur était très agréable à lire. Je ne peux que vous conseiller ce roman.



Personnage préféré : David
Genre littéraire : Thriller
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Harlan Coben - Belfond - Thriller

Stephen KING Joyland 28/04/2016

Stephen KING Joyland





JOYLAND
de Stephen King



• 323 pages
• Édition Albin Michel
• Publié en 2014
• ISBN : 9782226258069








_● RÉSUMÉ ●_
Les clowns vous ont toujours fait un peu peur ?
L'atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ?
Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d'orage.

Après une rupture sentimentale, Devin Jones, 21 ans, débarque l'été 1973 à Joyland, petit parc d'attraction sur le littoral de la Caroline du Nord. Il est embauché avec d'autres étudiants pour compléter l'équipe de forains, à la fois étrange et joyeuse. Sa rencontre avec un petit garçon doué de voyance, atteint d'une maladie grave, et surtout de sa mère, va changer la vie de Devin. Obsédé par le mystère du train fantôme soi-disant hanté par le spectre d'une femme égorgée 4 ans auparavant, le jeune homme se lance dans l'enquête. Un nouveau meurtre est-il possible ? Parviendra-t-il à l'éviter ? Une chose est sûre, l'aventure le changera à jamais.

Stephen King nous plonge avec une douce nostalgie, dans l'atmosphère d'une Amérique rétro.



_● EXTRAIT ●_
« Quand t'as vingt et un ans, la vie est nette comme une carte routière. C'est seulement quand t'arrives à vingt-cinq que tu commences à soupçonner que tu tenais la carte à l'envers... et à quarante que t'en as la certitude. Quand t'atteins les soixante, alors là, crois-moi, t'es définitivement largué. »




_● MON AVIS ●_
Joyland ne faisait pas partie des livres de Stephen King que j'avais envie de découvrir. N'ayant pas aimé Carrie, je voulais tout de même lui laisser une seconde chance car c'est un auteur très aimé des lecteurs. Lorsque mon copain m'a supplié (ou forcé) de lire ce livre-ci éventuellement, je me disais que c'était le moment idéal pour cette deuxième chance. Je me suis donc lancé dans la lecture de ce roman avec beaucoup d'appréhension.

Nous suivons l'histoire de Devin, qui va travailler à Joyland, un parc d'attraction en Caroline du Nord. Il est obsédé par le mystère de la femme qui a été égorgée 4 ans plus tôt dans le train fantôme et qui hante encore les lieux. Il va donc se lancer dans cette enquête avec l'aide d'Erin, une nouvelle amie qui va travailler avec lui. Je dois dire que j'étais déçu qu'il n'y ait aucun résumé valable derrière le livre, car je n'avais aucune idée dans quoi je m'embarquais. Je dois dire que j'ai trouvé le début plutôt long, cela m'a pris un certain temps avant de vraiment embarquer dans l'histoire. Durant la première moitié du roman, il ne se passe que très peu de chose. Le tout devient intéressant lorsque de Dev rencontre Mike, un jeune garçon de 11 ans atteint de la myopathie de Duchenne.

Les personnages étaient assez intéressants en soi, mais je ne me suis pas attaché à eux. Dev est un jeune homme intelligent et courageux. Je dois avouer que son apitoiement sur son histoire d'amour qui n'a pas fonctionné devenait lassant à la fin. Je peux comprendre qu'il était malheureux, mais cela devenait redondant. Sinon, j'ai adoré le personnage de Mike. Il apporte une certaine fraîcheur au roman, malgré son handicap. J'ai bien aimé Erin et Tom, deux de ces collègues de travail et Annie, la mère de Mike.

En ce qui concerne la plume de l'auteur, j'ai eu beaucoup de difficulté au début. Je peux comprendre qu'il voulait un vocabulaire de « forains » mais cela rendait ma lecture plutôt pénible. Je n'arrivais tout simplement pas à m'y habituer et cela m'empêchais un peu d'apprécier le roman. Au final, j'ai réussi à passer au travers et à m'habitué à ce langage particulier. J'ai même fini par apprécier la plume de Stephen King. J'ai fini par la trouvé fluide et intéressante. Je crois bien que je vais lui laisser une troisième chance.

Pour conclure, j'ai bien apprécié ce roman. J'avais de la difficulté au début, mais j'ai fini par embarquer dans l'histoire et par m'habituer au langage « forains ». Les personnages étaient très intéressants et j'ai bien aimé l'écriture de l'auteur. Pour cette deuxième chance, Stephen King s'en sort plutôt bien.



Personnage préféré : Mike
Genre littéraire : Suspense - Thriller
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Stephen KING Joyland

Tags : Stephen King - Albin Michel - Thriller

Laura LIPPMAN Celle qui devait mourir 16/10/2013






CELLE QUI DEVAIT MOURIR
de Laura Lippman



• 523 pages
• Édition du Toucan
• Publié en 2012
• ISBN : 2810005031
• Collection Toucan noir







_● RÉSUMÉ ●_
Josie, Kat et Perri sont inséparables. Depuis ce serment qu'elles ont prêté et qui a marqué toutes leurs années à Glendale, la banlieue bourgeoise de Baltimore. Elles sont toujours restées fidèles à ce pacte indestructible qui a fait d´elles le trio le plus célèbre du lycée: l'actrice rebelle, la gymnaste et la beauté généreuse. Désormais, ce sont trois jeunes femmes, prêtes à se lancer dans la grande aventure de l'université et de la liberté. Pourtant, en ce dernier jour de classe, des coups de feu éclatent au lycée. Et quand la police force la porte des toilettes, Perri et Josie baignent dans leur sang tandis que Kat est étendue plus loin, morte d'une balle en pleine poitrine. Que s'est-il passé pour qu'une telle amitié bascule ainsi dans l'horreur ? Est-ce que Josie, la moins gravement touchée, dit vraiment la vérité aux policiers ? Et n'y avait-il vraiment que trois personnes dans ces toilettes ? Le doute et la suspicion s'immiscent lentement dans les esprits et remettent tout en cause, jusqu'aux plus belles promesses du passé.



_● EXTRAIT ●_
« Un film regardable, c'est un film dans lequel tu es obligé d'entrer, à n'importe quel moment. Tu es en train de zapper, tu tombes sur la première minute, sur la dernière, ou sur n'importe laquelle, mais tu es accroché. C'est peut-être pas un film génial, les parties valent mieux que le tout, mais il y a quelque chose de fascinant. Tu peux plus en détacher les yeux. »




_● MON AVIS ●_
Le résumé de ce livre m'avait immédiatement accroché, et j'étais tellement curieuse de savoir ce qui était réellement arrivé que je l'ai acheté. Sincèrement, je ne sais pas quoi en dire. Je l'ai trouvé assez bien, moi qui n'est pas vraiment du genre à lire des livres policier. Mais je ne l'ai pas trouvé bien, non plus. Je vous explique. Bien avant de commencer ce livre, tu le sais que la réponse à tout ça est à la fin, pour ne pas enlever l'intrigue du livre. Alors tu dois lire 500 pages avant de connaître la vérité, avant de savoir ce qui est réellement arrivé. Tu espères sincèrement que l'histoire soit bonne. Et c'est le cas. En fait, tout ça se joue dans le passé et dans le présent, suivant le tout du début jusqu'à la fin, pour mieux comprendre les événements. Tu connais l'histoire de ces trois filles, comment elles sont devenues amies et tout. Tu les vois grandir, en quelque sorte. Et puis voilà ce que tu attendais depuis le début. Et c'est une déception. Pas totalement une déception, mais tu t'attendais forcément à quelque chose de plus grand, de plus intense. Cependant, je dois dire que l'écriture de l'auteur est agréable, facile à lire et juste à point dans ses descriptions et dans ses actions. Il y a quelques longueurs au livre, certains passages un peu longs pour ce qu'ils ont à dire. Mais sinon, suivre l'histoire de ces trois filles est agréable. Tu découvres un autre univers, l'histoire personnelle de chacune. Ce que j'ai bien aimé, c'est que pour chaque chapitre, tu suis une personne différente, voyant ainsi différent point de vue. Ce livre vaut la peine d'être lu une fois, simplement pour jouir de la beauté des mots, mais aussi pour s'imprégner de l'histoire, pour connaître la vérité à tout ça, simplement par curiosité. Je ne regrette aucunement cette lecture, même que je vous encourage à le lire, et ce même si j'ai été déçu par la conclusion.



Personnage préféré : Perri
Genre littéraire : Thriller
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Laura Lippman - Thriller - Édition du Toucan

Laura LIPPMAN J'ai voulu oublier ce jour 06/05/2014

Laura LIPPMAN J'ai voulu oublier ce jour





J'AI VOULU OUBLIER CE JOUR
de Laura Lippman



• 429 pages
• Éditions du Toucan
• Publié en 2013
• ISBN : 9782810005376
• Collection Suspense







_● RÉSUMÉ ●_
La jolie Gwen, sa voisine Mickey et les trois frères Halloran, Tim, Gordon et Sean. Cinq enfants, les meilleurs amis du monde à la fin des années soixante-dix à Dickeyville, une petite banlieue pavillonnaire de Baltimore. Après l'école, ils allaient jouer dans les bois, derrière Leakin Park, là où les parents ne vous embêtent pas et où on se sent vraiment libre. Mais là où parfois, quand la nuit tombe, on peut aussi faire des rencontres. Des rencontres qu'on aurait préféré ne jamais faire. Trente ans plus tard, Gordon vient de se tuer au volant de sa voiture. Les quatre autres se retrouvent pour la première fois après toutes ces années. Ce qui s'est passé cette nuit-là, ils n'ont jamais pu en parler. Ils n'ont pu que se séparer, s'enfuir au plus loin les uns des autres. Mais maintenant, la mort est là. Et le secret qu'ils ont enfermé dans un coin sombre de leurs mémoires pourrait bien revenir. Pour tout détruire...



_● EXTRAIT ●_
« En ces temps où les téléphones portables n'existaient pas, la règle d'or était de rester dans la limite d'un appel de voix depuis la maison de Gwen. Mais quelle était cette limite ? Jusqu'où une voix pouvait-elle porter ? Sur les poumons de qui devions-nous baser cette distance ? Nous demandions parfois à Go-Go de nous laisser marcher devant pendant environ cinq minutes, puis de se mettre à crier. Comme nous entendions toujours Go-Go, nous allions sans cesse plus loin. Bien sûr, nous avions conscience de tricher, que les cris de Go-Go ne montaient pas en intensité au fur et à mesure que nous nous enfoncions toujours plus, mais nous étions prêts à clamer notre ignorance de ce détail de la physique en cas de confrontation. »




_● MON AVIS ●_
Jai bien apprécié ce livre, mais il fut tout de même une déception pour moi. Tout d'abord, j'ai bien aimé la plume de l'auteur, bien que ce fut plutôt long avant que je m'y habitue. J'appréciais qu'elle décrive bien chaque chose, mais j'ai moins aimé les longs paragraphes sans dialogue. Ensuite, je n'arrivais tout simplement pas à m'attacher aux personnages. Je trouvais que le peu d'informations sur leur personnalité m'empêchait de bien les cerner et puis ils sont complètement à l'opposé de moi. Donc, ils étaient intéressait, mais peu attrayant pour moi. Ce qui m'a le plus déçu, c'est l'ensemble de l'histoire. Elle était séparé en quatre partis. La première partie était intéressante, on apprenait à connaître les personnages et l'environnement de ce livre. La deuxième était extrêmement longue et j'avais beaucoup de difficulté à continuer ma lecture. De plus, je croyais déjà tout savoir sur le suspense du livre, alors j'étais moins enchanté à continuer. Je trouvais aussi que le tout n'avait aucun réel rapport. La troisième partie était déjà plus intéressante, mais je trouve que la vérité nous est tombé dessus trop rapidement. Et la dernière partie était gorgé d'informations transmises trop soudainement, comme si l'auteur avait compressé la conclusion parce qu'elle n'avais plus le droit d'en rajouter. Bref, je ne regrette pas cette lecture, bien que j'en suis déçu, mais je ne le conseil pas fortement.



Personnages préférés : Gwen & Tim
Genre littéraire : Suspense (Thriller)
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆


Laura LIPPMAN J'ai voulu oublier ce jour

Tags : Laura Lippman - Thriller - Édition du Toucan

Josh MALERMAN Bird Box 15/08/2016

Josh MALERMAN Bird Box





BIRD BOX
de Josh Malerman



• 373 pages
• Édition Calmann-Lévy
• Publié en 2014
• ISBN : 9782702156476


Coup de





_● RÉSUMÉ ●_
La plupart des gens n'ont pas voulu y croire. Les incidents se passaient loin, sans témoins. Mais bientôt, la menace s'est rapprochée, a touché les voisins. Ensuite, Internet a cessé de fonctionner. La télévision et la radio se sont tues. Les téléphones ne sonnaient plus. Certains, barricadés derrière leurs portes et leurs fenêtres, espéraient pouvoir y échapper.

Depuis qu'ils sont nés, les enfants de Malorie n'ont jamais vu le ciel. Elle les a élevés seule, à l'abri du danger qui s'est abattu sur le monde. Elle a perdu des proches, a assisté à leur fin cruelle. On dit qu'un simple coup d'½il suffit pour perdre la raison, être pris d'une pulsion meurtrière et retourner sa violence contre soi. Elle sait que bientôt les murs de la maison ne pourront plus protéger son petit garçon et sa petite fille. Alors, les yeux bandés, tous trois vont affronter l'extérieur, et entamer un voyage terrifiant sur le fleuve, tentative désespérée pour rejoindre une colonie de rescapés.

Arriveront-ils à bon port, guidés par leur seule ouïe et leur instinct ?

En ne décrivant jamais ces créatures mortifères, Josh Malerman joue sur nos peurs les plus profondes et se classe, dans ce premier roman aux droits achetés par le cinéma, parmi les tout nouveaux maîtres du thriller.



_● EXTRAIT ●_
« Non.
C'est toi qui ajoutes les détails, s'avise-t-elle. Tu les imagines ainsi, et tu enrichis de détails un corps et une forme qui t'échappent complètement. Pour ce que tu en sais, elles pourraient ne même pas avoir de visage.
Dans son esprit, les créatures arpentent sans but les terres autrefois peuplées par les hommes. Elles vont se poster à la fenêtre d'anciennes maisons pour lancer des regards curieux à travers les vitres. Elles étudient. Examinent. Observent. Font la seule chose que Malorie n'a pas le droit de faire.
Elle regardent. »




_● MON AVIS ●_
Bird Box est définitivement mon deuxième coup de c½ur de l'année. Je commençais à croire que j'étais condamnée à ne lire que des livres mitigés, mais voilà que je termine ce bouquin et que j'en suis toute chamboulée! Le résumé m'intriguait beaucoup et lorsque j'ai vu qu'il était disponible à la bibliothèque, j'ai sauté sur l'occasion pour l'emprunter. Je ne regrette absolument pas mon choix.

Nous suivons donc l'histoire de Malorie et de ses enfants, confronté à rester enfermé à l'intérieur de la maison, à l'abri du danger sans nom qui s'est abattu sur le monde. Ils doivent sortir dehors les yeux bandés, car un seul coup d'½il suffit pour perdre la raison, être pris d'une pulsion meurtrière contre soi. Mais un jour, ils devront entamer un voyage à l'extérieur, pour rejoindre une colonie de rescapés, avec pour seul guide leur ouïe.

Il y a plusieurs points positifs, aussi minimes soient-ils, à l'histoire de ce roman. L'histoire nous plonge dans une angoisse du début à la fin, nous plongeant dès le début dans une ambiance sombre et pesante. L'auteur a réussi à rendre cette lecture addictive en nous faisant suivre Malorie et ses enfants, mais aussi, entre deux chapitres, des retours en arrière avec Malorie et d'autres personnages. Ça donnait un bon rythme à la lecture, ça me poussait toujours à continuer de lire sans m'arrêter. Tu as envie de savoir, tout au long, comment Malorie en est arrivé là où le bouquin commence. Tout au long de l'histoire, tu te poses des questions sur ce danger sans nom, sur ces « créatures », pour finalement avoir plus ou moins la réponse, ce qui n'est pas un problème, car ça nous permet d'imaginer ce que l'on veut. La fin m'a vraiment surprise et en même temps elle m'a fait encore plus aimer le livre.

J'ai adoré tous les personnages de ce bouquin, même ceux que je détestais, car ils apportaient quelque chose de plus à l'histoire. Malorie est une mère très forte, qui se bat pour ses enfants et pour sa survie. J'ai bien aimé que l'auteur ne donne pas vraiment de nom aux enfants, il ne faisait que les appeler Garçon et Fille. Au début, cela fait bizarre, mais on s'habituer et on comprend finalement pourquoi s'en est ainsi. Les deux enfants m'ont surprise par leur capacité d'entendre les moindres bruits. C'est sûr qu'ils ont été élevé ainsi dès leur naissance, mais quand même! Sinon, j'ai beaucoup apprécié Tom, Jules, Félix, Cheryl, Olympia & Victor, le chien. J'ai aimé détester, par moment, Don, mais sans plus.

La plume de l'auteur est incroyable! Pour un premier roman, je suis surprise de découvrir une plume aussi belle. C'est sûr que l'auteur est parolier et chanteur dans un groupe de musique, donc ça peut aider. Une plume fluide, qui dégage beaucoup d'émotions. L'auteur a su employé les bons mots pour créer une ambiance aussi sombre.

Pour conclure, je ne peux que vous conseiller ce roman. L'histoire est addictive et incroyable, les personnages sont attachants et la plume de l'auteur est magnifique. J'ai passé un agréable moment avec ce livre entre les mains et c'est mon deuxième coup de c½ur de l'année!



Personnages préférés : Malorie, Tom & Jules
Genre littéraire : Horreur - Thriller
Ma note : ★ ★ ★ ★ ★


Josh MALERMAN Bird Box

Tags : Josh Malerman - Horreur - Thriller - Calmann-Lévy - Coup de coeur

Stephenie MEYER La Chimiste 26/02/2017

Stephenie MEYER La Chimiste




LA CHIMISTE
de Stephenie Meyer



Nombre de pages : 557

Édition : J.C. Lattès

Année de publication : 2016

ISBN : 9782709659307






____RÉSUMÉ____

Elle était l'un des secrets les mieux gardés - et des plus obscurs - d'une agence américaine qui ne portait même pas de nom. Son expertise était exceptionnelle et unique. Et puis, du jour au lendemain, il faut l'éliminer au plus vite...
Après quelques années de clandestinité, son ancien responsable lui propose d'effacer la cible dessinée sur son dos. Dernière mission... ou dernière trahison ?
Alors que sa vie ne tient plus qu'à un fil, un homme que tout devrait éloigner d'elle va bouleverser ses certitudes. Comment survivre à une traque impitoyable quand on n'est plus seule ?




____EXTRAIT____

« En son fort intérieur elle ne croyait pas en « l'amour », avec un grand « A ». Aux phéromones, oui. A l'attirance sexuelle, aussi. Et à la complicité. A l'amitié. La loyauté envers quelqu'un, se sentir responsable, bien sûr que ça existait. Mais l'amour ? C'était un peu comme le Père Noël. »




____MON AVIS____

Lorsque j'ai vu que Stephenie Meyer avait sorti un nouveau livre, c'est avec empressement que je me le suis procuré. Ce ne fut pas long que je me suis plongé dedans, impatiente que j'étais de le lire. Je dois dire que j'en ressors avec un avis plutôt partagé.

L'idée de départ est excellente. Un mélange entre suspense et science, cela pouvait apporter quelque chose d'intéressant. Malheureusement, je ne crois pas que l'auteure a su bien exploiter cette idée. Le début est extrêmement long à démarrer. On s'ennuie un peu avec toutes ces explications sur les pièges « d'Alex », toutes ces descriptions inutiles. J'ai « embarqué » dans l'histoire après les 100 premières pages, ce qui est trop long, selon moi. Même là, j'avais l'impression d'être en surface, de lire sans être vraiment prise dans l'histoire. Certes, je voulais connaître le dénouement, mais je n'ai été qu'une spectatrice tout au long du roman.

Je ne dirais pas que ce fut un thriller, on en était loin d'ailleurs. Il manquait affreusement d'action, c'était parfois plat. Malgré tous ces points négatifs, j'ai passé un bon moment. J'avais envie d'en savoir plus. Je pense que j'espérais secrètement que l'auteure nous surprenne, ce qui ne fut pas le cas. Il y a un peu de suspense à l'histoire, car nous avons envie de savoir qui est derrière tout ça et j'ai bien aimé la fin. Mais, honnêtement, ce livre n'a pas de but. Bref, il est loin de battre Les Âmes vagabondes.

Que dire des personnages? Je ne crois pas m'être vraiment attaché à eux. J'aimais bien Daniel et son frère, mais de là à dire que je me suis attaché, non. Daniel était mignon avec sa naïveté et Kevin me tombait parfois sur les nerfs. Je n'ai pas réussi à m'attacher à « Alex ». Je trouvais qu'elle manquait de personnalité, l'auteure ne l'a pas assez approfondi. Elle était constamment sur le qui-vive, elle vivait toujours dans la peur. Je crois aussi que le fait que ce soit écrit à la troisième personne n'aide pas à s'attacher à eux. Par contre, se trio m'a parfois fait sourire avec leurs répliques exaspérantes.

J'ai trouvé la plume de l'auteure toujours aussi belle, toujours aussi fluide. Je crois que c'est ce qui m'a aidé à terminer ce bouquin. Car malgré une histoire décevante, elle a une écriture plutôt prenante. La seule chose que je lui reproche, c'est qu'elle apportait trop de description inutile. Il manquait aussi d'émotions. On dirait que je n'ai rien ressenti durant ma lecture.

Pour conclure, je fus déçu par ce bouquin. Je ne dis pas que j'ai totalement détesté, au contraire, j'ai tout de même passé un bon moment. Mais il y a trop de points négatifs à en dire. Honnêtement, ce bouquin fut trop médiatisé pour ce qu'il en est. Si vous ne le lisez pas, vous ne manquerai pas grand-chose.



Personnages préférés : Daniel & Kevin
Genre littéraire : Suspense - Thriller
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆

Stephenie MEYER La Chimiste

Tags : Stephenie Meyer - JC Lattès - Thriller

Guillaume MUSSO 7 ans après... 26/10/2013






7 ANS APRÈS...
de Guillaume Musso



• 386 pages
• Édition XO
• Publié en 2012
• ISBN : 9782845635234








_● RÉSUMÉ ●_
Artiste bohème au tempérament de feu, Nikki fait irruption dans la vie sage et bien rangée de Sebastian. Tout les oppose, mais ils s'aiment passionnément. Bientôt, ils se marient et donnent naissance à des jumeaux : Camille et Jeremy. Pourtant, le mariage tourne court : reproches, tromperies, mépris ; la haine remplace peu à peu l'amour. Au terme d'un divorce orageux, chacun obtient la garde d'un des enfants : Sebastian éduque sa fille avec une grande rigueur alors que Nikki pardonne facilement à son fils ses écarts de conduite. Les années passent. Chacun à refait sa vie, très loin de l'autre. Jusqu'au jour où Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue? Kidnapping? Pour sauver ce qu'elle a de plus cher, Nikki n'a d'autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu'elle n'a pas revu depuis sept ans. Contraints d'unir leurs forces, Nikki et Sebastian s'engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu'ils croyaient perdu à jamais.

Un divorce les avait séparés... le danger va les réunir.



_● EXTRAIT ●_
« Je remarque ses taches de rousseur, ses yeux verts, sa paire de longs gants en cuir. D'ordinaire, je ne me retourne pas sur les femmes : Manhattan grouille de filles sublimes, et puis je ne crois pas au coup de foudre. Mais là, c'est différent. C'est un de ces moments étranges qu'on a tous connus une fois. L'impression confuse d'avoir rendez-vous. Un instant rare. »




_● MON AVIS ●_
Sans toute fois être le meilleur de Musso, ce livre reste assez bien. Quelque déception par rapport à l'histoire et à l'auteur. Tout d'abord, l'histoire nous tient bien en haleine, mais elle ressemble franchement beaucoup à ses livres. Je n'ai pas vraiment trouvé l'histoire bien originale, même que parfois je trouvais que c'était beaucoup trop long pour finalement être déçu. Souvent, dans ses autres livre, à la fin il y avait toujours des surprises, mais pas dans celui-ci. Ce n'est franchement pas son meilleur. Musso écrit toujours aussi bien et je me suis rendu compte qu'il apporte beaucoup d'importance sur la description des lieux ou sur les lieux en tant que tel. J'ai été déçu par le fait qu'il n'ait pas mit des citations au début de chaque chapitre, comme dans tous les autres, mais au moins il y en avait une à chaque partie. Un bon livre à lire, mais franchement pas surprenant ni incroyable, mais ça vaut le coup pour sa merveilleuse écriture.



Personnages préférés : Sebastian, Camille & Jeremy
Genre littéraire : Thriller
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Guillaume Musso - Thriller - XO