5 tagged articles Classique

15/04/2015

Jane AUSTEN Orgueil et préjugés 06/06/2015

Jane AUSTEN Orgueil et préjugés




ORGUEIL ET PRÉJUGÉS
de Jane Austen



• 379 pages
• Édition 10/18
• Publié en 2012
• ISBN : 9782264058249
• Collection Littérature Étrangère
Adaptation cinématographique


Coup de




_● RÉSUMÉ ●_
Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n'ont pas pris une ride ! Mais, il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant.



_● EXTRAIT ●_
« - Arrivez ici, mademoiselle, lui cria son père dès qu'elle parut. Je vous ai envoyé chercher pour une affaire d'importance. Mr Collins, me dit-on, vous aurait demandée en mariage. Est-ce exact ?
- Très exact, répondit Elizabeth.
- Vous avez repoussé cette demande ?
- Oui, mon père.
- Fort bien. Votre mère insiste pour que vous l'acceptiez. C'est bien cela, Mrs Bennet ?
- Parfaitement ; si elle s'obstine dans son refus, je ne la reverrai de ma vie.
- Ma pauvre enfant, vous voilà dans une cruelle alternative. A partir de ce jour, vous allez devenir étrangère à l'un de nous deux. Votre mère refuse de vous revoir si vous n'épousez pas Mr Collins, et je vous défends de reparaître devant moi si vous l'épousez. »




_● MON AVIS ●_
Après plusieurs hésitations, je me suis enfin décidé à lire ce fameux roman incontournable. Je dois avouer que je me demande pourquoi je ne l'ai pas lu avant, j'ai attendu trop longtemps avant de découvrir une ½uvre aussi merveilleuse. Déjà que j'avais vu le film avec Keira Knightley et que je l'avais adoré, je me demande pourquoi l'idée de lire le livre ne m'est pas venu avant cette année.

L'histoire, quoique toute simple, est tellement magnifique. J'ai adoré suivre les aventures amoureuse des filles Bennet, ainsi que leurs aventures familiale. L'ensemble de l'histoire se concentre sur l'histoire entre Jane et Mr. Bingley, et entre Elizabeth et M. Darcy. Comme je connaissais déjà l'histoire en générale, ce ne fut pas une surprise pour moi. Le livre est seulement venu mettre plus de précision au film, ce que j'ai beaucoup apprécié.

Les personnages sont tous attachants les uns et les autres. Elizabeth est une jeune femme remarquable, cultivé, rieuse et qui n'a pas peur de dire sa façon de penser des hommes en général. Jane est un peu plus réservée, mais elle possède un c½ur pur et une gentillesse hors pair. M. Bingley est très attachant, autant pour sa politesse que pour sa gentillesse envers la famille Bennett. M. Darcy fut, inévitablement, mon personnage préféré. J'ai aimé son comportement au début, quoiqu'il semblait orgueilleux et peu gentil, mais j'ai adoré suivre son évolution et son amour pour Elizabeth est tout simplement trop beau. M. Collins est un personnage qui m'a fait rire, autant par ses paroles que par son attitude. Bref, Orgueil et préjugés regorge de personnages autant farfelus que différent. J'ai eu un coup de c½ur pour M. Darcy et Elizabeth, évidemment, puisque l'histoire est plus concentrée sur eux.

La plume de l'auteur, ou dois-je dire le traducteur, est tout simplement sublime. J'avais peur d'avoir de la difficulté à bien comprendre l'écriture, mais finalement, je dois dire que je suis tombé sur une excellente édition. Jane Austen à une écriture remarquable, très poétique. J'ai adoré le fait qu'elle ne parle pas au « je » mais plutôt au « il » et qu'elle n'oublie aucun personnage, bien que nous suivons plus Elizabeth.

Finalement, ce classique fut un véritable coup de c½ur. J'ai adoré l'histoire, les personnages sont tous attachants (ou presque) et la plume de l'auteure est tout simplement magnifique et poétique. Un classique que je suis heureuse d'avoir découvert et que je vous conseille fortement.



Personnages préférés : Élizabeth, Mr. Darcy, Jane & Mr. Bingley
Genre littéraire : Classique
Ma note : ★ ★ ★ ★ ★

Jane AUSTEN Orgueil et préjugés


Jane AUSTEN Orgueil et préjugés

Tags : Jane Austen - Classique - 10/18 - Coup de coeur

Lewis CARROLL Les Aventures d'Alice au pays des merveilles - Ce qu'Alice trouva de l'autre côté du miroir 08/08/2015

Lewis CARROLL Les Aventures d'Alice au pays des merveilles - Ce qu'Alice trouva de l'autre côté du miroir





LES AVENTURES D'ALICE AU PAYS DES MERVEILLES
CE QU'ALICE TROUVA DE L'AUTRE CÔTÉ DU MIROIR

de Lewis Carroll



• 374 pages
• Édition Gallimard
• Publié en 2015
• ISBN : 9782070466603
• Collection Folio Classique






_● RÉSUMÉ ●_
Cette édition présente les deux principaux récits de Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles (1865) et De l'autre côté du miroir (1871), qui en est la suite. Le premier est l'histoire d'un rêve : animaux fantastiques, changements de taille, animation d'objets, toutes les ressources du merveilleux s'y déploient. Dans le second, plus moderne encore, la petite fille accomplit un voyage «derrière le miroir», dans un pays fabriqué comme un échiquier, et où elle devient une figure dans le rêve d'un rêveur, avant d'être la reine du jeu d'échecs. Alice est en vérité un voyage initiatique, qui permet de découvrir le monde, et soi-même.


_● EXTRAIT ●_
« - Dans cette direction-ci, répondit le Chat, en faisant un vague geste de sa patte droite, habite un Chapelier ; et dans cette direction-là (il fit un geste de sa patte gauche), habite un Lièvre de Mars. Tu peux aller rendre visite à l'un ou à l'autre : ils sont fous tous les deux.
- Mais je ne veux pas aller parmi les fous, fit remarquer Alice.
- Impossible de faire autrement, dit le Chat. Nous sommes tous fous ici. Je suis fou. Tu es folle.
- Comment savez-vous que je suis folle ? demanda Alice.
- Tu dois l'être, répondit le Chat, autrement tu ne serais pas venue ici.
Alice pensait que ce n'était pas une preuve suffisante, mais elle continua :
- Et comment savez-vous que vous êtes fou ?
- Pour commencer, dit le Chat, est-ce que tu m'accordes qu'un chien n'est pas fou ?
- Sans doute.
- Eh bien, vois-tu, continua le Chat, tu remarqueras qu'un chien gronde lorsqu'il est en colère et remue la queue lorsqu'il est content. Or, moi je gronde quand je suis content, et je remue la queue quand je suis en colère. Donc, je suis fou. »




_● MON AVIS ●_
Je vais commencer mon avis en vous parlant du premier tome, Les Aventures d'Alice au pays des merveilles. Comme c'est deux romans en un, je préfère procéder ainsi. Comme je ne connaissais que très peu l'histoire d'Alice, je me suis décidé à lire le roman. Je l'ai donc emprunté à mon copain et comme il avait l'édition qui regroupe les deux histoires, j'ai décidé de les lire toutes les deux.

Donc nous suivons l'aventure d'Alice qui se retrouve au pays des merveilles. Elle y fait des rencontres toutes aussi farfelues les unes que les autres. L'ensemble de l'histoire se résumé à passer d'un personnage à un autre, le tout en ayant des conversations amusante, avec une philosophie intéressante. De plus, les personnages, bien que j'en connaisse déjà une partie, sont très intéressants. Ils ont des comportements similaires, avec parfois un certain caractère. J'ai adoré la scène où Alice boit du thé avec le Chapelier fou et le Lièvre de Mars. J'ai aussi aimé sa rencontre avec le chat de Chester. Tous des personnages amusants, que j'ai aimé découvrir de l'½uvre original.

Dans Ce qu'Alice trouva de l'autre côté du miroir, j'ai un peu moins aimé l'histoire. Certes, c'était amusant, Alice poursuit une autre aventure et j'ai aimé la suivre à nouveau dans son imaginaire, mais je trouvais l'histoire moins intéressante que le tome précédent. Donc, Alice se retrouve dans le Monde des Miroirs, où elle fera la rencontre de pions d'échec. Pour devenir Reine, elle doit traverser les cases. Ainsi, elle fera la connaissance, encore une fois, de plusieurs personnages intéressants. Le Gros Coco (Humpty Dumpty), qui est amusant, la Reine Rouge et la Reine Blanche, Blanc Bonnet et Bonnet Blanc, deux êtres tout mignons et le Cavalier Blanc qui m'a bien fait rire à force de toujours tomber de son cheval. Bref, un ensemble de personnages originaux, qui sont amusants.

Les seuls points négatifs que je reproche aux deux tomes sont les quelques longueurs et les comportements des personnages. Je trouvais que, parfois, les échanges entre Alice et certains personnages, autant dans Alice au pays des merveilles que dans De l'autre côté du miroir, étaient longs et redondant. Je m'explique. Cela revenait souvent au même. Soit Alice se mettait en colère, soit c'était l'autre personnage qui se mettait en colère. Trop souvent, je dirais. Oui c'est un conte, oui le personnage principal est une jeune fille de sept ans, mais tout de même, cela était redondant et parfois je me lassais. Par contre, je ne regrette pas cette lecture, cela m'a fait découvrir enfin l'histoire d'Alice, autrement que par les films.

De plus, la plume de Lewis Carrol, ou devrais-je dire du traducteur, est magnifique. Avec un petit côté poétique et un petit côté philosophique. J'ai aimé les devinettes, les jeux de mots, les réflexions d'Alice. Bref, une écriture très intéressante, qui nous fait réfléchir. J'ai particulièrement aimé l'originalité des dialogues, qui étaient très amusants.

Pour conclure, bien que certaines choses m'aient déplu dans ces deux tomes, j'ai bien aimé l'histoire d'Alice. J'ai aimé l'originalité du côté des personnages, j'aimais les découvrir à chacun des chapitres. Et puis la plume de l'auteur est magnifique, avec une touche de poésie mélangé avec de la philosophie. Je vous conseille donc plus de lire Alice au pays des merveilles que Ce qu'Alice trouva de l'autre côté du miroir.



Personnages préférés : Alice, le chat de Chester & le chapelier fou
Genre littéraire : Classique - Conte
Ma note : ★ ★ ☆ ☆ ☆


Lewis CARROLL Les Aventures d'Alice au pays des merveilles - Ce qu'Alice trouva de l'autre côté du miroir

Tags : Lewis Carroll - Classique - Gallimard

Agatha CHRISTIE Dix petits nègres 28/02/2016

Agatha CHRISTIE Dix petits nègres





DIX PETITS NÈGRES
d'Agatha Christie



• 222 pages
• Édition Le Livre de Poche
• Publié en 2002
• ISBN : 9782253003960








_● RÉSUMÉ ●_
Il se passe quelque chose d'anormal. Les dix personnes conviées sur l'ïle du Nègre en ont la certitude. Pourquoi leur hôte est-il absent? Soudain, une voix s'élève, accusant d'un crime chaque invité. Commence alors une ronde mortelle, rythmée par les couplets d'une étrange comptine...



_● EXTRAIT ●_
« Dix petits Nègres s'en allèrent dîner.
L'un d'eux s'étrangla et il n'en resta plus que
Neuf.
Neuf petits Nègres veillèrent très tard.
L'un d'eux oublia de se réveiller et il n'en resta plus que
Huit.
Huit petits Nègres voyagèrent dans le Devon.
L'un d'eux voulut y demeurer et il n'en resta plus que
Sept.
Sept petits Nègres cassèrent du bois avec une hachette.
Un se coupa en deux et il n'en resta plus que
Six
Six petits Nègres jouèrent avec une ruche.
Un bourdon piqua l'un d'eux et il n'en resta plus que
Cinq.
Cinq petits Nègres étudièrent le droit.
L'un d'eux devint avocat et il n'en resta plus que
Quatre.
Quatre petits Nègres s'en allèrent en mer.
Un hareng saur avala l'un d'eux et il n'en resta plus que
Trois.
Trois petits Nègres se promenèrent au zoo.
Un gros ours en étouffa un et il n'en resta plus que
Deux.
Deux petits Nègres s'assirent au soleil.
L'un d'eux fut grillé et il n'en resta plus que
Un.
Un petit Nègre se trouva tout seul.
Il alla se pendre et il n'en resta plus
Aucun. »




_● MON AVIS ●_
J'avais très envie de découvrir la plume d'Agatha Christie et lorsque j'ai vu qu'il allait y avoir une mini-série sur l'un de ses romans, j'ai eu tout de suite envie de lire ce livre là en particulier. Mon choix c'est donc arrêté sur Dix petits nègres. Ce fut une agréable lecture, un thriller intéressant, qui m'a rendu confuse tout au long de ma lecture.

Nous suivons donc l'histoire de dix personnes qui se retrouvent sur l'Île du Nègre, après avoir été contacté par une certaine personne. Ces dix personnes ne se retrouvent pas sur l'île par hasard, au contraire, ils sont là parce qu'ils ont tous commis un crime. Ainsi, une première personne meurt, et le chaos se fait sur l'île. Un thriller très intéressant, car je ne pouvais plus m'arrêter de tourner les pages tellement je voulais savoir qui qui était derrière tout cela. Ce que j'ai particulièrement aimé avec ce roman, c'est que ce n'est pas évident de trouver et que la fin n'est que surprise.

J'ai adoré chacun des personnages, même si certains me tombaient parfois sur les nerfs (comme ce cher Anthony Marston!). Mes préférés furent Vera Claythorne et Philip Lombard. Philip m'a plu dès le début. Je ne saurais dire pourquoi, parce qu'il a tout de même commis un crime énorme et qu'il semble parfois fou. Mais je crois que ce qui m'a plu dans son personnage est le fait qu'il avoue ce qu'il a fait et qu'il est resté censé malgré tout ce qui arrivait. Le juge Wargrave, Emily Brent et le Dr Armstrong sont ceux qui m'ont le moins plu. Ils étaient vraiment trop énervants parfois.

En ce qui concerne la plume d'Agatha Christie, je n'ai pu que l'aimer. Elle a une plume magnifique, fluide et très agréable à lire. Elle a su créer un environnement de suspense, où le lecteur se surprend à se méfier des personnages, à les suspecter sans preuves véritables. Une plume que j'aimerais beaucoup relire.

Pour conclure, ce ne fut pas un coup de c½ur, mais ce roman l'a probablement frôlé. J'ai adoré l'histoire, les personnages étaient très diversifiés et attrayant et la plume de l'auteure est magnifique. Je me suis mis à écouter les trois épisodes de la mini-série (And Then There Were None) après avoir lu ce roman et je ne peux que vous la conseiller. Il y a des différences, mais cela n'est aucunement dérangeant.



Personnages préférés : Philip & Vera
Genre littéraire : Policier - Thriller - Classique
Ma note : ★ ★ ★ ★ ☆

Agatha CHRISTIE Dix petits nègres

Tags : Agatha Christie - Thriller - Policier - Classique - Le Livre de Poche

Édition d'André MARY Tristan & Iseut 12/08/2016






TRISTAN & ISEUT
de Anonyme, Édition d'André Mary



• 285 pages
• Édition Gallimard
• Publié en 1999
• ISBN : 9782070389032
• Collection Folio classique
Adaptation cinématographique






_● RÉSUMÉ ●_
«Qui donc est en quête d'une histoire d'amour n'aille pas plus loin, écrit l'auteur de la principale version allemande du roman, au XIIIe siècle. Je satisferai son désir en contant l'histoire d'amants bien nés qui firent paraître une noble passion : un amour passionné, une amante passionnée, un homme, une femme, une femme, un homme, Tristan, Iseut, Iseut, Tristan.»
Ce récit conte le mythe de l'amour plus fort que la vie, que les rapports sociaux, que soi-même : «Amour par force vous démène.» Comme l'écrit Gottfried de Strasbourg : «Ce sera le pain de tous les nobles c½urs. Ainsi leur mort à tous deux restera vivante. Nous lirons leur vie, nous lirons leur mort, et aimer sera plus doux que le pain.»



_● EXTRAIT ●_
« Cependant le poison d'amour se répandait dans les veines du valet et de la pucelle. Hier ennemis, les voici aujourd'hui dru et drue. Mais le lien qui les enlace leur entrera profondément dans la chair, et jamais ils ne pourront s'en guérir. Vénus, la redoutable véneresse, les a pris dans ses réseaux ; le dieu d'Amour leur a décoché sa flèche mortelle ; il a planté son étendard dans leur c½ur ; il les tient pour toujours en sa baillie. Chacun se sent vain et las, comme étourdi par le breuvage. Ils n'osent encore échanger leurs pensées ; mais quand leurs yeux qui se fuient se rencontrent dans un éclair, c'est un périlleux regard qui attise le feu qui déjà les consume. Chacun se débat en lui-même ; la Raison livre avec le Désir une très cruelle bataille ; la pucelle a pour écu la honte naturelle ; la foi et l'honneur soutiennent et tourmentent le jeune homme. Après le dangereux regard viendra l'accoler, puis l'octroyer, enfin l'oeuvre défendue qui détourne le regard de Dieu et ravit l'estime du monde. »




_● MON AVIS ●_
Tristan et Iseut fut une lecture assez difficile. Pas parce que l'histoire est mauvaise, mais plutôt parce que l'édition que j'ai pris est écrite en vieux français. Cela ne m'a pas empêché de bien apprécier ma lecture.

Nous suivons donc l'histoire de Tristan et d'Iseut, qui vont tomber amoureux l'un de l'autre après avoir malencontreusement bu une potion magique. Mais Iseut va épouser le roi Marc, donc leur amour est impossible. Ils vont tout de même s'aimer en cachette, mais ils vont finir par se faire prendre. Une belle histoire d'amour, un peu à la Roméo et Juliette, mais en plus ancien. Je me souviens d'avoir vu le film avec James Franco, mais je ne m'attendais pas à ce que ce ne soit pas similaire. Certes, il y avait bien des ressemblances entre le livre et le film, mais c'est comme s'ils avaient enlevé une grosse partie du livre au film. Je fus donc surprise de réaliser que je ne connaissais finalement pas la vraie histoire de Tristan & Iseut. Mais ce fut une belle histoire, quoique parfois redondante.

Je n'ai malheureusement pas réussir réellement à m'attacher aux personnages. J'ai bien apprécié le personnage de Tristan, mais il y avait trop peu de description pour que je le comprenne vraiment. Ce fut de même avec Iseut. Et je dois dire que leur comportement indécis et leur hypocrisie m'a parfois lassé.

L'écriture de cette édition était assez difficile à lire. Comme il n'y a pas d'auteur au roman, je dois parler de l'édition. C'était un vieux français, où les mots ne s'écrivaient pas comme aujourd'hui, alors c'était parfois lourd. Je lisais souvent un chapitre ou deux, pour ensuite le reposer, car j'avais de la difficulté à rester concentré sur l'histoire. C'est le genre de lecture où tu dois être bien concentré sinon tu ne saisis pas vraiment l'histoire.

Pour conclure, ce fut une agréable lecture, mais très lourde à lire. L'histoire était belle, mais parfois redondante ; les personnages n'étaient pas vraiment attachants et l'édition que j'ai eue avait une écriture difficile à lire. Malgré tous ces points négatifs, j'ai bien apprécié ma lecture. Ce n'est pas quelque chose que je relirais de sitôt, mais j'ai bien aimé. Ça reste un incontournable dans la littérature classique.



Personnages préférés : Tristan & Iseut
Genre littéraire : Classique - Romance
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆

Tags : Anonyme - André Mary - Classique - Gallimard

Jules VERNE Le tour du monde en 80 jours 23/02/2016

Jules VERNE Le tour du monde en 80 jours






LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS
de Jules Verne


• 316 pages
• Édition Le Livre de Poche
• Publié en 2009
• ISBN : 9782253012696
• Collection Classique
Adaptation cinématographique





_● RÉSUMÉ ●_
Phileas Fogg, gentleman anglais, parie avec les membres de son club qu'il fera le tour de la terre en 80 jours. Et, aussitôt, le voilà parti, accompagné de son domestique Jean, un Parisien, dit Passepartout. Il devra être revenu à Londres, pour gagner, le samedi 21 décembre 1872 à 20 heures 45 minutes ! Soupçonné d'être l'audacieux voleur de la Banque d'Angleterre, Phileas Fogg va être filé tout au long de ses pérégrinations par le détective Fix qui ne peut cependant pas l'arrêter, le mandat d'amener arrivant toujours trop tard... Les pays traversés, les multiples aventures, les stratagèmes employés pour contourner les nombreux obstacles, l'activité débordante de Phileas Fogg pour lutter contre le temps en ne se départant jamais de son flegme tout britannique, les personnalités de Passepartout et de l'obstiné Fix, font du Tour du monde en 80 jours un merveilleux roman, l'un des meilleurs de Jules Verne, dont le succès considérable ne s'est jamais démenti depuis sa parution, en 1873.



_● EXTRAIT ●_
« - Vous êtes un français, vous ?
- Oui, un Parisien de Paris
- Alors, vous devez savoir faire des grimaces ?
- Ma foi, répondit Passepartout, vexé de voir sa nationalité provoquer cette demande, nous autres Français, nous savons faire des grimaces, c'est vrai, mais pas mieux que les Américains !
- Juste, Eh bien, si je ne vous prend pas comme domestique, je peux vous prendre comme clown. Vous comprenez mon brave. En France, on exhibe des farceurs étrangers, et à l'étranger on exhibe des farceurs français ! »




_● MON AVIS ●_
Je fus déçu de lire ce roman plus par obligation (puisqu'il faisait partie de mes choix pour le Challenge A B C), que parce que j'avais envie de le lire. Bien sûr, c'est un roman qui m'intéressait beaucoup et j'avais envie de le lire, mais pas forcément durant le mois de janvier. Je fus donc plutôt déçu par ce roman, pas à cause de l'histoire, mais parce que je l'ai lu au mauvais moment.

Nous suivons donc l'histoire de Phileas Fogg, un gentleman qui pari qu'il peut faire le tour du monde en 80 jours. Dès le pari lancé, il se jette dans le premier bateau pour prouver qu'il en est capable. Il vivra plusieurs péripéties, certaines qui vont lui faire gagner du temps et d'autres qui vont le ralentir. Mais Phileas n'a jamais peur de ne pas y arriver, il reste toujours confiant. J'ai beaucoup apprécié l'histoire, bien que parfois il ne se passe que très peu de chose. Je trouvais aussi qu'il y avait quelques longueurs. Les péripéties de Phileas étaient amusantes, j'ai bien aimé le suivre durant cette aventure. J'avais d'ailleurs très hâte de connaître la fin. Malheureusement, bien que j'aie aimé l'histoire, l'envie de lire ce roman n'y était pas vraiment, ce qui a fait en sorte que j'ai moins apprécié ma lecture.

Jules Verne a une plume remarquable, qui m'a conquise dès les premières lignes. J'aimais tous de sa plume, le petit côté poétique, les répétions de mots, l'énumération constante d'objets ou d'endroit. Une écriture très agréable à lire, qui n'est pas trop difficile à comprendre.

En ce qui concerne les personnages, j'ai beaucoup apprécié la maladresse de Passepartout, l'arrogance de l'inspecteur Fix, la timidité de la veuve Aouda et la non présence réelle d'émotions de Phileas Fogg. Ce sont des personnages qui m'ont charmé par leurs répliques, par leur façon de penser et par leur confiance. Passepartout me faisait beaucoup rire, il pouvait être très maladroit parfois. Le personnage de Fogg m'a un peu dérangé, je trouvais qu'il ne ressentait aucune émotion, ce qui est parfois troublant.

Pour conclure, ce fut une agréable lecture que j'ai lu au mauvais moment. L'histoire était bien, les personnages étaient très attachants et la plume de l'auteur était magnifique. Malheureusement, je n'ai pas autant embarqué dans l'histoire pour que j'en ressorte avec une excellente lecture. Mais c'est un roman qui mérite qu'on le découvre.



Personnages préférés : Phileas Fogg & Passepartout
Genre littéraire : Classique
Ma note : ★ ★ ★ ☆ ☆


Jules VERNE Le tour du monde en 80 jours

Tags : Jules Verne - Classique - Le Livre de Poche